Coronavirus : Kia Maroc se mobilise pour sa clientèle    Othman Ferdaous nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Les universités diffusent des cours à la radio    Un appel à projets R&D national contre le Covid-19    Decathlon: La vente des masques Easybreath bloquée au Maroc aussi    Covid19: Tétouan passe aux services en ligne    S.M le ROI reçoit Amzazi et El Firdaouss    Lorie donne de surprenants conseils pour supporter le confinement en couple    Rejouer ou pas, le foot italien se déchire    Le Crédit Agricole du Maroc accompagne les Ramedistes pour faire aboutir le dispositif de soutien aux populations vulnérables    SM le Roi exonère des droits de bail les locataires des locaux des Habous    Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Lévinas, le visage, l'humanité    La pandémie du Covid- 19 vue par deux économistes    Appel de la présidence du Ministère public à l'application stricte des dispositions sur le port du masque    S.M le Roi reçoit Saaid Amzazi et Othman El Firdaous    Driss Lachguar, lors de la rencontre virtuelle organisée par la Fondation Lafqui Titouani    La croissance nationale devrait enregistrer une régression de 1,8% au deuxième trimestre    La SERMP se réorganise pour la fabrication de respirateurs 100% marocains    Baisse de la croissance et de 11,6 points du taux de couverture    L'enseignement à distance à l'ère du coronavirus    Vibrant hommage aux professionnels de santé    Les marchés calent, inquiets face au coronavirus et à son impact économique    L'Europe ne s'entend pas sur la riposte économique à l'épidémie    Dr Souad Jamaï: «ce que le confinement a changé dans ma vie?»    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    5 millions de masques produits par jour dès mardi prochain    Entreprises en difficulté : Le report des cotisations CNSS du 1er mars au 30 juin activé    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Le Wisconsin vote en pleine pandémie    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Coronavirus : Le Maroc prélève 3 milliards de dollars de sa Ligne de précaution auprès du FMI    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Mobilité, logements et restauration assurés : Une chaîne de solidarité au profit du corps médical de Marrakech    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    L'engouement culturel à l'ère du confinement    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Football : Les clubs marocains dans le flou total    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid
Publié dans Libération le 27 - 02 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/43131824-35697986.jpg?v=1582721058" alt=""Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid" title=""Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/43131824-35697986.jpg?v=1582721068" alt=""Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid" title=""Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid" width="708" /
La chanteuse marocaine "Jaylann" de son vrai nom Khaoula Moujahid, a fait son retour avec un nouveau titre intitulé "Chi wqat" interprété en duo avec Abdelilah Arraf alias "Beethoven", dans lequel ils font part de leur compassion envers les personnes qui passent par des moments délicats de leur vie.
"Chi wqat" (parfois) est le titre choisi par la lauréate de l'émission "The Voice" et son compagnon d'art, dans lequel ils mettent en lumière les états psychologiques caractérisant les épisodes dépressifs qui peuvent survenir aux différentes étapes de la vie. "Chi wqat" est l'un des neuf titres de son prochain album, "Ghetto", dans lequel elle cherche à exprimer les moments de tristesse, d'anxiété et de confusion éprouvées par les personnes dans leur confrontation aux aléas de la vie, a fait savoir "Jaylann" dans de nombreuses déclarations à la presse.
"Jaylann" et "Beethoven" interprètent la chanson avec un arabe dialectal simple et facile à comprendre, faisant référence à "quelques moments" où la vie sourit à l'être humain avant de le poignarder et lui tourner le dos, et à "quelques moments" où il s'isole, se renferme sur lui-même, perd la confiance en son entourage et se souvient du décès ou du dernier conseil d'un parent.
Après son succès à l'émission "The Voice" où la chanteuse marocaine a excellé dans la diffusion des sentiments de peine et de tristesse avec son intonation et sa voix comparées à celles des plus grands chanteurs occidentaux, "Jaylann" a brillé de nouveau dans l'interprétation de son titre "Chi wqat" dans lequel elle a évoqué d'autres situations vulnérables où la personne se trouve délaissée par ses amis, mordue de regret ou perdue dans son passé. Pour faire part de compassion envers ceux qui vivent de telles situations et mettre en lumière une partie de leurs souffrances, le duo "Jaylann-Beethoven" auteurs-compositeurs du titre et le distributeur Rachid Mohamed Ali, ont procédé au tournage d'un clip vidéo brillamment réalisé par Anas El Jad.
Commençant par la tristesse qui semblait dominer les chanteurs et le maquillage qui a accentué ce sentiment, passant par la robe noire portée par les danseurs professionnels, et arrivant aux gestes, mouvements et paroles qui expriment des moments difficiles que toute personne traverse à un moment de sa vie, "Jaylann" et "Beethoven" ont réussi à toucher les aspects "sombres" des personnes atteintes de dépression qui gâche leur vie et les empêche de goûter au sens de la vie et à la joie de vivre en cas de non-traitement.
Le public de ce travail artistique confirme que les chanteurs ont réussi à transmettre les messages aux spectateurs, d'autant plus qu'il a fait la une des clips les plus visionnés sur YouTube (la tendance), et certains spectateurs ont même affirmé qu'il décrivait avec précision leur état psychologique, tout en remerciant les auteurs du titre qui ont sorti les patients dépressifs du silence qui les entourait.
En effet, le clip vidéo a dépassé les 2,6 millions de vues en six jours, avec plus de 79.000 fans qui ont réagi positivement quant à son interprétation et sa réalisation caractérisées par la simplicité et l'efficacité.
Certains spectateurs du clip vidéo, au delà de leur admiration pour les paroles, ont exprimé leur fascination pour les scènes auxquelles ils ont assisté, à l'instar de la scène du caméléon qui incarne l'instabilité du monde, et celle de la bougie qui reste allumée malgré le vent qui souffle constituant une invitation à poursuivre la "bataille de la vie" malgré les difficultés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.