Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Tennis: Coupe Davis : Pleins feux sur Madrid, Turin et Innsbruck    Portrait de la semaine: Le Maestro Abdelmajid Dolmy, artiste du football marocain    Coupe du Roi: revivez le 31ème sacre du Barça (VIDEO)    La directrice du FMI a félicité le Maroc    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    Ramadan/Restrictions: El Othmani de nouveau interpellé sur le sort des personnes impactées    Coupe d'Angleterre: Ziyech envoie Chelsea en finale ! (VIDEO)    JO de Tokyo: tirage au sort des tournois de football le 21 avril (FIFA)    Regards vers le futur: L'institut CDG fait le bilan de 2020 (VIDEO)    Bundesliga: Le Bayern bat Wolfsburg (3-2)    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Taounate: Trois morts suite à une agression perpétrée par un individu souffrant de troubles mentaux    SCRT : hausse du déficit budgétaire à fin mars    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Un énième préparatif pour le sommet Rabat-Madrid    Covid-19/FORPEL : Première réunion de la commission spéciale pour le recouvrement de la pandémie    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    Pêche: Un début d'année marqué par la hausse de la valeur des produits    MAT-RCA (2-3) : Les Rajaouis roulent au super, les Tétouanais à l'ordinaire !    Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans le monde a doublé les deux derniers mois    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    L'ADII lance son plan stratégique 2020-2023    « Marjane solidaire », une opération signée Marjane Holding en association avec la Banque Alimentaire.    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    La Bourse de Casablanca en hausse du 12 au 16 avril    Maroc: les enfants seront-ils vaccinés contre le Covid?    Conso. Ramadan: Voilà à quoi il faut faire attention    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Dar Bouazza : découvrez Vert Marine 3 (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce samedi 17 avril    Miloudi Moukharik: L'UMT va participer activement au chantier de la généralisation de la protection sociale (vidéo)    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    La résolution de la crise du barrage de la Renaissance permettra de renforcer l'intégration économique régionale    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aucun cas de Coronavirus enregistré au Maroc
Publié dans Libération le 28 - 02 - 2020

La chloroquine, utilisée auparavant contre le paludisme, est probablement le traitement le plus simple et le moins cher pour traiter la maladie. Cette information prend la forme d'une lueur d'espoir, alors que la pneumonie virale continue à s'étendre à travers le monde, avec environ 40 pays concernés, 81.000 contaminations et 2.761 morts recensées, la plupart en Chine (2.718 morts), le plongeant dans un sombre océan d'angoisse et de psychose. Un monde où l'on ignore étrangement les personnes guéries du COVID-2019. Par exemple, en France, on parle plus des deux personnes mortes victimes du Coronavirus que des douze guéries.
Au Maroc, il n'y a pas débat. Selon le ministère de la Santé, les tests réalisés sur les 17 personnes suspectées d'être infectées se sont tous révélés négatifs. Toutefois, si la maladie ne s'est pas encore répandue au Maroc, les rumeurs et les fake news le sont. Et comme une trainée de poudre. Ce qui nous fait dire que la pandémie est déjà là, mais pas celle du coronavirus. On parle plutôt de la pandémie des fausses nouvelles démultipliées par l'angoisse. Les réseaux sociaux ont évidemment leur place sur le banc des accusés tout comme le caractère inattendu du fléau. Libé fait le point sur l'épidémie pour tordre le coup aux rumeurs et autres fausses vérités.
La chloroquine est-elle
vraiment efficace ?
Commençons par l'information introductive de cet article qui fait état d'une possible efficacité de la chloroquine dans le traitement du COVID-2019. Pour le coup, on ne serait pas vraiment surpris si on se faisait taper sur les doigts. Pourquoi ? De sérieux doutes planent sur l'information que nous avons relayée et notamment l'article des scientifiques chinois, à l'origine du rapprochement entre la chloroquine, un antipaludique, et le Coronavirus. Des scientifiques mettent en cause l'article en question, car selon eux, il ne s'appuie pas sur des faits concrets. La preuve réside dans le fait que les chercheurs ont publié de simples recommandations de traitement, alors que la norme scientifique voudrait qu'ils sortent au grand jour leurs résultats bruts. Par conséquent, on ne peut exclure que l'objectif des scientifiques chinois est de rasséréner une population traumatisée, du fait que la chloroquine a la double particularité d'être bon marché et disponible en grande quantité.

Qui sont les personnes
les plus exposées ?
D'abord, on tient à vous rassurer. L'âge est déterminant et donc les enfants semblent a priori à l'abri puisqu'aucun décès ni forme grave d'infection n'ont été identifiés sur ces derniers. Ensuite, le profil des victimes du COVID-19 en Chine dessine l'idée selon laquelle les plus de 70 ans sont les moins à l'abri. Statistiquement parlant, 30 à 40 % des décès concernent cette tranche d'âge. Mais pas que. En fait, la morbidité augmente également quand les patients présentent des pathologies vasculaires, hypertension ou infarctus du myocarde. Et enfin, le sexe est le dernier facteur discriminant. Pour faire court, mieux vaut être une femme.
De quelle façon l'état de santé
d'un patient se détériore ?
Jusqu'à présent, la communauté scientifique a identifié deux cas de figure. Le premier fait état d'une pneumonie virale en dix jours et donc une infection respiratoire avec atteinte sévère du poumon. Le second, quant à lui, est un peu plus ambigu. D'abord, le patient présente les signes d'une guérison et semble avoir vaincu l'infection directement liée au coronavirus. Pourtant, son état s'aggrave juste après à cause d'une surinfection bactérienne ou par le biais d'un champignon. Résultat : son système immunitaire s'emballe. Généralement, dans un cas comme dans l'autre, les traitements administrés dans les hôpitaux ont tendance à évoluer selon la sévérité de l'infection.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.