Noussair Mazraoui toujours dans le viseur de la Lazio    Coronavirus : 24 nouveaux cas, 7.556 au total, mardi 26 mai à 10h    Ces activités qui profitent de la crise    Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City    Coronavirus: L'OMS suspend les essais cliniques de l'hydroxychloroquine    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    Omar Elabdellaoui dans le viseur du Bétis et du Galatasaray    Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Justice: L'agenda de l'après- confinement    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    Les partis interpellés par l'après-Covid-19    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    En pleine crise du Covid-19, les cerises marocaines se renforcent à l'export    Article 1062390    La 2e vague sera celle des maladies chroniques    Marrakech: Cadi Ayyad aura son observatoire des épidémies    Ne dissimulez pas des profits warning!    La saison des best-sellers est ouverte    Sanaa Akroud: Dans "Myopia", j'ai donné la parole aux femmes    "Mon livre solidaire", une opération qui joint l'utile à l'agréable    Les administrations publiques prochainement ouvertes au public    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    "El Mundo" salue les efforts du Maroc dans la lutte contre le Covid-19    Aide alimentaire aux nécessiteux de Béni Mellal    Levée du confinement des fonctionnaires de la DGAPR    Bundesliga : L'apprenti Haaland défie le maître Lewandowski    Une carrière en Liga se précise pour Jawad El Yamiq    Tourisme, un secteur au point mort : Les nationaux à la rescousse    Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies    Coronavirus : 99 nouveaux cas lundi à 16 heures, 7532 cas cumulés    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Approvisionnement satisfaisant du marché en denrées alimentaires
Publié dans Libération le 22 - 03 - 2020


Dans le contexte de «l'état d'urgence sanitaire» décrété par le Maroc dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, la chaîne d'approvisionnement en produits alimentaires depuis la production agricole jusqu'à sa distribution sur les marchés continuera à fonctionner normalement, assure le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts. Dans un communiqué rendu public samedi, le ministère tient à rassurer quant à la disponibilité, en quantités suffisantes, des produits alimentaires agricoles, ce qui ne nécessite aucune mesure d'approvisionnement massif ou de stockage de produits alimentaires de la part des citoyens, insistant que la sur-sollicitation de ces denrées reste inutile au vu de l'état stable du marché mais peut en revanche fausser la réalité de l'offre. L'approvisionnement suffisant et régulier en produits alimentaires agricoles est permis à travers la situation confortable des disponibilités et stocks actuels, l'activité agricole et la production agricole qui se poursuivent normalement dans les périmètres irrigués, en terme de récolte et de nouvelles plantations et des activités d'import-export de marchandises qui n'ont connu aucune restriction, selon la même source. Concernant le sucre, les disponibilités des stocks actuels permettent de couvrir plus de 3 mois de consommation, explique le ministère, faisant savoir que la récolte des cultures sucrières de la campagne actuelle démarre début avril et permettra de renforcer davantage les disponibilités en sucre et garantir les besoins de consommation pour les mois suivants. Pour le lait, poursuit le ministère, la période actuelle de production coïncide avec la saison de la haute lactation qui s'étale de février à juillet, ajoutant que la production usinée prévisionnelle qui s'élève à 100-120 millions de litres par mois, permettra de couvrir largement les besoins, y compris ceux du mois sacré de Ramadan. Concernant les viandes rouges, les abattoirs fonctionnent normalement et la production couvre largement les besoins et les prix enregistrent une stabilité. Le marché de la volaille, lui, est approvisionné normalement. L'augmentation des prix relevés dans certains marchés ces derniers jours est due à l'affluence inhabituelle des consommateurs, fait observer le ministère, notant que la situation est revenue à la normale. Pour les fruits et légumes, en plus des disponibilités actuelles confortables, le calendrier de production agricole qui se poursuit normalement permettra d'assurer l'approvisionnement continu et suffisant du marché. En outre, l'installation des cultures maraîchères printanières se déroule comme prévu, notamment pour les produits de grande consommation, comme la tomate, l'oignon et la pomme de terre. La production de ces cultures printanières subviendra aux besoins des mois à venir, poursuit le communiqué, ajoutant que les assolements de ces cultures seront renforcés dans les périmètres où les ressources en eau d'irrigation sont disponibles, notamment dans le Gharb et le Loukkos. L'activité de la minoterie industrielle affiche un rythme soutenu et une production journalière en farine qui dépasse la moyenne habituelle de 47%, en vue d'assurer un approvisionnement suffisant du marché national, selon la même source, notant que les stocks de blé, détenus par les organismes stockeurs et les minoteries, permettent une couverture de trois mois, en plus des engagements d'importation pris par les professionnels du secteur, qui renforceront les disponibilités en produits céréaliers. Par ailleurs, il est prévu la suspension des droits de douane à l'importation du blé tendre jusqu'au 15 juin, du blé dur et des légumineuses (poids-chiche, lentilles, fèves, haricot blanc) jusqu'à nouvel ordre. Le décret portant ces décisions sera programmé lors des prochains conseils de gouvernement, annonce-t-on. Le ministère indique qu'il opère un suivi rigoureux pour l'importation des céréales, à travers un monitoring des navires en provenance de différentes origines jusqu'à leur arrivée dans les ports du Royaume avec les dates exactes de leur accostage et les volumes apportés. Les services centraux et régionaux du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts restent mobilisés pour garantir la continuité de toute l'activité agricole, le bon fonctionnement du marché et pour assurer la sécurité sanitaire du consommateur, souligne le communiqué. L'activité des exploitations agricoles et entreprises agro-alimentaires continue dans le respect des mesures sanitaires conformément aux consignes du ministère de la Santé, rappelle ledit département, notant que les employés de ces entités continuent ainsi à assurer leurs fonctions.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.