Rapatriement des Marocains venus d'Algérie : voici leurs témoignages !    Une nouvelle ferme aquacole dans la région d'El Jadida    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.740 au total, samedi 30 mai à 10h    La crise du Covid-19 incite les opérateurs de produits d'hygiène à investir davantage    Coronavirus : la deuxième vague sera économique    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    L'homme de l'alternance n'est plus    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Communiqué du Bureau politique du PPS    Bientôt un café. Expresso SVP !    OCP profite de l'export au premier trimestre    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chelsea intéressé par les services d'Achraf Hakimi
Publié dans Libération le 31 - 03 - 2020

Après s'être assuré les services de Hakim Ziyech, le club londonien de Chelsea veut renforcer ses rangs par le recrutement d'un autre international marocain, Achraf Hakimi. Celui-ci dont le contrat de prêt avec le Borussia Dortmund devra expirer fin juin prochain attise la convoitise de bon nombre de cadors du Vieux Continent, à commencer par ce même Borussia, le Bayern Munich mais aussi le Real Madrid qui pourrait fort bien récupérer sa coqueluche, n'attendant pour cela que le feu vert du coach Zinedine Zidane.
D'après le journal britannique «Daily Mirror», Chelsea a déjà annoncé la couleur après être entré en contact avec les dirigeants du Real Madrid. Ces derniers n'ont aucunement l'idée de brader leur joueur dont la clause de résiliation de contrat est fixée à quelque 60 millions d'euros, sachant que le contrat de Hakimi avec les Merengue court jusqu'en 2022.
Après avoir brillé de mille feux avec le Borussia aussi bien en Bundesliga qu'en Ligue des champions, Achraf Hakimi a vu son standing rehaussé, ce qui lui a valu d'être pisté par de grosses cylindrées de la trempe de Chelsea. D'ailleurs et à l'instar de Hakim Ziyech, c'est l'entraîneur des Blues, Frank Lampard qui a manifesté son grand intérêt pour le jeune latéral marocain à l'aise sur les deux flancs, gauche et droit. Une qualité qui plaide en sa faveur et qui, en principe, devrait l'aider à gagner sa place de titulaire en dépit de la rude concurrence qui existe au niveau de l'arrière garde des Blues, particulièrement sur les ailes avec des individualités aguerries comme Emerson et Marcos Alonso à gauche, Azpilicueta et Recce James au couloir droit.
Comme précité, l'avenir d'Achraf Hakimi, sacré en 2019 meilleur jeune joueur africain, dépend en grande partie de son club formateur, le Real Madrid. Selon des médias sportifs espagnols, Zinedine Zidane compte récupérer la saison prochaine l'international marocain, choix également partagé par le président du Real Florentino Perez qui voudrait prolonger le contrat de Hakimi jusqu'en 2025.
Il convient de rappeler que le quotidien espagnol « Marca » avait rapporté qu'Achraf Hakimi devra retrouver le Real Madrid une fois le contrat de son prêt expiré. Pour la publication espagnole, le retour à la maison blanche de l'international marocain est décidé depuis un moment, et ce après avoir été l'auteur de prestations convaincantes avec le Borussia où il avait gagné en temps effectif de jeu en étant titulaire à part entière.
A l'aise sur les deux flancs aussi bien droit que gauche, tout en donnant pleine satisfaction en évoluant au poste de milieu de terrain, cette polyvalence devrait être d'un grand apport pour Hakimi qui, d'après Marca, est bien parti pour concurrencer non seulement son alter ego, Carvajal, mais d'autres joueurs des blocs défensif et médian.
Depuis son départ du Real avec lequel il avait remporté la Ligue des champions en 2018, Achraf Hakimi tâchait délicatement dans ses déclarations à faire part de son intention de revenir au club de ses premières amours où il avait fait d'ailleurs toutes ses classes. Et à propos de cet éventuel retour, il avait déclaré à El Pais : « Pourquoi pas. Si la possibilité existe, je dois conserver mon bon niveau ».
Même Zinedine Zidane n'a pas caché son souhait de voir Hakimi se produire sous ses ordres, selon le site espagnol El Desmarque qui ajoute que le coach français, triple vainqueur d'affilée de la Ligue des champions avec le Real, fait du come-back de Hakimi « une priorité » et qu'il aimerait faire de lui « un cadre de l'équipe».
En tout cas, ce qui est sûr, c'est que le courant passe bien entre l'entraîneur Zidane et son ex-poulain,
Hakimi, qui tient à le faire savoir. Affirmant à cet effet le 5 octobre dernier que « c'est un coach qui me donne toujours de bons conseils, cela montre qu'il veut le meilleur pour moi, comme si j'étais son fils. Depuis que je suis parti, j'ai vu qu'il parlait de moi et je lui suis très reconnaissant de m'avoir donné la possibilité de jouer au Real Madrid, dans le meilleur club du monde. Quoi qu'il arrive, j'aurai toujours de bonnes relations avec lui ». Et d'ajouter : «Pour moi, c'est un exemple, c'était un grand joueur, puis il s'est également révélé comme un excellent entraîneur. Pour moi, le fait de dire que le transfert n'était pas définitif et que je resterais avec lui signifiait beaucoup. Venant d'un entraîneur comme lui, cela aide à travailler plus chaque jour».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.