«Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Penser le concret    La CAF envisage différents scénarios pour boucler les compétitions    McKennie, Sancho et Hakimi devant la commission de discipline    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH    Une bouteille d'eau du temps de la pandémie corona    Assurer la continuité des services dans le respect des règles de sécurité    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Le PNB en hausse de 14% au T1-2020    Rabbah met l'accent sur le rôle des investissements pour assurer la sécurité énergétique    Non à un gouvernement de compétences ou de salut national    Aziz Akhannouch: Les exportations de produits agricoles totalisent 17,5 milliards de DH jusqu'à présent    Le Maroc accède au 2ème rang africain en tests de dépistage du Covid-19    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.859 au total, mardi 2 juin à 10h    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Achraf Hakimi de nouveau buteur    La capitale des alizés prépare sa relance post-confinement    La culture en détresse    Les différentes pistes du CMC pour relancer l'économie nationale    Le Bureau politique réitère son appel à tous les militants de rester unis autour de leur parti    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    Pr Abderrahmane Machraoui : Les mesures prises par les autorités marocaines ont été prudentes, sages et exemplaires    Arrestations pour violation de l'état d'urgence sanitaire à Essaouira    De la drogue saisie par les FAR près du mur de protection    Les humanitaires espagnols en effroi devant le détournement des aides destinées aux camps de Tindouf    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Hyperpuissance    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'IMA lance une programmation culturelle en ligne
Publié dans Libération le 31 - 03 - 2020

L'Institut du monde arabe (IMA) a mis en place une programmation culturelle en ligne permettant à ses visiteurs d'accéder à des contenus numériques divers en ces temps de confinement pour cause du coronavirus, indique l'Institut sur son site Internet. Baptisée "Culture chez nous", cette programmation visant à réduire les répercussions du confinement à domicile, propose aux internautes des spectacles, conférences, conseils de lecture, cours de gastronomie ainsi que des activités didactiques destinées aux enfants.
"L'IMA propose chaque jour pendant le confinement un nouveau contenu à lire, regarder ou écouter, seul ou en famille, pour découvrir le monde et la culture arabe", a détaillé l'Institut qui précise que ses plateformes étaient ouvertes à des artistes souhaitant partager leurs créations.
Fermé au public depuis le 14 mars dernier à cause de l'épidémie de coronavirus, l'Institut a rappelé que toutes ses activités et événements sont annulés jusqu'à nouvel ordre.
Il est à noter que l'Institut du monde arabe a été conçu pour établir des liens forts et durables entre les cultures pour ainsi cultiver un véritable dialogue entre le monde arabe, la France et l'Europe. Cet espace pluridisciplinaire est un lieu privilégié d'élaboration de projets culturels, bien souvent pensés en collaboration avec les institutions, les créateurs et les penseurs du monde arabe. L'Institut du monde arabe s'ancre pleinement dans le présent. Il se veut le reflet de toutes les énergies du monde arabe. Il entend ainsi marquer sa place unique dans le paysage des institutions culturelles. Aucun autre établissement dans le monde ne propose un éventail de manifestations aussi élargi en lien avec le monde arabe. Débats, colloques, séminaires, conférences, spectacles de danse, concerts, films, ouvrages, rencontres, cours de langue, de civilisation, grandes expositions permettent tous les jours au public de l'IMA de se confronter à ce monde singulier et bouillonnant.
L'Institut du monde arabe a également vocation à créer des passerelles en multipliant les collaborations avec des associations, des établissements scolaires et des hauts lieux culturels européens tels que La Comédie-Française, Bozar à Bruxelles, le Louvre ou encore la Maison européenne de la photographie. De nombreux projets sont en cours notamment grâce à l'ouverture d'une université de tous les savoirs (projet sous réserve de financements) et qui viendra compléter l'édition des Rendez-vous de l'Histoire du monde arabe.
Depuis 2011, l'ouverture d'une antenne à Tourcoing permet à l'IMA de rayonner plus largement sur le territoire métropolitain, en s'adaptant au contexte d'une région dont l'appétit culturel mais aussi le lien avec le monde arabe sont très puissants. Ce modèle de décentralisation pourrait être reproduit dans d'autres régions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.