Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Naïf Aguerd proche d'un accord avec l'OGC Nice ?    Mohamed Taabouni, le plus performant d'une génération dorée    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Le derby Sévillan pour démarrer la reprise de LaLiga    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Coronavirus : 74 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7.406 cumulés, samedi à 16h    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Coronavirus : 43 nouveaux cas, 7375 au total, samedi 23 mai à 10h    Rediffusion des cours à distance pendant les vacances de l'Aïd    L'AREP supervise 166 projets d'un milliard de DH    L'ENSP se dote de la première plateforme virtuelle de santé au Maroc    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    En Bundesliga, 90 minutes de silence... plus une pour les victimes    Les résultats de Manchester United affectés par le Covid-19    Habib El Malki : Les efforts consentis par les membres de la Chambre des représentants se sont traduits par l'adoption des lois avec efficacité et rapidité    Mohamed Benabdelkader : Elaboration d'une vision assortie d'un plan opérationnel pour l'après confinement    Nos voeux    Plan de lutte contre le coronavirus dans les prisons La DGAPR dresse le bilan des mesures prises    Près de 3 MDH pour atténuer l'impact du Covid-19 à Ain Chock    Vaccin contre le coronavirus : L'université d'Oxford recrute plus de 10.000 volontaires    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    "Graines de Corona", nouveau recueil du suisse Bruno Mercier aux éditions marocaines "Les Infréquentables"    Vrai faux entretien avec Jean d'Ormesson    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    S.M le Roi, Amir Al-Mouminine, commémore Laylat Al-Qadr    Réunion de Habib El Malki avec les présidents des groupes et groupement parlementaires    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    L'après-Covid-19: Ce que propose le couple franco-allemand    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles
Publié dans Libération le 07 - 04 - 2020

L'attaquant Wayne Rooney, ancien capitaine de l'Angleterre, affirme dimanche que les footballeurs professionnels, fustigés par certains membres du gouvernement et une partie de l'opinion publique pour tarder à accepter de baisser leurs salaires, sont "des cibles faciles".
"Si le gouvernement me contacte afin que j'aide financièrement les infirmiers ou que je finance l'achat de respirateurs, je serais fier de le faire, tant que je sais où va l'argent", déclare dans une chronique du Sunday Times l'ancien avant-centre de l'Angleterre, évoluant aujourd'hui, à 34 ans, en deuxième division à Derby County.
Mais "la façon dont les choses se sont déroulées est une honte", estime l'ancienne gloire de Manchester United. "A mon avis, c'est une situation sans issue", ajoute Rooney, pour qui la pression publique exercée sur les joueurs professionnels en Angleterre est inutile.
"Je suis dans une situation qui me permet de lâcher quelque chose, ce qui n'est pas le cas de tous les footballeurs. Et subitement, l'ensemble de la profession a été mis sur la sellette avec une demande de réduction de salaires de 30% dans tous les domaines. Pourquoi les footballeurs sont-ils soudainement les boucs émissaires ?" s'offusque l'attaquant. "Quelle que soit notre manière de voir les choses, nous sommes des cibles faciles", lâche-t-il.
L'annonce mardi par Tottenham de la réduction des salaires, voire de mise au chômage partiel en profitant des mesures gouvernementales, de son personnel non-joueur sans que celui de l'effectif ou du staff ne soit touché, a mis le feu aux poudres.
Mercredi, la direction de Bournemouth, après avoir décidé de placer 50 de ses salariés au chômage technique pour au moins trois semaines, annonçait que le président du club, Neill Blake, l'entraîneur de l'équipe première Eddie Howe et son entraîneur assistant Jason Tindall avaient accepté volontairement des baisses de salaire conséquentes, pour aider le club dans la crise financière provoquée par l'épidémie de Covid-19.
Jeudi, le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, a invité les joueurs à prendre leur part de l'effort national. Des propos exprimant bien "le point de vue du gouvernement", selon un porte-parole du Premier ministre.
La Premier League a réagi vendredi en annonçant, au terme d'une réunion de tous ses actionnaires, que "les clubs de Premier League ont décidé à l'unanimité de consulter les joueurs au sujet d'un ensemble de mesures combinant une réduction et un report conditionnels des salaires pour un total représentant 30% du montant annuel".
Si aucun accord n'a encore été trouvé en Angleterre, en Espagne, les joueurs du FC Barcelone et de l'Atlético de Madrid ont accepté des réductions de 70% tandis que les stars de la Juventus recevront un montant réduit pour les quatre prochains mois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.