Observations sur le dernier rapport annuel du Conseil national des droits de l'Homme    Nicolas Bay interroge Bruxelles sur les détournements de l'aide humanitaire européenne    Accusations d'espionnage: Le gouvernement hausse le ton face à Amnesty    Automobile: Acheter maintenant et payer en 2021!    Poursuite des opérations de rapatriement des Marocains bloqués à l'étranger    1.107 cas de triche au bac détectés    Covid19: 114 nouveaux cas ce lundi à 10h00    Malgré la flambée des infections le ministère rassure    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    Plaidoyer pour une culture intégrée dans l'offre touristique au Maroc    La série "H" débarque sur Netflix    En vidéo: Le Conseil des ministres présidé ce lundi par le roi    La CAF, la FIFA, l'OMS et la SGSA réunies pour discuter de lasécurité et dela sûreté en Afrique    Le cyclisme national reprend de plus belle après trois mois de suspension    UFC: le père de Khabib succombe au coronavirus    Reprise de plus belle après trois mois de suspension    Le PLF rectificative prévoit un recul de 5% du PIB et un déficit budgétaire de 7,5%    Contraction de l'économie nationale de 13,8% au deuxième trimestre sous l'effet de la Covid-19    La SFI, l'IFU et Proparco investissent dans la santé en Egypte et au Maroc    Echanges édifiants entre Driss Lachguar et les membres du Conseil national USFP-Europe    Feu ravageur : Les oasis à la merci des flammes    Fête de l'indépendance de l'Algérie : le Hirak veut une seconde révolution    France: Dupond-Moretti, nouveau ministre de la Justice    Le PPS, l'Istiqlal et le PJD ont rehaussé le niveau de la solidarité    Une belle contribution à la préservation du patrimoine immatériel riche et varié    Lions de l'Atlas: L'agent d'Achraf Hakimi accuse Zidane    Le Festival National des Arts Populaires revient pour sa 51ème édition    France: L'acquittator Eric Dupond-Moretti ministre de la Justice dans le nouveau gouvernement    Baisse de 32% des recettes non fiscales à fin mai    Wafasalaf lance une nouvelle solution digitale    Affaire Khashoggi: le Tribunal d'Istanbul ouvre le dossier    «Libraire, c'est un ouvreur de passerelles...»    La Belgique n'ouvrira pas ses frontières au Maroc    Comment se déroulent les examens du bac au Maroc (VIDEO)    Le Maroc reconfiné après Aid al-Adha ? Une source répond    Rapatriement de 278 Marocains bloqués à Oman, au Qatar et en Jordanie    Saraha marocain: la presse algérienne diffuse une fake news    Le HCP prévoit un repli de l'activité économique de 4,6%    Affaire Ramid-Amekraz CNSS : Des lecteurs de lobservateur.info s'indignent    Le drame du journaliste marocain. « Tu te crois à New York? »    Foot féminin: Les sélections nationales U17 et U20 débutent les entraînements    Quand le confinement fait son œuvre sur l'art de Yassine Guedira    France : le nouveau gouvernement dévoilé ce lundi    Abdelmajid Tebboun. Tout le monde doit s'excuser à l'Algérie    Kanye West. Un rappeur à l'assaut de la Maison Blanche    Registre social unifié : Nouveau calendrier    Vers un retour d'Ounajem au Wydad ?    Idiotorial : L'ovalie a son virus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Adieu Si Abderrahmane, adieu l'homme politique sage et raisonnable, l'homme d'Etat intègre, le leader rassembleur et l'homme avenant
Publié dans Libération le 01 - 06 - 2020

L'oraison funèbre dédiée par Driss Lachguar à l'âme du regretté Abderrahmane El Youssoufi.
Lors des obsèques du regretté Abderrahmane El Youssoufi, le Premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachguar, par respect des mesures dictées par l'état d'urgence sanitaire, s'est abstenu de prononcer l'oraison funèbre de circonstance. Dont nous vous proposons par ailleurs la teneur.
« Tu peux annoncer une heureuse issue à ceux qui souffrent avec patience, à ceux qui, lorsqu'un malheur s'abat sur eux, disent : Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons ! » C'est sur ceux-là que Dieu étendra sa bénédiction et sa miséricorde. (Coran)
C'est le cœur serré, chargé de douleur que tous les Ittihadies et Ittihadis, tout le peuple marocain, les mouvements socialistes et des droits de l'Homme disent aujourd'hui adieu à l'un des symboles de la résistance nationaliste authentique, un militant dévoué pour la liberté, la démocratie et les droits de l'Homme, un dirigeant politique socialiste et progressiste distingué et un homme d'Etat qui a laissé son empreinte dans l'histoire du Maroc moderne, le Moujahid, Maître Abderrahmane El Youssoufi.
Cher frère Si Abderrahmane,
A travers ces adieux, c'est à un nationaliste sincère qui a résisté et combattu pour la liberté et l'indépendance de son pays et à l'un des hommes les plus en vue des mouvements populaires de libération au Maghreb, en Afrique et dans le monde que nous disons adieu.
C'est aussi au militant syndicaliste qui a grandement contribué à la mise sur pied du mouvement syndicaliste marocain et qui s'est consacré au soutien des prolétaires et des populations vulnérables que nous disons adieu.
C'est également au brillant journaliste qui a marqué l'histoire de la presseittihadie et nationale par son audace et son engagement au service de la vérité que nous disons adieu.
Comme à l'éminent bâtonnier convaincu de la noblesse de la mission de l'avocat dans sa défense de la vérité et du droit.
Au défenseur infatigable des droits de l'Homme qui justement a fait une première priorité de la question des libertés et des droits de l'Homme.
Et c'est aussi à l'homme politique sage et raisonnable, à l'homme d'Etat intègre, au leader rassembleur et à l'homme avenant que nous disons adieu.
Cher frère Abderrahmane, compagnon de lutte de Mehdi et Omar et successeur d'Abderrahim Bouabid,
Tu as été un symbole du nationalisme marocain sincère, un symbole aussi d'une unité du Maghreb imprégnée du sang des martyres de la libération, du nationalisme arabe pour une même destinée et du soutien au peuple palestinien comme tu as été un symbole à l'international d'un progressisme au service de la paix et de la libération.
Durant ton si long parcours, tu as eu à subir les affres de la détention et de l'exil ainsi que la douleur de nombreuses victimes, tes compagnons de lutte.
Tu as répondu à l'appel de la nation en portant les armes pour sa libération, comme tu as déployé d'inestimables efforts pour sa démocratisation et sa modernisation, de même que tu n'as pas hésité à répondre positivement à l'appel de la sauver.
Tu as su incarner sincérité, bravoure et fidélité.
Tu as assumé tes responsabilités avec un dévouement rarissime.
Nous te pleurons aujourd'hui tout en nous soumettant à la volonté divine.
Puisse Dieu avoir ton âme en sa sainte miséricorde, toi le Moujahid, le leader et l'Homme.
Notre frère et notre leader, paix à ton âme. Puisse le Tout-Puissant te récompenser pour ce que tu as fait pour ton parti, ton pays et l'humanité entière.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.