Ghost of Tsushima. Tout le monde l'attend    Chelsea. Une victoire signée Giroud    Moderna. Les essais cliniques prévus le 27 juillet    ODD : Le Maroc défend son bilan devant l'ONU    Syndrome de Tanger    La CNDP plaide pour une digitalisation réfléchie    Etudes à l'étranger: Campus France remporte un grand succès    Explications    Espagne: Arrestation de deux présumés terroristes algériens    Reconfinement de Tanger: Coup fatal pour le tourisme    Sahara marocain: un journal bulgare fustige le polisario et son mentor    Fête du Trône : Report des cérémonies et des festivités    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Ibrahim Aboubakr Harakat    Driss Lachguar se réunit avec les jeunesses de partis politiques    Netflix dévoile les coulisses du tournage de "The Old Guard" à Marrakech    Nouveau programme de diffusion de longs métrages marocains sur le site web du CCM    La famille Travolta en deuil    Les canoë-kayaks reprennent de plus belle au Bouregreg    Stage de l'EN de futsal au Complexe Mohammed VI de football    Mohamed Benabdelkader : L'ouverture de la profession d'adoul à la gente féminine consacre le choix démocratique du Royaume    Tenue de 362 procès à distance en moins d'une semaine    Le Maroc reconduit à la vice-présidence du comité exécutif du Centre Nord-Sud    La demande intérieure devrait baisser de 4% cette année    La Turquie et le monde arabe    La santé numérique, une solution pertinente aux défis du système de soins    Retour sur six années de procédure    Le WWF appelle les pays méditerranéens à lutter effectivement contre la pêche illégale des requins et des raies    France post-Covid-19: Macron décline les priorités de son plan de relance    Du sang neuf à SG Maroc    PLF rectificative : la Fédération Marocaine de la Franchise se plaint de son exclusion    Le café maure de la Kasbah des Oudayas rasé    Liga: le Real Madrid se rapproche du sacre    Ouverture partielle des frontières : la croix et la bannière pour les MRE    Serie A: l'Inter Milan se positionne derrière la Juventus    L'émergence du cinéma digital    US Round Up du mardi 14 juillet – Déficit budgétaire, Angelina Jolie, Tyler Goodspeed, Ecoles, US coronavirus    Le Conseil de la Concurrence rend public son rapport annuel de 2019 [Document]    Le SG du PPS reçoit les dirigeants des Jeunesses des partis politiques représentés au parlement    Wachma chante « Tay Tay » avec Madara    Vague de chaleur à partir de mercredi au Maroc: les villes concernées (Alerte météo)    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Remaniement ministériel en Tunisie    Covid 19 : 111 nouveaux cas et 469 nouvelles guérisons ce mardi à 10h    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Foot. Le Real se rapproche du titre    Impact Covid-19 – Tourisme : Le plan de relance en Conseil de gouvernement    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Un artiste charismatique s'en va    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arrestations pour violation de l'état d'urgence sanitaire à Essaouira
Publié dans Libération le 02 - 06 - 2020

Vendredi dernier, plusieurs dizaines de personnes ont violé l'état d'urgence sanitaire à Essaouira. Adultes et enfants ont investi la plage Safi à proximité du quartier Sqalla sans se soucier des mesures de confinement ou de distanciation sociale.
Quelques heures après, des vidéos à ce sujet ont fait le tour de la Toile. La réaction des autorités locales et des forces de l'ordre, prises de court par cette dérive malgré les efforts déployés jour et nuit depuis le début de la crise sanitaire du Covid- 19, n'a pas tardé. Cinq femmes ont, à cet effet, été arrêtées pour violation des mesures de l'état d'urgence sanitaire.
Les investigations se poursuivent encore pour identifier le reste des personnes qui ont eu l'outrecuidance de descendre à la plage accompagnées de leurs enfants en plein confinement.
« S'ils se comportent ainsi en plein confinement, comment vont-ils se conduire après la levée de celui-ci ? Je pense que les autorités compétentes devraient durcir le ton face à ces comportements irresponsables », a mis en garde un résident d'Essaouira.
En parallèle aux mesures judiciaires, les autorités locales ont procédé samedi dernier à la fermeture de tous les accès menant à cette plage.
Par ailleurs, Essaouira lutte toujours pour maintenir l'état pandémique à 0 cas après le rétablissement de quatre des cinq cas confirmés positifs au Covid-19 et le décès du cinquième.
Selon les chiffres de la direction provinciale du ministère de la Santé, plus d'un millier de cas suspects ont été écartés suite à une campagne de dépistage ayant ciblé les usines, la société chargée de la gestion des déchets solides, les fermes, les grandes surfaces, les chauffeurs de taxis, les hôtels, la halle de poissons, les marins ainsi que plusieurs dizaines de personnes ayant contacté les cinq cas confirmés ou manifesté certains symptômes comparables à ceux du Covid-19.
Zakaria Ait Lahcen, délégué du ministère de la Santé à Essaouira, a , à maintes reprises, réitéré le voeu de voir les mesures de prévention respectées à la lettre par les habitants de la province qui est loin d'être épargnée par la pandémie.
Depuis plusieurs semaines, les habitants crient au scandale face à la pagaille qui règne dans les quartiers Sqala, Tafoukt, Lotissement 5 et l'ancienne médina. Plusieurs personnes ne respectent pas les mesures de prévention requises. Des familles entières se trouvent dans la rue défiant la décision de restriction des déplacements.
« Les citoyens doivent assumer leur entière responsabilité car on ne badine pas avec la sécurité sanitaire de tout une nation. Plusieurs dizaines de médecins, infirmiers et techniciens du CHP Sidi Mohammed Ben Abdellah sont en lutte ouverte contre la pandémie depuis plusieurs semaines, sans oublier les autorités locales et les forces de l'ordre. Les contrevenants ne représentent qu'une minorité irresponsable qui cherche à obérer le travail d'une nation solidaire et mobilisée », nous a déclaré un acteur associatif à Essaouira.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.