Adoption par la Chambre des représentants de trois projets de loi organiques relatifs au processus électoral    Abdelouafi Laftit : L'étape actuelle exige l'implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Covid-19 : La CNSS annonce une bonne nouvelle aux crèches    La Bourse de Casablanca en repli du 1 er au 05 mars    Covid-19 au Maroc: près de 4 millions de personnes vaccinées dimanche 7 mars    Salma Azzaoui, une sportive marocaine au défi de la rudesse du soccer américain    Rassemblement à Paris des partisans du Hirak réclamant la dissolution du régime algérien    En leur journée internationale, les femmes aspirent toujours à une égalité de fait    Quand le Maroco-Allemand, Mohamed Hajib, condamné pour terrorisme, faisait l'apologie des attentats-suicides    L'Opinion : Ni fête, ni stéréotype    Mohamed Essoulimani expose sa dimension spirituelle de la femme    Maroc-USA : Examen des moyens de renforcer la coopération culturelle    Sahara : Les Nations unies reconnaissent la difficulté de nommer un envoyé spécial    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    CCISCS : Un partenariat stratégique pour encourager l'entrepreneuriat    Le Bayern rassure sur la blessure de Jérôme Boateng    La promotion des droits sociaux et économiques de la femme au cœur des objectifs majeurs de l'INDH    Les sociétés de distribution sur la sellette    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    Clara Zetkin, la révolutionnaire par qui tout est arrivé..!    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Alerte météo: fortes averses prévues au Maroc ce dimanche    L'or inexploré tchadien dans la ligne de mire du marocain Marita Group    Déclaration du CA avant le 1er avril    Ligue des champions : Le Zamalek et Al Ahly en difficulté    L'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Maroc : Les barrages remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Armée américaine et insurgés du Capitole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rapatriement des Marocains bloqués en Espagne
Publié dans Libération le 11 - 06 - 2020

Le Maroc entamera dans 48 heures le rapatriement des Marocains bloqués en Espagne, a annoncé mardi à Rabat le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.
Le ministre, qui répondait à une question centrale à la Chambre des conseillers, a précisé que la priorité sera accordée aux ressortissants marocains résidant dans le sud de l'Espagne, particulièrement Algésiras, avant d'englober ensuite la Catalogne, le Pays Basque et la capitale Madrid.
L'opération de rapatriement, qui bénéficiera aux personnes disposant de visas de courte durée, sera étendue par la suite à la Turquie, à la France, aux pays du Golfe et aux pays africains dans le strict respect des mesures sanitaires, a-t-il ajouté.
Nasser Bourita a affirmé que les préparatifs vont bon train pour le retour des Marocains bloqués dans ces pays en raison des mesures adoptées en riposte à la pandémie de Covid-19, conformément à un calendrier bien défini.
Les autorités marocaines sont engagées à mener à bien le rapatriement de ces citoyens selon une approche globale et responsable conciliant entre leur droit garanti au retour, les exigences de la situation épidémiologique et l'impératif de prise en charge des rapatriés et leur accompagnement dans les meilleures conditions.
Les premières opérations de rapatriement, a-t-il ajouté, ont permis le retour en trois semaines de 1.103 Marocains qui étaient bloqués à l'étranger.
Pendant la période du 15 au 22 mai, il a été procédé au rapatriement de 500 ressortissants bloqués dans les présides occupés de Sebta et Mellilia, a-t-il précisé.
"L'opération s'est poursuivie en Algérie avec le rapatriement le 30 mai de 306 personnes de la capitale Alger et 301 autres des villes d'Oran et Sidi Bel Abbès le 4 juin", a-t-il ajouté.
Le ministre a fait savoir qu'un certain nombre de personnes qui étaient inscrites pour être rapatriées ne se sont pas présentées ou ont finalement décidé de ne pas rentrer pour des considérations professionnelles ou familiales, entre autres.
La gestion de cette opération, a-t-il relevé, n'est pas du tout facile en ce sens que le Royaume veille à l'entourer de toutes les garanties sanitaires et à mobiliser les ressources humaines et financières nécessaires à cet effet.
En plus des contraintes logistiques dans les pays où sont bloqués les Marocains, les efforts de rapatriement n'ont exploité que les deux tiers des sièges des avions affrétés dans un souci de respect de la distanciation.
A cet égard, Nasser Bourita a mis l'accent sur le respect des mesures de confinement collectif pour 9 jours dans des hôtels classés, la mobilisation de dizaines de cadres médicaux et d'éléments des services de sécurité ainsi que la réalisation de deux analyses de laboratoire de type PCR pour chaque personne rapatriée à l'arrivée comme à la fin de la période d'isolement.
Près de 31.000 Marocains bloqués dans le Royaume sur fond des mesures anti-Covid-19 ont pu regagner leur pays d'accueil, a-t-il également précisé, soulignant que même si les vols de retour sont organisés par les ambassades de pays étrangers, le ministère des Affaires étrangères a mis en place une cellule pour recevoir les demandes des personnes concernées.
Des contacts sont noués avec les ambassades afin de donner la priorité aux Marocains bloqués en interne, a-t-il ajouté, soulignant à titre d'exemple le cas de l'Italie qui s'apprête à mobiliser un ferry à cet effet.
Sur un autre registre, Nasser Bourita a fait observer que l'opération de rapatriement est effectuée de façon progressive, relevant qu'après l'Algérie, ce sera au tour des ressortissants marocains établis en Espagne pour en bénéficier dans les prochaines 48 heures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.