M'diq-Fnideq: Madaëf soutient les porteurs de projets touristiques    Météo: le temps prévu ce jeudi 13 mai au Maroc    Botola Pro D1: Le partage des points entre le RAJA et le FUS    Botola: Remontada de l'AS FAR face au MAS    Le roi Mohammed VI a reçu un message du président Erdogan    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Agadir: la veille de l'Aid, les autorités mobilisées pour le respect des mesures préventives (Photo)    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    Lions de l'Atlas : Le Maroc affrontera le Ghana et le Burkina Faso en amical    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    Streaming musical: Spotify améliore les options de partage pour les réseaux sociaux    Ramadan : Thomas Pesquet souhaite bonne fête aux Musulmans avec une photo de la Mecque vue de l'espace    Liga : Youssef En-Nesyri s'offre son 18ème but face au FC Valence    Le Maroc place la question palestinienne au même rang que sa cause nationale (El Otmani)    Aïd Al Fitr: Grâce royale au profit de 810 personnes    Officiel : Grâce Royale au profit de certains détenus du Hirak du Rif    Le Barça trébuche à Levante, le faux-pas de trop ?    Oualid El Hajjam vise un retour en sélection !    Mme Bouayach: Le travail de mémoire pierre angulaire dans les politiques de garantie de non-répétition    Manchester City tient son titre, la C1 dans le viseur    «Aywad»: un hymne à la vie    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 12 mai 2021 à 16H00    Covid-19: maintien du couvre-feu de 20h à 6h durant les jours de l'aid el fitr    Aziz Rabbah : Le Maroc dépassera 52% de son mix énergétique en 2030    Le PPS condamne l'agression contre la Palestine    Conseil de Gouvernement : Approbation de projets de décrets fixant les dates des échéances électorales    Journée internationale des musées : ouverture exceptionnelle et gratuite des musées affiliés à la FNM    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    Messagerie : WhatsApp largement en tête au Maroc    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    CMC : la campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    L'ONMT publie son premier bulletin bimensuel dédié à la relance du tourisme [document]    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Palestine : Pluie de bombes sur Gaza, déluge de roquettes sur Israël    Tan-Tan: Saisie de plus de 6,5 tonnes de Chira, cinq personnes interpellées    M. Bourita s'entretient avec son homologue ivoirienne    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Présentation à Kénitra de l'ouvrage collectif : "La vie... A l'ère du coronavirus ?"
Publié dans Libération le 18 - 06 - 2020

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/47317925-37480354.jpg?v=1592422754" alt=" Présentation à Kénitra de l'ouvrage collectif : "La vie... A l'ère du coronavirus ?"" title=" Présentation à Kénitra de l'ouvrage collectif : "La vie... A l'ère du coronavirus ?"" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/47317925-37480354.jpg?v=1592422774" alt=" Présentation à Kénitra de l'ouvrage collectif : "La vie... A l'ère du coronavirus ?"" title=" Présentation à Kénitra de l'ouvrage collectif : "La vie... A l'ère du coronavirus ?"" /
Le livre "La vie... A l'ère du coronavirus (Covid-19)?", un ouvrage collectif pluridisciplinaire sur la pandémie de la Covid-19, édité en deux langues, arabe et française, a été présenté, lundi à Kénitra.
Cet ouvrage de 432 pages qui coiffe un total de 29 articles et un certain nombre d'annexes en rapport avec la thématique du livre, produits par 34 auteurs appartenant aux différents établissements de l'université et qui a été relu par 26 professeurs-chercheurs appartenant à quatre universités marocaines, a été réalisé en l'espace de deux mois rassemblant, autour d'une même thématique et pour la première fois, des publications des professeurs de l'université Ibn Tofail de Kénitra, appartenant à différents horizons scientifiques.
Publié en deux langues, arabe et français, cet ouvrage collectif, sous la direction des professeurs Ahmed Ferhane et Jamal Al Karkouri, offre une production scientifique diversifiée qui contribue au développement des connaissances sur la pandémie mondiale de la Covid-19, dans la perspective d'aider à surmonter les difficultés et à dépasser les contraintes qu'elle a infligé à la vie.
Introduit par El Midaoui et le doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines de Kénitra, Mohamed Zarrou, cet ouvrage est, également, tourné vers l'avenir à travers la présentation de propositions, d'approches, de concepts et de visions qui peuvent enrichir le nouveau modèle de développement marocain en perspective.
Selon l'enseignante au département de langue et littérature française à la faculté des lettres et des sciences humaines à l'université Ibn Tofail, Gouati Sanae, il s'agit d'un ouvrage "exceptionnel" du fait qu'il est apparu dans un temps record, à savoir deux mois. "Cet ouvrage en arabe et en français a porté sur un thème fédérateur qui a réuni des professeurs de toute l'université, notamment de la faculté des lettres, de l'économie, des sciences et du droit, ainsi que de l'école nationale de commerce et de gestion (ENCG) et de l'école nationale des sciences appliquées (ENSA)", a-t-elle expliqué dans une déclaration à la MAP. Elle a, à cet égard, mis en avant les différents axes figurant dans cet ouvrage collectif universitaire, notamment la philosophie qui décrit de manière générale les comportements des personnes et l'éthique sous la Covid-19, l'épidémiologie et la géographie, l'économie en dressant un tableau récapitulatif sur la situation épidémiologique liée au coronavirus, avec des points de vue différents, la gouvernance, en braquant les projecteurs sur la gestion de l'actuelle crise, ainsi que l'impact du coronavirus sur l'enseignement et le basculement vers l'enseignement à distance.
M. Zarrou a, pour sa part, souligné dans une déclaration à la presse, que la publication de cet ouvrage collectif intervient dans un contexte national et mondial marqué par la propagation de la pandémie du coronavirus qui a chamboulé le globe. Il a fait observer que le contenu de cet ouvrage en deux langues, qui est sorti pour la première fois au Maroc et au monde arabe, varie selon les spécialités, mais combine entre ce qui est théorique et ce qui est appliqué et pratique et entre ce qui est sciences exactes et techniques et ce qui est sciences humaines et sociales. "Notre soutien à ce projet de recherche scientifique émane de notre profonde conviction du rôle stratégique que la recherche scientifique puisse jouer dans le développement de notre pays sur les plans économique, culturel et social, mais aussi au niveau de l'amélioration de la compétitivité de l'université marocaine au niveau mondial", a-t-il relevé.
Le professeur en géographie à la faculté des lettres et sciences humaines à l'université Ibn Tofail à Kénitra, Jamal Al Karkouri a, de son côté, indiqué dans une déclaration à la presse, que la publication de cet ouvrage s'inscrit dans un contexte national et mondial marqué par la propagation de la pandémie du coronavirus, qui a incité un accompagnement et une dynamique scientifique. "Il était primordial de réaliser de multiples recherches sur cette thématique, à laquelle on n'a pas donné assez d'importance", a-t-il déploré, relevant que cet ouvrage collectif propose des solutions à plusieurs problématiques liées aux différentes épidémies, en particulier la Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.