Europa League : Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    ANAM. Trois cliniques sanctionnées pour surfacturation    Kaspersky : Quand l'organisation traditionnelle du travail n'est plus souhaitable    Guerguarate: la Chambre des représentants de Belgique salue l'intervention marocaine    La campagne marocaine de vaccination anti-Covid démarre le 4 décembre    Evolution du coronavirus au Maroc : 4979 nouveaux cas, 336.506 au total, mercredi 25 novembre à 18 heures    Le Souverain, se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Abdellatif Jouahri appelle à renforcer la résilience économique pour affronter les défis futurs    OMS: la pandémie a légèrement ralenti en une semaine    Musée Mohammed VI: L' art de découvrir Rabat autrement    Beyoncé en tête des nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Ahmad Ahmad saisit le TAS après la décision de la FIFA    Le Raja fixe une nouvelle date pour son assemblée générale    Immobilier: Aradei Capital n'envisage plus sa conversion en OPCI    Digital Brunch. Quelles tendances digitales en 2021 ? Les experts répondent (VIDEO)    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    Alerte météo au Maroc: averses orageuses et chutes de neige à partir de ce mercredi    La Toile sous le choc: une mère indigne torture sa fille à Larache    Diplomatie d'entreprise ou comment tirer son épingle du jeu    Communiqué du bureau politique du PPS du mardi 24 novembre 2020    El Guerguerat: les Marocains du Danemark à bras le corps pour la patrie    Commerçants et hôteliers broient du noir    Migration: Le Maroc joue un rôle constructif et fédérateur sur les plans régional et international    Réouverture des mosquées : le retour à la normale se confirme    Yto Berrada expose au Mathaf de Doha    Vers le lancement de l'Observatoire national de la criminalité    Hommage à Hassan II : Un Royaume solide en héritage    Le silence de la haine ou la solution finale pour les Palestiniens    Lewandowski, Mané ou encore Mbappé en lice pour le prix    Université Moulay Ismail : l'offre de formation renforcée    Tennis : Medvedev, le maître de Londres    Haut Karabakh: Paris réclame un «droit de regard»    Lotfi Bouchaara sur BBC : "le Maroc est disposé à négocier avec des parties et non pas avec un fantôme"    Les beaux-arts et la nourriture de l'esprit    Edition digitale réussie : 15.000 e-spectateurs pour Visa for Music    Nouvelle publication chez Orion éditions : Linda Chiouar s'immerge dans l'univers des anxiolytiques    Fidadoc 2020 : Une édition digitale du 14 au 19 décembre 2020    Les Ateliers de l'Atlas 2020 dévoilent les projets retenus    Droits compensateurs aux engrais marocains : l'OCP réagit à la décision des Etats-Unis    FLDF : Les violences faites aux femmes exposent !    Equipe nationale / 5 joueurs covidés : Un possible cluster lors du dernier rassemblement !    Equipe nationale : Le Maroc participera à la Coupe Arabe de la FIFA (Qatar 2021)    Inclusion financière au Maroc : Pour combler les écarts, un "véritable" choc s'impose    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mise en place d'un hôpital de campagne à Sidi Yahya El Gharb
Publié dans Libération le 22 - 06 - 2020

Les autorités publiques annoncent qu'il a été décidé, à partir du 24 juin 2020 à minuit, de reclasser toutes les préfectures et provinces dans la zone d'allègement n°1 à l'exception des préfectures et provinces de Tanger-Asilah, Marrakech, Larache et Kénitra, indiquent vendredi les ministères de l'Intérieur et de la Santé dans un communiqué conjoint.
Il a également été décidé de passer à la deuxième phase du plan d'allègement en tenant compte du développement de la situation épidémiologique dans le Royaume, relève la même source.
Ces décisions ont été prises sur la base des résultats du suivi quotidien de la mise en oeuvre de la première phase du "plan d'allègement du confinement sanitaire" et après que le Comité de veille et de suivi a réalisé une évaluation minutieuse des mesures à exécuter et des conditions et critères sanitaires qui doivent être réunis, explique le communiqué.
A ce propos, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a indiqué, samedi à Rabat, que des mesures seront annoncées pour alléger le confinement sanitaire imposé dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire en vigueur dans le Royaume pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus.
Dans une déclaration à la presse, il a relevé que ces mesures interviennent suite à l'annonce vendredi de la deuxième phase du plan d'allègement.
Le ministre a également tenu à préciser que l'objectif est de faire en sorte que la vie reprenne son cours normal le plus tôt possible, appelant à cet égard les citoyens et citoyennes à respecter toutes les mesures pour lutter contre le virus, y compris la distanciation sociale, le lavage des mains et le port des masques de protection, outre le téléchargement de l'application "wiqaytna".
Il a, par ailleurs, indiqué qu'il ne faut pas sous-estimer l'apparition de foyers épidémiologiques, mais sans que cela ne constitue une source de panique. Il s'agit de cohabiter avec le virus selon les exigences de l'heure, a-t-il dit.
Un retour aux restrictions sanitaires sera opéré dans toute région qui verra l'apparition de foyers épidémiologiques, a conclu le responsable.
A signaler d'autre part que le ministère de l'Intérieur a annoncé qu'il a été décidé vendredi de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives dans certaines communes des provinces de Larache, Ouazzane et Kénitra, et ce suite à l'apparition de nouveaux foyers épidémiologiques dans des unités de production.
"Suite à l'apparition de nouveaux foyers épidémiologiques dans des unités de production (FRIGODAR, spécialisée dans l'emballage de fruits rouges: 457 cas et NATBERRY MAROC, spécialisée dans la production et l'emballage de fruits rouges : 103 cas), il a été décidé, vendredi 19 juin 2020, de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives dans certaines communes des provinces de Larache, Ouazzane et Kénitra", indique le ministère dans un communiqué.
Eu égard à ce qu'exige la nécessité sanitaire, et en soutien aux efforts déployés afin de circonscrire la propagation de cette épidémie et limiter ses répercussions négatives, il sera procédé à la fermeture des entrées de ces communes et au renforcement du contrôle pour que les personnes qui s'y trouvent ne quittent leurs domiciles qu'en cas de nécessité extrême tout en prenant les précautions nécessaires, précise le communiqué.
Dans ce cadre, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a déclaré, samedi à Rabat, que suite à l'apparition de ce foyer épidémiologique de coronavirus, un hôpital de campagne a été mis en place à la commune de Sidi Yahya El Gharb pour recevoir près de 700 cas enregistrés dans ce foyer.
Dans une déclaration à la presse, il a indiqué que suite à l'apparition de ce foyer, plusieurs mesures ont été prises dont la réalisation de tests de dépistage pour l'ensemble des employés et la fermeture de toutes ces unités, ajoutant que tous ces cas seront transférés à cet hôpital à partir de dimanche matin.
Le ministre a en outre fait état du durcissement des mesures de confinement sanitaire dans les communes relevant des provinces de Kénitra, Ouazzane et Larache d'où proviennent ces employés, appelant les citoyens et les citoyennes de ces communes à respecter strictement ces mesures afin d'enrayer ce foyer le plus tôt possible et pour que la vie reprenne son cours normal dans cette région.
Il a de même relevé que ces cas ont été découverts dans le cadre des tests réalisés dans toutes les unités industrielles et commerciales et autres, ce qui a permis de détecter ce foyer et de le maîtriser rapidement.
Le ministre a également indiqué qu'il a été procédé à la réalisation de tests de dépistage pour tous les sujets-contact, ajoutant que cette opération se poursuit jusqu'à présent.
Le responsable a, par ailleurs, annoncé qu'il a été décidé d'ouvrir une enquête à ce sujet par une commission composée des ministères de la Santé, de l'Agriculture, du Travail et de l'Intérieur pour établir les responsabilités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.