Météo : le temps prévu au Maroc vendredi 14 août 2020    Violation de l'état d'urgence: Tout savoir sur le paiement des amendes    Salafin: Visa pour l'augmentation du capital social    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Israël-Emirats. Le grand coup de Donald Trump    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 août 18H    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Le scénario catastrophe frappe à nos portes    Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile des patients asymptomatiques    Dr. Tayeb Hamdi : La situation actuelle est préoccupante au regard de la hausse des indicateurs    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Le Maroc a rude épreuve!    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Béni Mellal : les autorités durcissent les mesures de contrôle    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Conseil économique, social et environnemental tient son assemblée générale
Publié dans Libération le 02 - 07 - 2020

Ahmed Réda Chami :Volonté du CESE de consolider sa coopération avec le gouvernement et le Parlement
Saâd Dine El Otmani :L'enjeu pour le Maroc est de redynamiser son activité économique


Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a tenu, mardi à Rabat, la 111ème session ordinaire de son assemblée générale.
Cette réunion, qui s'est déroulée en présence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a connu l'approbation du projet du rapport annuel au titre de l'exercice 2019 ainsi que du projet d'un rapport sous le thème "L'innovation technologique: l'accroissement de la valeur ajoutée et la contribution au développement technologique".
Lors de cette session diffusée en live, le président du CESE, Ahmed Réda Chami, a indiqué que la présence du chef du gouvernement à cette réunion vient renforcer le partenariat entre les institutions constitutionnelles, à savoir l'Exécutif et le Conseil.
La coopération et la complémentarité des rôles entre les institutions démocratiques participatives et représentatives sont en mesure de concevoir des stratégies de développement et des politiques publiques efficaces et efficientes, a-t-il souligné, ajoutant que cela permettra aussi d'impliquer l'ensemble des acteurs économiques et sociaux ainsi que la société civile.
Il a ensuite exprimé la volonté du Conseil de consolider davantage sa coopération avec le gouvernement en tant que partenaire institutionnel aux côtés du Parlement avec ses deux Chambres.
Compte tenu des circonstances exceptionnelles que traverse le pays, le Conseil se penche, à l'instar des autres institutions nationales et des forces vives de la société, sur les répercussions économiques et sociales de cette crise, a-t-il fait savoir.
"Le CESE est en train de préparer une étude sur le sujet à la demande de la Chambre des représentants", arelevé Ahmed Réda Chami, notant que cette étude ne se limitera par à analyser les répercussions de la crise et à évaluer les mesures prises pour faire face au virus, mais vise aussi à proposer des pistes de réflexions en vue de relancer l'économie et d'accélérer le passage à un nouveau modèle de développement.
S'exprimant à l'occasion de la tenue des travaux de cette session ordinaire, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a indiqué que l'enjeu aujourd'hui est de surmonter les répercussions de la crise sanitaire et redynamiser l'activité économique tout en restant vigilant pour préserver la santé des citoyens.
Le gouvernement œuvre à limiter l'impact de la crise sanitaire sur les équilibres macroéconomiques du pays, a-t-il fait savoir, mettant l'accent sur la nécessité de créer un équilibre entre la reprise de l'activité économique et la protection de la santé des citoyens.Et d'ajouter que la vision du gouvernement pour développer l'économie nationale se base sur deux piliers, à savoir un plan de redynamisation économique qui s'étale jusqu'à fin 2021, précisant que ce dernier vise à reprendre l'activité économique en accompagnant les différentes catégories d'entreprises nationales impactées notamment les TPME, et en assurant la stabilité de l'investissement public. Le projet de loi de Finances rectificative pour l'année 2020, dont les orientations principales seront présentées lors du Conseil des ministres, aura un rôle principal dans la concrétisation de ce plan, a poursuivi le chef du gouvernement.
S'agissant du deuxième pilier, Saad Dine El Otmani a cité le plan de relance économique à moyen terme dont la conception sera au diapason avec le chantier de renouvellement du modèle de développement avec une réorganisation des priorités aux niveaux économique et social.
Il n'a pas manqué de rappeler que les mesures prises par le Maroc durant la crise sanitaire ont permis de contrôler la situation épidémiologique en évitant la propagation du virus et la montée des cas de contamination, et de soutenir le pouvoir d'achat des citoyens ainsi que les entreprises impactées par la crise en allégeant leur trésorerie et en facilitant leur liquidité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.