Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Fonds stratégique: Le projet de décret examiné en Commission    Damane Oxygène: 17,5 milliards de DH distribués    PME: la BERD accorde un financement au Maroc    Liban: Heurts, démission et conférence des donateurs...    Sidi Yahya du Gharb: L'hôpital de campagne dédié aux asymptomatiques    Stratégie    La Russie annonce un "premier" vaccin anti-Covid19    Botola Pro D1 : Le Raja confirme face au Hassania    Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Mia la sainte, Mia « la salope »    Près d'un quart des chômeurs vivent dans la région de Casablanca-Settat    Le WAC renoue avec la victoire et la pole position    Europa League : United et l'Inter au denier carré    Le Bayern part favori face au Barça    Le e-commerce, une tendance qui s'installe    RAM reconduit ses vols spéciaux jusqu'au 10 septembre    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    La course au vaccin bat son plein    L'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb au centre de la polémique    Des projets de l'INDH lancés à Zagora    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains revisité à Rabat    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Cluster de Safi : Des poursuites judiciaires contre les responsables    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Botola: le Covid-19 fait reporter IRT-Berkane    Production d'acide phosphorique: construction d'une nouvelle usine à Jorf Lasfar    Pêche au Maroc: de nouvelles amendes mises en place    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Coronavirus : l'UE va soutenir de nouveaux projets de recherche    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    Chahrazad Akroud quitte le groupe Chada    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Officiel: Villarreal s'offre le prodige Kubo    Les salles obscures en berne, le milieu s'inquiète    La Méditerranée Jubile d'exultation!    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Fatalisme et fatalité    Wafa Assurance : Un chiffre d'affaires de 4,69 milliards de dirhams au premier semestre    Lahoucine Echaabi, le panthéon éclairé!    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Les images de l'incendie mortel à Vincennes, en banlieue parisienne (VIDEO)    Quart de final de l'Europa League : Des matchs couperet avec unité de temps et de lieu    Maigre salaire et grosse déconvenue    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinq œuvres de réalisateurs marocains subventionnées par Doha Film Institute
Publié dans Libération le 03 - 07 - 2020

Cinq œuvres de réalisateurs marocains ont obtenu le soutien de Doha Film Institute au titre de la session de printemps 2020, sur 39 projets présentés par des cinéastes qui entament leurs première et deuxième expériences de réalisation en provenance des quatre coins du monde.
Les œuvres des trois réalisatrices marocaines ayant bénéficié de ce soutien entrent dans la catégorie des longs documentaires. Ainsi dans la phase de post-production, la réalisatrice Dalila Ennadre a été sélectionnée pour son son oeuvre "Genet, notre père des fleurs" (coproduction maroco-franco-qatarie), Rachida El Gharani ( phase de production) pour son oeuvre "Dans la maison de mon père" (coproduction maroco-belgo-qatarie), alors que dans la catégorie des courts métrages documentaires (phase de production), c'est Sofia El Khyari pour le film "Khayal Al Farachat" (coproduction maroco-franco-qatari), selon un communiqué de Doha Film Institute.
Les subventions ont été également octroyées pour le financement de la phase de postproduction des films "Mon père n'est pas mort" (production maroco-qatarie) dans la catégorie des longs métrages du réalisateur Adel Al-Fadli, et "Chiens de chasse" (production maroco-franco-belgo-qatarie) dans la catégorie des longs métrages expérimentaux, du réalisateur Kamal Lazraq. Parmi les 39 projets qui ont reçu le soutien de cette session, 18 projets reviennent à des réalisatrices qui mettent en exergue le rôle central des femmes dans le cinéma. De même, ce soutien a été accordé pour la première fois à des réalisatrices venant de quatre pays, en l'occurrence la Colombie, Haïti, le Bangladesh et la Tanzanie, ajoute la même source.
Pour la première fois également, un projet cinématographique virtuel a été sélectionné pour bénéficier de cette subvention. Il s'agit du film "Grande attente" du réalisateur palestinien Razan Assalah, qui représente virtuellement le retour en Palestine.
Ces subventions ont été accordées à différentes catégories de films, dont des courts métrages, des courts métrages expérimentaux, des séries télévisées et des séries Web.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.