Coronavirus : 1.021 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 27.217 cas cumulés au mardi 4 août, 18 heures    Hôtellerie : Accor compte supprimer 1.000 emplois dans le monde    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Mise en place d'un pacte pour la relance économique et l'emploi    Le Discours de la clarté et de l'espérance    France/Covid-19: Macron annonce une nouvelle mesure    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Fortes chaleurs: Soyons vigilants    Casablanca: le personnel médical exprime son rejet de la décision d'Aït Taleb    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    Belhanda sur les pas d'Amrabat?    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Alsa Al Baida suspend les lignes de bus Casa-Mohammedia    Biélorussie: Svetlana Tsikhanovskaia en passe de détrôner Loukachenko    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Une transaction sur 50 est frauduleuse    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche plus virulente    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Troubles de l'érection. La solution existe    Notre e-mag Challenge revient en début septembre    Message d'Antonio Guterres au roi Mohammed VI    Approvisionnement en eau potable à Demnate: L'ONEE s'explique    Les répercussions de la Covid-19 sur les banques marocaines    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Casablanca: violent incendie au quartier Beauséjour    Covid-19 : Les autorités de Tanger serrent la vis pour contenir la propagation de la pandémie    L'application TikTok sera bannie aux Etats-Unis si...    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Aggravation du déficit commercial en 2019    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les grossistes anticipent une baisse des effectifs employés
Publié dans Libération le 09 - 07 - 2020

79% des chefs d'entreprise opérant dans le secteur du commerce de gros sont persuadés que le volume global des ventes pour le deuxième trimestre 2020 accuserait une baisse, selon le Haut-commissariat au plan.
Ils ne seraient que 9% à s'attendre à une hausse des ventes, a indiqué l'institution publique qui a publié récemment les résultats de l'enquête trimestrielle de conjoncture qu'elle a menée auprès des entreprises de ce secteur.
A en croire le Haut-commissariat, cette évolution serait principalement attribuable, d'une part, à la baisse des ventes dans les activités d'«Autres commerces de gros spécialisés » et le « Commerce de gros d'autres équipements industriels » et, d'autre part, à la hausse des ventes dans le « Commerce de gros de produits alimentaires, de boissons et de tabac ».
Selon les anticipations de plus d'un tiers des grossistes, au deuxième trimestre, l'emploi connaîtrait une baisse des effectifs, alors que plus de la moitié d'entre eux (59%) pensent que les commandes prévues pour cette même période seraient d'un niveau inférieur à la normale. L'enquête a révélé qu'ils ne seraient que 7% à s'attendre à des commandes normales.
Soulignons toutefois qu'en raison de la pandémie du Covid-19 et du confinement qui ont impacté le mode et la qualité de la collecte, les anticipations des chefs d'entreprise pour le deuxième trimestre ne reflètent pas totalement la réalité et devront être prises avec beaucoup de prudence, a tenu à préciser le HCP affirmant que l'enquête a tout de même été exploitée.
Rappelons ,par ailleurs, que le secteur du commerce a été très affecté par la fermeture totale ou partielle des magasins, selon la Fédération des Chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services. Des questions liées à l'évolution de cette situation et les moyens de faire face à la Covid-19 ont d'ailleurs été au centre d'une rencontre entre les membres de la fédération et le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. C'était en mai dernier et plusieurs propositions que nous avons évoquées dans nos précédentes éditions avaient été soumises au ministre en vue d'aider ce secteur à surmonter les répercussions de la crise induite par la pandémie sur leurs activités.
Si la situation s'est aggravée avec l'avènement du coronavirus et la mise en place d'un certain nombre d'actions dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire afin de contrecarrer sa propagation au Maroc, l'enquête du Haut-commissariat a révélé qu'au premier trimestre 2020 « les ventes du secteur du commerce de gros sur le marché local auraient connu une baisse selon 65% des grossistes et une hausse selon 8% d'entre eux ».
Dans sa note, l'institution a attribué cette évolution principalement, d'une part, à la baisse des ventes dans les activités d'«Autres commerces de gros spécialisés » et du « Commerce de gros d'autres équipements industriels» et, d'autre part, à la hausse des ventes enregistrée dans le « Commerce de gros de produits agricoles bruts et d'animaux vivants ».
Concernant les effectifs employés dans le secteur du commerce de gros, une majorité des chefs d'entreprise (88%) pense que l'emploi aurait connu une stabilité durant les trois premiers mois de l'année.
Quant aux stocks de marchandises, près de la moitié des grossistes sondés (45%) ont estimé qu'ils se seraient situés à un niveau normal, alors que 36% d'entre eux pensent au contraire qu'ils ont été inférieurs à la normale.
En ce qui concerne les prix de vente, il ressort des appréciations de 41% des grossistes que la tendance observée durant le premier trimestre s'orienterait vers une baisse. Un avis que ne partagent pas 6% d'entre eux persuadés qu'ils ont connu une augmentation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.