Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Live. Coronavirus : la situation au Maroc, mardi 11 août à 18h    Bientôt une usine de production d'acide phosphorique à Jorf Lasfar    En soutien aux petites entreprises et au commerce : La BERD accorde un financement de 40 millions d'euros au Maroc    Mia la sainte, Mia « la salope »    Les joueurs du club tangérois en confinement : Le match IRT-RSB reporté à une date ultérieure    Cluster de Safi : Des poursuites judiciaires contre les responsables    Coronavirus : l'UE va soutenir de nouveaux projets de recherche    Les Eaux Minérales d'Oulmès se renforce en profils internationaux    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Alerte météo : rafales et chute de grêle dans des régions du Maroc    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    Chahrazad Akroud quitte le groupe Chada    La Fondation Ali Zaoua organise le 1er Festival HipHop On-line    L'AS FAR et le Difaâ se neutralisent    Ça commence à bouger...    Damane Relance hôtellerie : les critères d'éligibilité    Les parents d'élèves rencontrent le Conseil de concurrence    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    El Ouafi appelle à un mécanisme participatif de dialogue et de concertation    Officiel: Villarreal s'offre le prodige Kubo    Les salles obscures en berne, le milieu s'inquiète    La Méditerranée Jubile d'exultation!    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Fatalisme et fatalité    Hommage aux acteurs de la lutte contre la Covid-19    Wafa Assurance : Un chiffre d'affaires de 4,69 milliards de dirhams au premier semestre    Lahoucine Echaabi, le panthéon éclairé!    Une malade Covid dénonce    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Les images de l'incendie mortel à Vincennes, en banlieue parisienne (VIDEO)    Quart de final de l'Europa League : Des matchs couperet avec unité de temps et de lieu    Une protéine suspectée de jouer un rôle dans les formes graves de Covid-19    Maigre salaire et grosse déconvenue    Report imminent du match IRT-RSB    Deux cas de Covid-19 à l'Atlético : Premiers remous à la Ligue des champions    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    Algérie: trois ans de prison ferme pour le journaliste Khaled Drareni    Messi, Lewandowski, Neymar, De Bruyne... L'heure de briller    Gad Elmaleh de retour sur scène    France Télévisions prépare un concert caritatif pour le Liban    Une rentrée des classes sous le signe du mystère    Hommage aux contributions des Marocains du monde    Un an après l'abrogation du statut d'autonomie    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le 51ème Festival national des arts populaires aura lieu en octobre
Publié dans Libération le 10 - 07 - 2020

La 51ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP) se tiendra, du 27 au 31 octobre 2020 à Marrakech, sous le thème "Chants et Rythmes éternels" à l'initiative de l'Association "Le Grand Atlas" en collaboration avec le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports. Prévu auparavant du 01 au 05 juillet, l'événement a été reporté au mois d'octobre prochain en raison des circonstances exceptionnelles que vivent le Maroc et le monde à cause de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), précisent les organisateurs dans un communiqué, ajoutant que le report de cette manifestation s'inscrit dans le cadre des mesures préventives adoptées par le Royaume en vue d'enrayer la propagation du covid-19. L'édition de cette année célèbre depuis plus de 50 ans, les arts populaires à travers toutes les régions du Royaume, se positionnant comme étant une véritable action culturelle de préservation du patrimoine marocain. Cet événement emprunte une forte conscience culturelle. Au cœur du palais Badïâ, monument historique séculaire, œuvre du 16ème siècle, les arts populaires remettent le spectateur au fond d'une authentique fraternité à travers les origines de tout à chacun. Il s'agit véritablement d'une rénovation en profondeur d'un patrimoine aux multiples facettes artistiques et aux dimensions sociales et spirituelles. Le FNAP, dominateur commun, de ce riche héritage culturel et patrimonial, les confluences du gestuel et la noblesse du symbolisme s'y greffe à travers l'histoire de la ville et ses grands moments festifs.
Cette manifestation a su résister à travers le temps grâce à son impact émotionnel qui embrasse l'âme marocaine. Tonalité et couleur chatoyantes, elle a marqué et marquera le cycle vital de l'histoire grandiose du Royaume. Tout un héritage sous le créneau de l'originalité et la diversité.
Organiser cette 51ème édition du FNAP après la crise sanitaire du covid-19 est plus qu'une promotion de la cité ocre et du patrimoine culturel national. C'est un véritable défi du temps par l'authenticité des arts ancestraux qui demeurent encore plus vivants au fil des années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.