BERD: un financement de 40 millions d'euros accordé au Maroc    Les Eaux Minérales d'Oulmès se renforce en profils internationaux    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Coronavirus : l'UE va soutenir de nouveaux projets de recherche    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Botola: le Covid-19 fait reporter IRT-Berkane    Safi: des responsables d'une unité industrielle poursuivis (Procureur du Roi)    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    Chahrazad Akroud quitte le groupe Chada    La Fondation Ali Zaoua organise le 1er Festival HipHop On-line    Officiel: Villarreal s'offre le prodige Kubo    L'AS FAR et le Difaâ se neutralisent    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    Les parents d'élèves rencontrent le Conseil de concurrence    El Ouafi appelle à un mécanisme participatif de dialogue et de concertation    Ça commence à bouger...    Damane Relance hôtellerie : les critères d'éligibilité    Les salles obscures en berne, le milieu s'inquiète    La Méditerranée Jubile d'exultation!    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Fatalisme et fatalité    Hommage aux acteurs de la lutte contre la Covid-19    Wafa Assurance : Un chiffre d'affaires de 4,69 milliards de dirhams au premier semestre    Lahoucine Echaabi, le panthéon éclairé!    Une malade Covid dénonce    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Les images de l'incendie mortel à Vincennes, en banlieue parisienne (VIDEO)    Quart de final de l'Europa League : Des matchs couperet avec unité de temps et de lieu    Une protéine suspectée de jouer un rôle dans les formes graves de Covid-19    Maigre salaire et grosse déconvenue    Report imminent du match IRT-RSB    Abdallah Boussouf, secrétaire général du CCME    Deux cas de Covid-19 à l'Atlético : Premiers remous à la Ligue des champions    Les cours mondiaux des huiles végétales et des produits laitiers poursuivent leur ascension    EEP: Liquidation de plus de 70 entités    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    Algérie: trois ans de prison ferme pour le journaliste Khaled Drareni    Messi, Lewandowski, Neymar, De Bruyne... L'heure de briller    Gad Elmaleh de retour sur scène    France Télévisions prépare un concert caritatif pour le Liban    Une rentrée des classes sous le signe du mystère    Hommage aux contributions des Marocains du monde    Un an après l'abrogation du statut d'autonomie    Société générale creuse ses pertes à cause du Covid-19    UE : Nouveau financement de 30 millions d'euros au Liban    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pour Mendy, le pic de forme arrive à point nommé
Publié dans Libération le 14 - 07 - 2020

La chance de sa carrière ? A une semaine de la fin de la Liga et un mois avant les échéances européennes, Ferland Mendy explose dans le couloir gauche du Real Madrid pendant la blessure de Marcelo, son concurrent au poste.
Ce pic de forme arrive à point nommé: le leader de la Ligadevait se déplacer à Grenade hier, pour la 36e journée, et n'est plus qu'à deux victoires de destituer son ennemi juré, le Barça, de sa couronne nationale.
Depuis la reprise, le latéral gauche français (25 ans, 4 sélections avec les Bleus) brille de plus en plus, au point de faire oublier l'absence du vieillissant brésilien Marcelo (32 ans), blessé à l'adducteur gauche.
Le Real était privé de nombreux cadres défensifs contre Alavés samedi soir (Ramos et Carvajal suspendus, Nacho et Marcelo blessés), mais Mendy a pris ses responsabilités. L'ex-Lyonnais a remporté presque tous ses duels en défense, en s'appuyant toujours sur ses qualités physiques au-dessus de la moyenne, et a ainsi permis au Real d'enchaîner un cinquième match de rang sans encaisser le moindre but.
Il a surtout rayonné par son apport offensif, ses courses tranchantes et ses appels transversaux vers la surface de réparation adverse, qui lui ont permis de provoquer le penalty transformé par son compatriote Karim Benzema (11e).
Arrivé à la "Maison blanche" en juillet 2019 pour six ans et 48 M EUR, Ferland Mendy se fait encore souvent charrier par ses coéquipiers pour son espagnol approximatif. Mais quand il s'exprime sur le terrain, il met tout le monde d'accord. Comme samedi, où il a signé son meilleur match chez les Merengues.
"On est contents de sa prestation, de ce qu'il fait. C'est une première année pour lui (au Real), il est au niveau et ça c'est la bonne nouvelle. Il est venu ici pour montrer ses qualités, c'est ce qu'il est en train de faire, et on est tous contents de son rendement", s'est réjoui son entraîneur Zinédine Zidane en conférence de presse d'après-match, samedi soir.
"Zizou" a été le grand artisan de la venue de l'ancien Havrais au Real, l'été dernier. Alors que Marcelo (23 matches, dont 21 comme titulaire cette saison, toutes compétitions confondues) tient toujours son rôle de dynamiteur dans le couloir gauche, Zidane a tenu à importer la jeunesse et la stabilité de Mendy (28 matches dont 21 comme titulaire, toutes compétitions confondues).
"Je le dis aujourd'hui, il faut arrêter de le comparer à Marcelo. Marcelo est Marcelo, et Mendy est Mendy. C'est un bon joueur, il a son avenir devant lui, il est dans un grand club et son club est fier de lui", a mis au clair Zidane dimanche en conférence de presse d'avant-match, fatigué par les questions sur la comparaison du Français avec le Brésilien.
Alors que la presse espagnole et les fans du Real s'étaient montrés dubitatifs face à cette recrue inconnue en Espagne l'été dernier, tous sont désormais conquis par la "surprise" Mendy.
"Mendy nous a donné beaucoup de profondeur. En première période, il a fait deux ou trois actions très dangereuses. Son engagement est indubitable", a complimenté le directeur des relations institutionnelles et ancienne gloire du Real Madrid, Emilio Butragueño, samedi soir après la victoire des Merengues.
"Moi, il ne me surprend pas. Son recrutement avait été effectué sur une demande de ma part, oui, mais en accord avec le club, comme toujours. Il est jeune, il a du talent, il a quelque chose (en plus) et il est en train de le prouver", a aussi jugé Zidane dimanche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.