Marrakech-Safi : Le CRT lance une grande campagne de promotion digitale    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    L'arrivée d'Enzo Zidane au WAC : De l'infox et du « fake news » !    Demi-finales de la Ligue des Champions : Un vol spécial d'Al Ahly pour rallier Casablanca    Botola Pro D1 : Une bouffée d'oxygène pour le Hasania d'Agadir    Vente de boissons alcoolisées : la campagne d'assainissement se poursuit    Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Plaidoyer du CNDH en faveur du respect du droit de manifester pacifiquement    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Haro sur l'hydrochloroquine    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    Lycée Descartes : les parents d'élèves insatisfaits de l'enseignement à distance    Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Casablanca : une intervention policière vire au drame    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ahmed Mohamed Al-Amine Andari : Le discours Royal a présenté des solutions concrètes pour surmonter les répercussions du Covid-19
Publié dans Libération le 03 - 08 - 2020

Le discours prononcé, mercredi soir, par S.M le Roi Mohammed VI, à l'occasion de la Fête du Trône, a apporté des solutions concrètes pour remédier aux répercussions sociales et économiques résultant de la crise de Covid-19, a souligné le professeur en sciences politiques à l'Université moderne de Nouakchott, Ahmed Mohamed Al-Amine Andari.
Dans une déclaration à la MAP, M. Andari a indiqué que le discours Royal intervient dans une conjoncture difficile que traverse le monde depuis plus de cinq mois, et qui est marquée notamment par l'angoisse et l'incertitude dues à la crise de Covid-19 et ses répercussions catastrophiques à tous les niveaux.
Il a ajouté que ce discours a été prononcé à l'occasion de la Fête du Trône, marquant cette année le 21è anniversaire de l'accession du Souverain au Trône de Ses glorieux ancêtres, relevant que le Maroc a connu des changements majeurs aux niveaux politique, social et économique, ainsi que le lancement de nombreuses réformes et l'ouverture d'un grand nombre de chantiers structurants.
Il a estimé que s'il est un thème qui a dominé le discours du Trône, c'est bien la question sociale, ce qui est naturel si l'on sait les répercussions de cette crise sur le Royaume sur les plans social, sanitaire et économique.
Le chercheur a noté que Sa Majesté le Roi était soucieux de souligner l'étroite relation entre les répercussions de la crise de Covid-19 sur le plan de la santé, d'une part, et ses effets négatifs aux niveaux économique et social, d'autre part.
Selon l'orateur, S.M le Roi Mohammed VI a insisté, dans ce contexte, que les efforts déployés ne consistent pas seulement à contrecarrer la pandémie, mais ils visent aussi à remédier à ses répercussions économiques et sociales dans le cadre d'une vision prospective globale mettant à profit les enseignements tirés de la période en cours.
Il a affirmé que le côté solidaire était également présent avec force dans le discours Royal, qui a indiqué que cette année, la commémoration de la Fête du Trône coïncide avec l'Aïd Al-Adha, temps de sacrifice, de loyauté et d'attachement ferme au bon droit, et souligné que cette crise a révélé la solidité des liens sociaux qui unissent les Marocains et elle a donné la pleine mesure de leur esprit solidaire et responsable.
M. Andari a expliqué que le discours Royal jette les bases d'une approche à plusieurs dimensions, dont la première concerne une évaluation complète du bilan des actions entreprises au cours des cinq derniers mois de la crise en ce qui concerne la lutte contre l'épidémie et ses divers impacts, soulignant que Sa Majesté le Roi s'est arrêté dans cet axe sur les points positifs qui ont caractérisé la gestion par le Maroc de cette crise.
Il a fait savoir que le discours Royal a toutefois relevé un certain nombre d'insuffisances qui touchent plus particulièrement le domaine social comme la dépendance de certains secteurs aux aléas extérieurs, la taille du secteur informel et la faiblesse des réseaux de protection sociale, notamment à l'égard des franges de la population en situation de grande précarité.
Dans ce sens, le Souverain a mis l'accent sur les mesures prises dans cette conjoncture difficile, qui impose l'adhésion de toutes les forces vives de la Nation et la mutualisation des efforts de tous les Marocains, afin de relever les défis à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.