Création d'entreprises : Casablanca-Settat a capté plus de 35% des créations d'entreprises personnes morales en 2018 [Rapport]    Omra : Lancement d'une application pour l'inscription    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Terrorisme : Une cellule armée entraînée en Iran et démantelée en Arabie saoudite    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    ONU : Le Maroc et plus de 69 autres pays s'engagent en faveur de la biodiversité (vidéos)    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Chama Zaz, icône de la musique amazighe, est morte    Covid-19: la pandémie franchit la barre du million de morts dans le monde    France. Les généraux se révoltent    Real Madrid: Kroos indisponible deux semaines    Allemagne : Schalke 04 se sépare de son entraîneur David Wagner    Brèves    Conflits d'intérêts: L'Istiqlal plaide pour un texte dédié    Article 1067742    Journée mondiale de l'information: 5 choses que vous pouvez faire pour restaurer la confiance dans le journalisme (Peu importe qui vous êtes)    Cheb Khaled: «Maroc, Algérie, Tunisie... Un seul peuple séparé par l'histoire»    Colère et indignation après le meurtre de Naima (micro-trottoir)    Arts : les résultats du programme exceptionnel de soutien 2020 dévoilés    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc    La chanteuse Chama Zaz tire sa révérence    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    Le Liban, nouveau protectorat français ?    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Casablanca: trois individus soupçonnés d'escroquerie et organisation de l'immigration illégale interpellés    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    La CGEM explique ses propositions pour la loi de finances 2021    «La sortie sur le MFI de septembre était nécessaire»    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    OCP Africa et l'IFC s'allient pour l'agriculture ouest-africaine    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Tourisme: Lancement de «Madaëf ECO6»    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]    On connaît le premier relégué de la Botola    Annulation de la 14ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aggravation du déficit commercial en 2019
Publié dans Libération le 04 - 08 - 2020

Le déficit commercial a enregistré en 2019 une aggravation de 3,2 milliards de dirhams (MMDH) à 209,2 MMDH, indique Bank Al-Maghrib (BAM).
Les importations se sont accrues de 9,8 MMDH et les exportations de 6,6 MMDH, précise la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2019, présenté, mercredi, devant S.M le Roi Mohammed VI, par le wali Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri.
En conséquence, le taux de couverture s'est amélioré de 0,2 point de pourcentage à 57,4%, ajoute BAM.
Au niveau des importations, les acquisitions de biens d'équipement ont connu une hausse de 5,6% à 127 MMDH, portée principalement par la progression de 66,4% à 8 MMDH de celles "d'avions et autres véhicules aériens ou spatiaux", fait savoir le rapport. De même, les achats de demi-produits se sont accrus de 4,7% à 104,5 MMDH, avec des expansions de 63% à 4,1 MMDH des "demi-produits en fer ou en aciers non alliés", de 4,5% à 14,4 MMDH pour les "matières plastiques" et de 22,6% à 4,4 MMDH pour les "fils, barres, et profilés en fer ou en aciers", rapporte la MAP.
Pour leur part, les importations de produits finis de consommation ont affiché une augmentation de 4,2% à 113,1 MMDH, tirée notamment par celle des achats de "parties et pièces pour voitures et véhicules de tourisme" de 6,7% à 18,8 MMDH, relève la même source, notant que pour les produits alimentaires, les approvisionnements ont atteint 47,8 MMDH, contre 45,8 MMDH, résultat essentiellement du renchérissement du blé et de l'accroissement des quantités importées de sucre et d'aliments de bétail.
En revanche, la facture énergétique s'est allégée de 7,2% à 76,3 MMDH, souligne le rapport, expliquant cette évolution par la forte diminution des importations d'électricité qui sont revenues d'une année à l'autre de 2,3 MMDH à 149 millions de dirhams (MDH), suite au renforcement des capacités de production nationale.
Cette évolution reflète également des replis de 6,6% des achats de "gas-oils et fuel-oils" et de 9,9% de ceux du "gaz de pétrole et autres hydrocarbures", en lien avec le reflux des cours sur les marchés internationaux, ajoute le rapport.
En parallèle, l'augmentation de la production de la centrale thermique à charbon de Safi s'est traduite par une hausse de 5% à 9,1 MMDH des acquisitions des "houilles crues, agglomérées et coke", en dépit de la baisse de leur prix à l'import de 8,4%, fait remarquer la banque centrale.
S'agissant de l'automobile, premier secteur à l'export, il a continué d'afficher de bonnes performances au niveau des segments du câblage et de "l'intérieur véhicules et sièges" avec des progressions de 8,9% à 32 MMDH et de 14,2% à 4,8 MMDH. "A l'inverse, et pour la première fois depuis l'entrée en activité de l'usine Renault Tanger en 2012, les expéditions de la construction automobile ont baissé de 1,3% à 33,8 MMDH, malgré une amélioration de 3% du nombre de véhicules exportés à 367.000 et un élargissement du marché à 82 pays contre 77 en 2018", souligne BAM. Le rapport fait en outre savoir que les exportations du secteur agricole et agroalimentaire ont augmenté de 4,1% à 60,8 MMDH, tirées principalement par celle de 9,1% à 26 MMDH des produits agricoles, relevant, dans le même sens, que le "dynamisme à l'export du secteur de l'aéronautique s'est poursuivi, avec une augmentation de 7,3% à 15,8 MMDH".
Quant aux expéditions du secteur de l'électronique, elles ont diminué de 3,1% à 8,7 MMDH. Celles du "Textile et cuir" ont reculé de 2,3% à 37 MMDH, avec principalement des replis de 2,1% des ventes des "vêtements confectionnés", de 2,4% pour les "articles de bonneterie" et de 7,1% pour les "chaussures".
Concernant les phosphates et dérivés, les exportations ont régressé de 5,9% à 48,9 MMDH. Selon le rapport, le reflux des cours internationaux a induit une baisse des ventes de 6% à 28,1 MMDH pour les engrais et de 2% à 13,6 MMDH pour l'acide phosphorique, alors que celles des phosphates bruts ont, pour leur part, reculé de 15,6% en volume et de 11,9% en valeur à 7,3 MMDH.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.