Loi de finances 2021: près de 33 MMDH de dépenses supplémentaires    L'éco, projet de monnaie unique ouest-africaine, achoppe sur le manque de volonté    Entreprises: ce qu'a demandé Chakib Alj à Casablanca    Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'ONU appelle à un vote «pacifique et inclusif»    US Round Up du lundi 28 septembre Présidentielle/Floride, Amy Coney Barrett, De Blasio, Célébrités    Le Liban, nouveau protectorat français ?    Casablanca: trois individus soupçonnés d'escroquerie et organisation de l'immigration illégale interpellés    Bilan quotidien: 1422 nouveaux cas au Maroc, dont 542 à Casa-Settat    Dépistage Covid-19: les détails de la dernière décision du département d'Aït Taleb    Festival international du film francophone de Namur : une édition intimiste et marocaine !    K-pop : 10 millions de vues pour la nouveauté des Blackpink    Santé : la TGR s'intéresse à la problématique du financement    Mohamed Bachir Rachdi : « Le projet de loi vient donner de vrais pouvoirs d'action à l'Instance, pour jouer son rôle dans un cadre de complémentarité institutionnelle »    Subventions aux associations : Les collectivités territoriales mises hors jeu    Campagne d'assainissement : Plus d'un million de bouteilles d'alcool saisies par la DGSN    Volailles : les raisons de la flambée des prix du poulet    Chelsea: Hakim Ziyech toujours absent    Festival de Fès de la culture soufie : une édition en ligne pour 2020 !    La vieille rengaine du polisario    «La sortie sur le MFI de septembre était nécessaire»    Le Maroc favorable au document sur le développement de l'éducation    Raja de Casablanca : Sofac rejoint la liste des partenaires    Dakhla : Lancement d'un programme de plaidoyer des jeunes sur la marocanité du Sahara    La FMEJ tire la sonnette d'alarme et réitère son projet    OCP Africa et l'IFC s'allient pour l'agriculture ouest-africaine    Le gouvernement refuse de créer un fonds pour le cancer    Entre masques et doudounes, Roland-Garros lance son édition automnale toit fermé    JO de Tokyo: La natation nationale face au défi de la qualification    Leicester humilie Manchester City et prend les rênes du championnat    A 90 ans, Haja El Hamdaouia met fin à sa carrière    Entrée en vigueur de la loi relative au droit d'accès à l'information au Maroc    Tourisme: Lancement de «Madaëf ECO6»    Ce qui est prévu jeudi au Conseil de gouvernement    France: trois morts dans le crash d'un aéronef    Terrible drame dans une usine à Agadir    Un engagement sans faille en faveur des populations démunies    Agadir : la nouvelle identité visuelle fait polémique (photo)    Biélorussie: Une investiture à huis-clos pour Alexandre Loukachenko    Stephanie Williams soutient les efforts consentis dans le cadre du dialogue de Bouznika    La chanteuse Houda Saad traverse une épreuve difficile (PHOTO)    Hicham Lasri signe son comeback au court métrage avec une triologie baptisée «Murroc»    «Notre filière a amorcés des résultats manifestement positifs»    Malgré les reports, l'UEM tient à organiser son prochain congrès extraordinaire    Pédophilie. Ramid fait trembler les assassins    Confessions dominicales : Abu Wael al-Rifi révèle des scandales pesant des milliards    Liga: Barca, Real, Atletico... Résumé de la 3ème journée (VIDEOS)    Prévisions météorologiques pour la journée du lundi 28 septembre 2020    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les délais de paiement, un problème posé avec acuité
Publié dans Libération le 05 - 08 - 2020

Le problème des délais de paiement reste posé avec acuité, et ce en dépit des mesures prises par les autorités et des efforts consentis en matière de sensibilisation des opérateurs économiques publics et privés, souligne Bank Al-Maghrib (BAM).
Ce problème continue ainsi de peser sur la trésorerie des entreprises et de menacer la viabilité des plus fragiles, notamment les très petites entreprises (TPE), relève la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2019, présenté, récemment, devant S.M le Roi Mohammed VI, par le wali Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri.
Les calculs de BAM sur la base des dernières données disponibles et qui sont relatives à l'année 2018, indiquent peu de progrès en matière de réduction de ces délais, fait savoir la même source, ajoutant que les résultats obtenus à partir d'un échantillon de 70.797 entreprises non financières privées montrent que les délais de paiement pratiqués restent globalement supérieurs aux délais réglementaires, rapporte la MAP.
En effet, poursuit la Banque, 40% des entreprises se font payer dans des délais supérieurs à 90 jours et le tiers au-delà de 120 jours. S'agissant du règlement des fournisseurs, 62% honorent leurs engagements sans dépassement des délais réglementaires de 60 jours, mais le tiers règle ses factures dans un délai au-delà de 90 jours.
En termes d'évolution, les résultats révèlent globalement un allongement des délais clients par rapport à 20.172, notamment dans les secteurs d'activité où ils sont déjà élevés, tels que la "construction", où ils ont augmenté de 39 jours pour les TPE, de 3 jours pour les petites et moyennes entreprises (PME) et de 45 jours pour les grandes entreprises (GE).
En outre, BAM indique que l'analyse croisée par secteur d'activité et par taille d'entreprise laisse constater des délais clients longs dans la majorité des secteurs, particulièrement chez les petites structures.
Les délais des TPE ont ainsi atteint 226 jours de chiffre d'affaires (JCA) dans le secteur "transports et entreposage", 200 JCA dans les "industries manufacturières" et 163 JCA dans la "construction" et dans les "Activités de services".
En revanche, les TPE qui opèrent dans l'"hébergement et restauration", dont l'activité est principalement orientée vers une clientèle de particuliers, affichent des délais clients plus réduits de 44 JCA.
Concernant les délais fournisseurs, les résultats indiquent des évolutions différenciées par secteur d'activité et par taille d'entreprise. Des baisses ont été observées pour les PME et les GE opérant dans les "industries manufacturières" et le "commerce, réparation d'automobiles et de motocycles", ainsi que pour les entreprises, toutes tailles confondues, dans l'" hébergement et restauration".
Cependant, des allongements importants ont été relevés chez les GE opérant dans les "transports et entreposage" et dans les "activités de services". En termes de niveaux, les délais fournisseurs les plus longs ont été enregistrés chez les GE dans les "activités de services" avec 176 jours d'achats (JA), la "construction" (159 JA) ou encore l'"hébergement et restauration" (138 JA).
Des niveaux également élevés ont été constatés chez les petites structures, notamment dans l'"industrie manufacturière" avec 152 JA et dans le "commerce, réparation d'automobiles et de motocycles" (128 JA).
Ces délais de paiement sont souvent le reflet des difficultés de trésorerie auxquelles font face les entreprises, mais pourraient également être la conséquence du modèle de gestion interne (validation des factures, système de paiement, etc), de la politique commerciale ou encore du pouvoir de négociation entre partenaires commerciaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.