Bourita: « Le Covid-19 a rappelé au monde la communauté de notre destin »    Entreprises: plus de 5500 radiations en 2018    Maroc/Covid-19: 2076 nouveaux cas ces dernières 24h    27ème journée de la Botola Pro D1 : Des duels serrés aux grands enjeux    La FIFA et la CAF entament leurs auditions    USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?    Boujemâa Achefri médite en couleurs    Lance par l'UPEM : Une initiative pour soutenir les éditeurs, auteurs et libraires    Fonds pour le cancer. La bataille n'est pas terminée    Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille de Chama Zaz    «Nous souhaitons transmettre le flambeau à des militants capables de le porter»    Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Une situation invivable mais l'espoir demeure    Brexit: les tractations reprennent    Covid-19: prolongement des mesures restrictives dans cette province du Maroc    La Covid, la grève, les problèmes de connexion et le reste    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    «Transform Tomorrow Together», nouveau plan de transformation 2021-2023    2.574 contrats de travail et 2.228 déclarations à la CNSS    La France est-elle en train de brader ses mosquées ?    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Secteur de l'édition et du livre : 1735 projets soutenus pour près de 9,4 millions de dirhams    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Maroc : croissance économique prévue à 4,8% en 2021    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    France. Les généraux se révoltent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth
Publié dans Libération le 08 - 08 - 2020

Voici cinq questions au physico-chimiste marocain et inventeur de l'anode graphite pour les batteries lithium-ion, Rachid Yazami au sujet de l'explosion de Beyrouth.
Comment expliquez-vous l'explosion de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium à Beyrouth ?
Il est connu des étudiants en premier cycle de chimie que le nitrate d'ammonium est l'un des plus grands explosifs au monde. C'est un matériau métastable qui, en théorie, peut exploser à n'importe quel moment, c'est dire qu'il faut toujours le surveiller.
Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth, sans surveillance et en si grande quantité: 2750 tonnes ! Il s'agit d'une négligence totale.
Qu'est-ce qui fait que le nitrate d'ammonium peut exploser?
L'eau peut dissoudre le nitrate, un simple mégot, une source de chaleur, une température locale de plus de 60°C, peuvent contribuer à déclencher une réaction en chaîne. En chimie, on appelle cela une réaction d'oxydoréduction. Dans la molécule de l'azote, il y a une forme d'oxydant d'azote et une forme ammonium réductrice d'azote. L'espèce chimique qui capte les électrons est appelée « oxydant » ; celle qui les cède, « réducteur ». Combinées, les deux formes peuvent déclencher une grande explosion.
Dans quelles conditions doit être stocké le nitrate d'ammonium?
Il faut respecter les conditions de son stockage, éviter qu'il soit exposé à la lumière, à toute source de chaleur, éviter l'humidité, surveiller le moindre changement de température grâce à des caméras thermiques, éviter de rassembler de grandes quantités dans un même endroit.
Un grand accident causé par cette substance s'était produit à Toulouse en 2001, mais avec des quantités dix fois moins importantes que celles constatées à Beyrouth.
La situation politique au Liban a-t-elle contribué à ce drame?
À Beyrouth, la moitié de la ville s'est effondrée. La méga explosion a causé plusieurs morts et des centaines de blessés, sans parler des personnes se retrouvant sans domicile.
Il faut dire que la situation à Beyrouth était très instable. Crise politique, crise économique marquée par une inflation, la livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur, plusieurs personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Peut être que le Liban n'avait tout simplement pas les moyens de surveiller ce dépôt de nitrate d'ammonium comme il faut.
Quelles sont les différentes utilisations du nitrate d'ammonium?
Il est utilisé dans beaucoup de secteurs. Une fois contrôlé, le nitrate d'ammonium est très utile. Mais c'est comme le gaz, il doit être manipulé avec beaucoup de précaution, c'est connu, cela fait partie des b.a.-ba.
Il est utilisé comme engrais après avoir subi des transformations et des manipulations chimiques. Il peut aussi être utilisé comme explosif aussi bien dans les travaux publics que dans le domaine militaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.