Marrakech-Safi : Le CRT lance une grande campagne de promotion digitale    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    L'arrivée d'Enzo Zidane au WAC : De l'infox et du « fake news » !    Demi-finales de la Ligue des Champions : Un vol spécial d'Al Ahly pour rallier Casablanca    Botola Pro D1 : Une bouffée d'oxygène pour le Hasania d'Agadir    Vente de boissons alcoolisées : la campagne d'assainissement se poursuit    Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Plaidoyer du CNDH en faveur du respect du droit de manifester pacifiquement    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Haro sur l'hydrochloroquine    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    Lycée Descartes : les parents d'élèves insatisfaits de l'enseignement à distance    Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Casablanca : une intervention policière vire au drame    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Recul des ventes de la quasi-totalité des secteurs au premier semestre
Publié dans Libération le 10 - 08 - 2020

En glissement annuel, les échanges commerciaux de marchandises ont connu une baisse tant au niveau des importations que des exportations respective de 17,5% et de 18,3%, au titre du premier semestre 2020, a annoncé récemment l'Office des changes.
En glissement trimestriel (comparaison entre le premier trimestre et le deuxième trimestre de l'année 2020), cette baisse a été de 25,1% pour les importations et de 23% pour les exportations, a-t-il indiqué.
D'après les indicateurs des échanges extérieurs à fin juin, le déficit des échanges commerciaux de marchandises s'est ainsi allégé de 16,2% soit 16,6 Mds DH, tandis que le taux de couverture a connu un léger repli de 0,6 point.
Selon l'Office des changes, la baisse des importations de biens résulte du « recul des achats de la quasi-totalité des groupes de produits en l'occurrence, de produits finis de consommation (-14.296MDH), de biens d'équipement (-13.137MDH), de produits énergétiques (-12.041MDH), de demi-produits (-8.799MDH) et de produits bruts (-2.069MDH) », a-t-il expliqué relevant, en revanche, un accroissement des achats de produits alimentaires de 6.695MDH.
Dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs des six premiers mois de l'année, l'Office a également indiqué que « l'allègement de 31,4% de la facture énergétique (26.345MDH à fin juin 2020 contre 38.386MDH à fin juin 2019) est dû principalement à la baisse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (-7.106MDH) ».
D'après la même source, cette variation est attribuée à l'effet prix en baisse de 28,3% (4.105 DH/T à fin juin 2020 contre 5.724 DH/T un an auparavant), alors qu'en parallèle, les quantités importées se sont élevées à 2.926mT contre 3.340mT, soit -12,4%.
Quant aux importations de produits alimentaires, il ressort des données recueillies par l'Office qu'elles ont atteint 31.574MDH à fin juin 2020 contre 24.879MDH une année auparavant, en raison de la hausse des achats du blé (+2.620MDH) et ceux de l'orge (+1.433MDH).
Commentant la baisse des exportations de 27.231MDH (121.304MDH contre 148.535MDH un an auparavant), les analystes de l'Office ont expliqué ce recul par la diminution des ventes de la quasi-totalité des secteurs.
C'est notamment le cas du secteur de l'«Automobile » qui a réalisé des ventes de l'ordre de 28.145MDH contre 42.011MDH en 2019, soit une baisse de 33% équivalant à 13.866MDH ; du « Textile et cuir » (12.315MDH contre 18.910MDH, soit -34,9% ou -6.595MDH) ; de l'« Aéronautique » (6.937MDH contre 8.471MDH, soit -18,1% ou -1.534MDH) et de l'« Agriculture et agro-alimentaire » (33.149MDH contre 34.649MDH, soit -4,3% ou -1.500MDH).
Il est à souligner que la baisse des ventes a été aussi ressentie au niveau des « Autres extractions minières » (1.568MDH contre 2.231MDH, soit -29,7% ou -663MDH); des « Phosphates et dérivés » (24.995MDH contre 25.501MDH, soit -2% ou -506MDH) ; de l'« Electronique et électricité » (4.805MDH contre 5.068MDH, soit -5,2% ou -263MDH) ainsi que d'«Autres industries » (9.390MDH contre 11.694MDH, soit -19,7% ou -2.304MDH ».
Dans son dernier bulletin, l'Office a attribué la dégringolade des exportations du secteur automobile au titre du premier semestre principalement au recul des ventes de la construction de 40,3% (7.427MDH).
Cette évolution est aussi due à la baisse des ventes du « Câblage » et de l'« Intérieur véhicules et sièges » respectivement de 38,8% (6.503MDH) et de 26,2% (1.052MDH), a-t-il poursuivi soulignant que la part de ce secteur dans le total des exportations s'est ainsi élevée à 23,2% contre 28,3% un an auparavant.
S'agissant des exportations du secteur « Textile et cuir » dans les six premiers mois de l'année 2020, il apparait que celles-ci ont été affectées principalement par le recul des ventes des « Vêtements confectionnés » (-4.832MDH) et des « Articles de bonneterie » (-1.416MDH), a fait savoir l'Office. Tandis que les exportations du secteur « Aéronautique» ont affiché une baisse de 1.534MDH.
Il est à noter qu'en parallèle, il ressort de ces analyses que les exportations du secteur « Agriculture et agro-alimentaire » ont accusé une baisse de 4,3% à fin juin 2020 suite essentiellement au repli des ventes de l'« Industrie alimentaire » de 6,4% ou -1.092MDH.
L'Office a enfin relevé que « les ventes de l'agriculture, sylviculture, chasse et celles de la pêche, aquaculture restent quasiment stables », soulignant, en revanche, que la part de ce secteur dans le total des exportations a gagné 4 points passant de 23,3% à fin juin 2019 à 27,3% à fin juin 2020.
A signaler que la balance des échanges de services a enregistré un excédent en baisse de 20,8% (soit 8.436MDH) à +32.207MDH au titre du premier semestre de l'année 2020, contre +40.643MDH à la même période de l'année précédente.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.