Marrakech-Safi : Le CRT lance une grande campagne de promotion digitale    97% des pharmaciens affirment que la chloroquine n'est pas disponible    L'arrivée d'Enzo Zidane au WAC : De l'infox et du « fake news » !    Demi-finales de la Ligue des Champions : Un vol spécial d'Al Ahly pour rallier Casablanca    Botola Pro D1 : Une bouffée d'oxygène pour le Hasania d'Agadir    Vente de boissons alcoolisées : la campagne d'assainissement se poursuit    Coronavirus: le Maroc enregistre 2444 nouveaux cas ce dimanche    Les inégalités raciales ont coûté 16.000 milliards de dollars à l'économie américaine    Les Démocrates doivent désormais faire montre d' agressivité    Combats meurtriers au Karabakh, l'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Plaidoyer du CNDH en faveur du respect du droit de manifester pacifiquement    L'ambassadrice du Guatemala réitère la position de son pays en faveur de notre intégrité territoriale    Pour un nouveau multilatéralisme équitable et inclusif    Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler    Botola Pro D2 : Le suspense jusqu ' au bout MAS-SCCM à l' affiche    Lancement d'un baromètre régional de l'investissement à Béni Mellal-Khénifra    Les exportations nationales accumulent les contre-performances    Mohcine Zouak : La transition numérique pose le défi de repenser l'école    Haro sur l'hydrochloroquine    Soutien exceptionnel à l'édition et au livre au titre de l' année 2020    Plaidoyer à Safi pour la création d' une Fondation du Festival national de l'Aïta    Programme d' animation culturelle à Guelmim-Oued Noun en dépit des contraintes du Covid-19    De précieuses découvertes archéologiques datant d'au moins du 2è siècle avant J.C    La formation et le travail de base, priorités de la FRMF    Centre d'immatriculation de Marrakech : tous les rendez-vous fixés précédemment sont annulés    Lycée Descartes : les parents d'élèves insatisfaits de l'enseignement à distance    Nouveaux programmes à fort impact social en 2020-2021    La généralisation de la couverture sociale nécessite une cohérence dans l'investissement à engager    La CGEM révèle ses propositions pour la LF-202    Or : c'est le moment de vendre vos bijoux !    «Revitaliser et répondre aux besoins de la standardisation de la langue amazighe»    L'émissaire par intérim de l'ONU en Libye soutient les conclusions des pourparlers de Bouznika    Togo : le premier ministre et le gouvernement quittent le pouvoir    Cour suprême : Biden exhorte le Sénat à ne pas confirmer la juge Barrett avant la présidentielle    Aéronautique : cinq nouvelles ouvertures d'usines d'ici fin 2020    Casablanca : une intervention policière vire au drame    Bourita s'entretient par vidéoconférence avec le Secrétaire Général de l'ONU    El Otmani : Le Maroc toujours engagé en faveur d'«une solution définitive au différend régional» autour du Sahara marocain    Le président du gouvernement espagnol réitère l'appel à une solution politique basée sur le compromis    13e Festival de Fès de la culture soufie: une édition très spéciale!    HUSA-FUS (2-1) : Une défaite "cruelle", une victoire tombée du ciel !    Guerguerat: l'ONU réagit aux gesticulations du polisario    Vaccin chinois : trois hauts responsables marocains participent aux essais    Liban: le nouveau Premier ministre jette l'éponge    Attaque à l'arme blanche à Paris: le principal suspect «assume» un acte dirigé contre Charlie Hebdo    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Groupe OCP fête ses 100 ans d'existence
Publié dans Libération le 10 - 08 - 2020

Le groupe Office chérifien des phosphates (OCP) a fêté vendredi ses 100 ans d'existence, l'occasion de revenir sur les moments clés de son histoire et de célébrer toutes celles et ceux qui l'ont marqué, annonce le groupe dans un communiqué.
Il y a cent ans en effet, l'OCP voit le jour ; le premier coup de pioche est donné en mars 1921 dans les environs de la future ville de Khouribga, explique la même source, ajoutant que dans les années 30 et pendant la Seconde Guerre mondiale, le groupe était une entreprise publique, et constituait la première cheville ouvrière du pays.
De la première usine de superphosphates mise en service dans le port de Casablanca, en passant par l'exploitation des gisements de Gantour, puis en 1952, l'exploitation de la première mine à ciel ouvert dans l'histoire du groupe, l'OCP prend racine.
Quelques années plus tard, s'écrit une nouvelle page de l'histoire avec l'ambition pour le groupe d'entrer dans l'ère de la valorisation du phosphate et de la diversification de son offre. C'est ainsi que les années 60 sont marquées par la création à Safi de Maroc-Chimie, première usine de fabrication d'engrais du Maroc. Moins de dix ans après, le complexe de transformation industrielle de Jorf Lasfar est inauguré en 1986.
A partir des années 90, l'OCP scelle de nouveaux partenariats avec des acteurs économiques étrangers de premier plan et affirme son rayonnement à l'international. Un nouveau virage historique s'opère en 2014 avec le lancement du plus long pipeline de transport de phosphate au monde reliant Khouribga à Jorf Lasfar, puis dans un autre registre, par l'ouverture, en 2017, de l'Université Mohammed VI Polytechnique. C'est grâce à cet héritage historique que le groupe n'a cessé de se transformer et continue à relever de nouveaux défis.
Aujourd'hui, il s'impose comme le leader mondial des produits phosphatés et a su placer l'Afrique au cœur de sa stratégie de développement à travers ses multiples implantations au service de l'agriculture.
Au fil du temps, ce sont avant tout des hommes et des femmes qui ont bâti l'ADN du groupe OCP et ont laissé une empreinte indélébile, portée fièrement par les générations qui leur ont succédé.
A présent, ce sont 21.000 collaborateurs, 21.000 visages qui font preuve d'une mobilisation sans faille pour accompagner le groupe dans ses efforts d'expansion, de résilience et de croissance mondiale. Un engagement incontestable qui permet aujourd'hui au groupe de célébrer son centenaire. De nombreuses initiatives d'intérêt général ont vu le jour dans différents domaines grâce à l'implication patriotique des femmes et des hommes du groupe.
Cent ans de progrès, d'innovation, d'engagement et d'aventure humaine ont marqué le début d'une histoire pleine de défis et de succès que l'OCP partagera à travers une large programmation durant les mois à venir et que le grand public pourra suivre sur le site: http://Centenaire.ocpgroup.ma.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.