Bourita: « Le Covid-19 a rappelé au monde la communauté de notre destin »    Entreprises: plus de 5500 radiations en 2018    Maroc/Covid-19: 2076 nouveaux cas ces dernières 24h    27ème journée de la Botola Pro D1 : Des duels serrés aux grands enjeux    La FIFA et la CAF entament leurs auditions    USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?    Boujemâa Achefri médite en couleurs    Lance par l'UPEM : Une initiative pour soutenir les éditeurs, auteurs et libraires    Fonds pour le cancer. La bataille n'est pas terminée    Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille de Chama Zaz    «Nous souhaitons transmettre le flambeau à des militants capables de le porter»    Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Une situation invivable mais l'espoir demeure    Brexit: les tractations reprennent    Covid-19: prolongement des mesures restrictives dans cette province du Maroc    La Covid, la grève, les problèmes de connexion et le reste    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    «Transform Tomorrow Together», nouveau plan de transformation 2021-2023    2.574 contrats de travail et 2.228 déclarations à la CNSS    La France est-elle en train de brader ses mosquées ?    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Secteur de l'édition et du livre : 1735 projets soutenus pour près de 9,4 millions de dirhams    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Maroc : croissance économique prévue à 4,8% en 2021    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    France. Les généraux se révoltent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi
Publié dans Libération le 10 - 08 - 2020


Au Géant, Abderrahmane El Youssoufi
Il était une fois, un homme de foi.
Après une semaine de moments lancinants, pendant lesquels mon esprit se brouillait, je prends la décision de faire couler mon encre à dessein d'exorciser mon endurance et d'expliciter ma peine.
Je me sens submergé par l'affliction, seul avec ma douleur, seul en deuil.
Très tôt le matin du vendredi 29 mai 2020, j'étais dans les bras de Morphée, dans ma léthargie, quand le téléphone sonna à brûle-pourpoint.
Je vis maman en sanglots, affolée et troublée et papa l'air grave, cherchant les clefs de sa voiture. J'ai compris sur le champ que mon oncle, notre tuteur, considéré pour ma sœur et moi, comme grand-père, qui était alité et dont l'état de santé déclinait jour après jour, nous a quittés en silence.
J'ai réalisé qu'une noble âme venait de s'éteindre, qu'un homme éclairé a laissé un vide sidéré dans ma famille.
Le trépas de mon grand-père a bouleversé non seulement la famille El Youssoufi, mais plutôt le Maroc en entier.
Eh oui, la mort, cette grande faucheuse est toujours là et nous guette.
Sans prévenir ni avertir, elle nous arrache nos chers. Ni ma famille ni le Maroc en entier n'étaient prêts à vivre ce deuil.
Le charisme de ce héros marocain qui a rendu l'âme à l'âge de 96 ans restera tatoué dans la rétine de ma mémoire.
Grand-père, tu étais l'exemple du pardon et de grandeur d'âme qu'il faut enseigner partout.
Grand-père, quand tu nous accueillais avec un si beau sourire flottant sur tes lèvres, tu nous montrais ta persévérance, ta grande patience, ton combat, ton sacrifice, ton patriotisme ainsi que ta grande loyauté.
Grand-père, repose sereinement dans ton beau paradis, et sois convaincu que toutes ces qualités que tu nous avais inculquées, ma sœur et moi, illumineront éternellement le chemin de notre vie.
Grand-père, que je t'admire, que j'admire ta sagesse politique, ta spiritualité et ta foi en tes convictions. En un mot, j'admire ton humanisme extraordinaire et sans égal, qui nous a bien soudés avec un brin doré d'amour, de solidarité et de respect mutuel.
Grand-père, un grand merci de m'avoir baptisé «Abderrahmane El Youssoufi» ; j'ai l'honneur et la chance de porter ce nom dont je serai fier.
Si blessé que je sois, je ne dois ni gémir, ni pleurer. Je dois me redresser, tenir très haut le flambeau de ta lucidité politique derrière l'image d'un homme qui restera mon idole et mon inspiration.
Grand-père, tu es dans les recoins de mon cœur, il suffit juste de fermer mes yeux pour retrouver la chaleur de mes doux souvenirs auprès de toi.
Je serai un homme engagé, un homme au service de sa patrie tout comme tu m'avais appris.
Je serai «un second Abderrahmane El Youssoufi» comme tu ne cessais de me répéter et de qui tu seras fier de là où tu es.
Adieu grand-père, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai toujours.
Que notre Grand Dieu te reçoive dans son plus grand paradis
Ton petit chouchou, Abderrahmane El Youssoufi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.