350 bénéficiaires de tablettes numériques : La Fondation Banque Populaire soutient les élèves des quartiers défavorisés    Commerce et industrie : Renault Maroc consolide son leadership    ONDA : Le trafic aérien en baisse de plus de 71% en 2020    Interdiction de fumer : Le niet gouvernemental !    BMCE Capital Research analyse les pistes de reprise : La relance économique tributaire de l'éradication de la Covid-19    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Liga : Mardi face à Alaves, En-Nesyri et Bounou étaient décisifs    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    Campagne de vaccination : Plus de 25.000 cadres de santé mobilisés    Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,88    Vaccination : le gouvernement envisage aussi d'autres mesures pour éviter les rechutes    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Edito: Le maire doit partir    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    David Fisher: Nous soutenons fortement le plan d'autonomie    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Badr Hari refait surface sur Instagram    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Couvre-feu et semi-confinement : prolongation jusqu'au 3 février    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Euromed : Quel avenir ?    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Djokovic lance son association de joueurs de tennis
Publié dans Libération le 01 - 09 - 2020

La rivalité jusqu'en dehors des courts: ignorant les appels à "l'unité" de Rafael Nadal et Roger Federer, Novak Djokovic a annoncé samedi la création d'une nouvelle association de joueurs de tennis professionnels masculins, indépendante de l'ATP qui gère le circuit.
Nadal et Federer avaient aussitôt appelé à "l'unité, pas à la séparation" en apprenant que des joueurs emmenés par le N.1 mondial serbe pourraient annoncer la création d'une association dissidente.
Mais après une réunion entre les joueurs à l'issue du Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé à New York - où Nadal et Federer sont absents -, Djokovic a officialisé le lancement du projet, en précisant qu'il ne s'agissait ni d'un "syndicat" ni d'"un circuit parallèle".
"Après la réunion fructueuse d'aujourd'hui, nous sommes ravis d'annoncer la création de l'Association des joueurs de tennis professionnels (PTPA)", a-t-il écrit sur Instagram, publiant une photo de plusieurs dizaines de joueurs réunis sur un court de tennis à Flushing Meadows, où devait commencer l'US Open hier.
Le Canadien Vasek Pospisil, membre ardent du Conseil des joueurs de l'ATP, une instance intégrée à l'institution, avait ouvert le feu vendredi en annonçant sa démission.
"Il est devenu évident qu'en tant que membre du conseil des joueurs au sein de la structure actuelle de l'ATP, il est très difficile, sinon impossible, d'avoir la moindre influence sur quelque importante décision du circuit que ce soit", expliquait le 92e mondial.
Avant de mettre en avant "la première association de joueurs de tennis depuis 1972", année de la création par des joueurs de l'Association of Tennis Professionals (ATP), qui gère seule depuis 1990 le circuit masculin, Djokovic avait simplement dit plus tôt samedi après-midi, après sa victoire au Masters 1000 aux dépens de Milos Raonic, que le projet était en gestation.
"Nous n'avons pas toutes les réponses pour le moment. Nous essayons simplement d'avoir une idée du nombre de joueurs qui veulent vraiment rejoindre cette initiative. Ensuite, nous partirons de là", avait-il déclaré.
"On ne se fixe pas un nombre d'adhésions minimal ou maximal" pour valider le projet, avait-il poursuivi, espérant néanmoins "rallier la majorité" des 500 meilleurs joueurs en simple et des 200 premiers en double, malmenés notamment par la crise sanitaire.
Djokovic, qui a manifestement trouvé suffisamment d'adhérents pour aller de l'avant, a estimé que la PTPA, qu'il refuse de voir assimilée à un syndicat des joueurs, et l'ATP "peuvent et devraient coexister au début".
Cette dernière a justement affirmé le contraire dans un communiqué où elle a critiqué cette initiative, avant même sa matérialisation.
"Nous reconnaissons les difficultés auxquelles font face nos membres dans les circonstances actuelles, mais nous pensons fermement qu'il est temps de faire preuve d'unité, plutôt que de divisions internes", a-t-elle estimé.
Membre du conseil des joueurs, Rafael Nadal a soutenu l'ATP. "Je pense que nous vivons une période où il faut garder son calme et travailler tous ensemble dans la même direction. Il est temps de s'unir, pas de se diviser", a tweeté l'Espagnol, N.2 mondial. "Nous tous, joueurs, tournois et instances dirigeantes devons travailler ensemble."
Un point de vue partagé par Roger Federer. "Je suis d'accord @RafaelNadal. Ce sont des temps incertains et difficiles, mais j'estime qu'il est indispensable pour nous de rester unis en tant que joueurs, et en tant que sport, pour préparer la meilleure voie à suivre", a tweeté le Suisse, qui détient le record de victoires en Grand Chelem (20 sacres).
Djokovic a dit respecter la position de ses rivaux, mais s'est voulu ferme.
"Je comprends vraiment que certains d'entre eux aient des opinions différentes et qu'ils ne pensent pas que le moment soit venu. Je pense que le moment est venu. Légalement, nous avons tout à fait le droit de former l'association des joueurs. Ce n'est pas un syndicat. Nous n'appelons pas au boycott. Nous ne créons pas un circuit parallèle", a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.