Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Enseignant décapité en France: les derniers éléments de l'affaire    Vents poussiéreux et aveuglants s'abattent sur Settat (VIDEO)    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Maroc. L'école, un enjeu vital    Quatre tonnes de résine de cannabis saisies près d'Al-Hoceima    Investissements publics. Ce que prévoit le gouvernement pour2021    Tennis : Lajovic, Rublev et Zverev, le tiercé gagnant    Présidentielle US : Insultes, attaques, tous les coups seraient-ils permis en campagne ?    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    L'ONMT donne un coup d' accélérateur à son plan de relance touristique national    La FIFA inaugure un programme exécutif de lutte contre le dopage    Diego Costa absent face au Bayern    Larbi Naji, fidèle combattant de Berkane    L'Alliance du Pacifique réitère son appui au Plan d'autonomie au Sahara    Installation de la Commission des droits de l'Homme de Fès-Meknès    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Asha, la nouvelle révélation marocaine de la chanson espagnole    El Jadida : Une mineure dénonce son père incestueux    Sahara marocain : Le «Polisario» poursuit ses provocations sous le regard de la MINURSO    Scandale de l'arbitrage : le Raja se plaint auprès de la CAF    Covid-19, pas de vaccin avant 2021    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Projet de loi de finances : ce qui est prévu pour la Santé    Convention entre Rabat et Madrid pour lutter contre la criminalité    Atlantic Free Zone. MEDZ et DMA signent pour une extension    Marrakech: le musée Yves Saint Laurent rouvre ses portes    Institut français du Maroc : le post-Covid-19 sera digital !    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    JESA en mission pour la réalisation d'une Cité Olympique à Abidjan    Benabdallah: «le quotient électoral n'est pas du tout une obsession des Marocains»    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    IDE : le Maroc s'accapare la 9ème place dans la région MENA en 2019 [Rapport]    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La cérémonie des Emmy Awards, en direct mais 100% virtuelle au temps du coronavirus
Publié dans Libération le 18 - 09 - 2020


Pas de tapis rouge, pas de célébrités en tenues de gala, pas de "Game of Thrones": la 72e édition desEmmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine, doit relever dimanche le pari d'un show 100% virtuel, une première à Hollywood depuis le début de la pandémie. Le coronavirus bouleverse depuis six mois l'industrie du divertissement, touslestournages ayant été suspendus enCalifornie avec le confinement.Et c'est devant une salle vide que l'humoriste Jimmy Kimmel présentera dimanche soir à Los Angeles les Emmy Awards, tandis que les heureux vainqueurs accepteront leur prestigieuse récompense depuis le confort de leur salon ou de leur chambre. Pour rendre l'exercice encore un peu plus périlleux, les quelque 130 candidats en lice ont été cette année invités à troquerrobes de soirée etsmokings pour des pyjamas et à redoubler d'inventivité dans leurs discours. "Depuis des années, les scores d'audience sont en berne pour les cérémonies de remise de prix. C'est l'occasion ou jamais de changerla donne, de faire une cérémonie qui ne ressemble à aucune autre", estime Libby Hill, spécialiste des prix télévisuels à la rédaction du site IndieWire. "Même si dimanche soirs'avère être un désastre, au moins ce sera un désastre intéressant. Et c'est vraiment tout ce qu'on peut demander à 2020", ajoute-t-elle. La mini-série "Watchmen" part favorite avec 26 nominations dans sa catégorie, et son univers sombre et chaotique reflète à merveille l'ère du temps. Axée autour du massacre de plusieurs centaines d'habitants noirs de la ville de Tulsa (Oklahoma) en 1921 par des émeutiers blancs, "Watchmen" plonge en effet au coeur des violences racistes et brutalités policières, des thèmes qui sont cruellement d'actualité aux Etats-Unis depuis la fin mai. En outre, le port du masque est un élément-clef de l'intrigue de cette série, dérivée des comics créés dans les années 1980 par le Britannique Alan Moore. "Je pense que les gens vont vite en avoir assez d'entendre prononcer le nom de+Watchmen+", pronostique Libby Hill.Avec l'arrêt de la série à succès "Game of Thrones", elle aussi produite par HBO, la compétition s'annonce enfin plus ouverte cette année dans la catégorie des séries dramatiques. "C'est une chance pour HBO d'avoir +Succession+ qui déboule au bon moment", selon Pete Hammond, du site spécialisé Deadline. Cette comédie noire mettant en scène les déchirements d'une puissante famille pour prendre le contrôle d'un empire médiatique avait remporté un Emmy Award pour sa première saison l'an dernier. Elle a été sélectionnée à 18 reprises cette foisci, à égalité avec la série "Ozark" produite par Netflix. Le géant de la vidéo à la demande, qui a été sélectionné 160 fois cette année, attend toujours de décrocher un Emmy Award dans une catégorie majeure.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.