Webinaire : La Fondation Attijariwafa bank débat de la protection des données personnelles    Décès de Abderrazak Afilal Une icône du syndicalisme marocain s'en va    Casablanca et Marrakech mises en scène : Innovation Gaming d'inwi    Quel avenir pour les banques publiques ?    Injaz Al Maghrib. Sicom In remporte la compétition (vidéo)    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    Le moment où les joueurs de Berkane ont soulevé le trophée (VIDEO)    Casablanca: grave collision entre une voiture et une grosse moto (VIDEO)    Sahara: Les consulats africains dépriment l'Algérie?    Covid-19: la situation épidémiologique à Casablanca-Settat au cœur du débat    France: le Conseil scientifique annonce des prévisions pessimistes    Edito : Virus nocturne    Oxford Business Group : Comment le coronavirus transformera-t-il le secteur de la santé au Maroc ?    Samsung annonce le décès de son président Lee Kun-hee    Covid-19: décès d'un membre éminent de la Communauté juive marocaine    Marché des capitaux : ce que dit le rapport annuel 2019    Décès du Combattant Abderrazak Afilal    Nouvelle visite au Maroc du président de la Chambre des représentants de la Libye    La Zambie se dote d' une ambassade au Maroc    Le Maroc condamne la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au Prophète Sidna Mohammed [Communiqué]    Evolution du Coronavirus au Maroc : 3020 nouveaux cas, 197.481 au total, dimanche 25 octobre à 18 heures    Le Real s'offre le Barça au Camp Nou    Le président algérien à l'isolement après plusieurs cas suspects de coronavirus proches    L'ONMT booste le déploiement de Ryanair sur le Maroc    Ahmed Boukouss, recteur de l'Institut Royal de la culture amazighe    "Au détroit d'Averroès ". Une enquête ouverte sur le devenir d'une figure de la pensée    Hommage à Said Taghmaoui au Festival du film d'El Gouna    Covid-19 au Maroc: 3.020 nouveaux cas confirmés et 2.823 guérisons en 24H    Abderrazak Afilal, fondateur de l'UGTM, n'est plus    Budget 2021 : le détail des investissements dans les régions    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    Beyrouth: L'hôpital marocain de campagne a atteint les objectifs fixés    Le WAC quitte la compétition la tête baissée    Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Restreindre oui mais expliquer et contrôler    Botola: Le Libyen Mohamed Anis Saltou rejoint le FUS    En Méditerranée, l'action du Maroc est guidée par une Vision Royale volontariste    Le Maroc et la République centrafricaine, déterminés à consolider leurs relations bilatérales    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    L'AMMC décrypte son activité de 2019    L'idéal islamique marocain débattu à Pretoria    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Adel Taarab va rester au Benfica    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    Vaccin anti-covid au Maroc: Dr Ibrahimi donne son point de vue    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grand oral du Maroc à Genève sur la politique des services
Publié dans Libération le 25 - 09 - 2020

Une réunion d'experts sur les politiques de services s'est tenue jeudi à Genève, avec la participation du Maroc, à l'initiative de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).
La réunion a été l'occasion pour la délégation marocaine de donner une présentation sur le processus d"'Examen de la politique des services (EPS)" dans le Royaume, dans le cadre du projet d'assistance initié à cette fin par la CNUCED et le Programme des Nations unies pour le développement PNUD.
L'EPS s'insère dans le projet régional conjoint de la CNUCED et du PNUD intitulé "Renforcer l'intégration économique arabe pour le développement durable (AEISD)". Conformément à la demande du Maroc, l'EPS porte sur trois secteurs, en l'occurrence les services logistiques fournis dans le transport et la distribution de produits pharmaceutiques, les services de distribution (commerce de gros et de délai) et les services juridiques.
Cet examen devra permettre d'avoir une revue systématique et critique des environnements économique, réglementaire, institutionnel et commercial caractérisant l'économie des services, afin de les aider à améliorer ces cadre-réglementaires et institutionnels et d'identifier les options de politiques commerciales susceptibles de faire progresser les objectifs de développement nationaux, y compris les Objectifs de développement durables (ODD).
Dans la série des examens déjà réalisés par la CNUCED dans plusieurs pays en développement depuis 2010, le Maroc est le 1er pays arabe à entreprendre cet exercice. "Comme beaucoup de pays en développement qui se sont lancés dans la diversification économique, le commerce des services a pris de l'importance dans la stratégie de développement économique du Maroc au cours des deux dernières décennies", a souligné à cette occasion, Abderrahim Ait Slimane, de la Mission du Royaume à Genève, qui intervenait dans le cadre du panel dédié au "rôle de la CNUCED dans la mobilisation des services pour atteindre les ODD".
Il s'est attardé à ce propos sur les efforts consentis au Maroc sur la voie de la concrétisation de ces objectifs. Il a, par ailleurs, relevé que l'objectif ultime de l'examen du secteur des services est de permettre aux décideurs, régulateurs et négociateurs commerciaux de tirer parti des nouveaux débouchés commerciaux et de relever les défis nationaux dans des secteurs de services clés et sensibles.
Cet examen intervient dans une conjoncture cruciale à cause des effets néfastes du Covid-19 sur l'ensemble des économies nationales, a-t-il fait remarquer, notant que les secteurs de services retenus dans l'examen sectoriel notamment les services de distribution y compris pour les produits pharmaceutiques se sont trouvés en première ligne dans les efforts du gouvernement visant à juguler la pandémie et d'approvisionner la population en produits alimentaires de base, les produits d'hygiène et de protection contre l'infection du virus du Covid-19.
Le rapport final de l'examen des politiques des services au Maroc étant en cours de finalisation, sa validation est prévue vers la fin de cette année. L'étude diagnostique des 3 secteurs sélectionnés a porté essentiellement, conformément aux termes de référence définis avec l'accord de l'ensemble des opérateurs nationaux concernés (publics et privés) et à la méthodologie de travail de la CNUCED, sur une analyse quantitative et qualitative de la situation actuelle des secteurs sélectionnés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.