Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Le Maroc plaide pour «un système multilatéral renouvelé et plus équitable»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Un 5ème Sela Park pour Aradei Capital    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    CFG Bank : La masse bénéficiaire ajustée des principales sociétés devrait baisser de 18,3% en 2020.    AWB. Issam Maghnouj : « La relation banque-client a changé »    Chili: La troisième mort de Pinochet    Hier, l'avenir était meilleur !    Coronavirus : plus de 624.000 arrestations pour non-port du masque au Maroc    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Coronavirus : la pollution de l'air pourrait augmenter la mortalité de 15%    Une haute délégation visite les laboratoires de recherche de la Fondation MAScIR    Après des semaines d'assouplissement, Tanger de nouveau en alerte    Taroudant/Covid-19 : Nouvelles mesures préventives contre la pandémie    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    Affaire des caricatures : Le Conseil Supérieur des Oulémas donne sa position    Maroc Telecom, «Top Performer RSE» pour la 7e fois consécutive    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Ce qu'était le tourisme avant la crise Covid    Kifal auto : La startup qui roule pour les voitures d'occasion (vidéo)    Casablanca : Deux balles de sommation tirées pour neutraliser deux récidivistes    Le Royaume d'Eswatini ouvre son consulat général à Laâyoune    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    Arménie et Azerbaïdjan s'engagent à nouveau sur une trêve à Washington    Lee Kun-hee, l'ermite de l'empire Samsung    Orpheline de Ronaldo, la Juve concède un nouveau nul    Le Festival Nipponia 'Ki, un pont culturel entre le Maroc et le Japon    Compteur coronavirus : 2.264 nouveaux cas et 46 décès en 24H    Coupe de la CAF: Le Souverain félicite la Renaissance de Berkane    Cinéma. Le Festival Al Gouna rend hommage à said Tahgmaoui    Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »    Les folies d'Erdogan    Maroc-Egypte: le suspense continue    La CAF et l'ICSS signent un accord de coopération    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    Réédition du roman «Le dernier combat du captain Ni'mat» de Mohamed Leftah    Imane Robelin couronnée par «Les Lorientales 2020»    Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Testé positif au Covid-19, Ronaldinho donne de ses nouvelles    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    Volleyball : Bouchra Hajij élue présidente de la Confédération africaine    La RSB renaît de ses cendres    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





A mourir d'ennui Le derby des nuls
Publié dans Libération le 25 - 09 - 2020

Un zéro pointé pour le derby WACRaja disputé jeudisoir au Complexe sportif Mohammed V et comptant pourla mise à jour(25ème journée) du calendrier de la Botola Pro de football.
Au vu de la copie rendue par les deux protagonistes, l'on pourraitse dire que ces derniers pensaient que leur confrontation à huis clos n'était regardée par personne. Alorsilss'étaient permis de livrer du grand n'importe quoi, un football indigne de clubs professionnels, n'en déplaise aux malheureux téléspectateurs dont plusieurs ont dû recourir à leur télécommande pour zapper ce désolantspectacle etsuivre une autre émission.
Et s'il y a des personnes qui sont en droit plus que d'autres de se montrer en colère, ce sont bel et bien les proprios et les gérants des cafés etrestaurants qui étaientsommés de baisser le rideau bien avant le coup d'envoi de la partie. Un manque à gagner causé par un match de foot qui ne méritait pas d'être mis en boîte par une chaîne de la SNRT qui aurait mieux fait de diffuser une rencontre d'une autre discipline.
Le malheur, c'est qu'ils'agissait d'un match ô combien déterminant dans la course au titre entre un soi-disant leader et un soi-disant dauphin. Pour le produit, un tout petitspectacle au point qu'il est légitime de se demander si ces deux protagonistes que l'on a pu voir à l'œuvre sont les demi-finalistes de la Ligue africaine des clubs champions.Au vu de ce qu'ils ontmontré, leurs adversaires égyptiens,AlAhly et leZamalek, pourraient dormir sur leurs lauriers et envisager une finale peinarde de la C1 entre eux du côté du Caire.
Si le téléspectateur avait l'opportunité d'éviter cette mascarade, pour d'autres, ce n'était pas le cas. Et le premier concerné, c'était le sélectionneur national Vahid Halilhodizic, présent dans les gradins. Le bonhomme devrait sans le moindre doute pousser un grand ouf de soulagement et ne se fera pas prier pour dire les quatre vérités d'un concours local en deçà du niveau requis et de joueurs bien loin du standing international.C'est la réalité toute crue, il ne faut pas se voiler la face. Le spectacle de jeudi était non pas à mourir d'ennui mais à mourir tout court.
Au vu de cette médiocre prestation, l'on serait tenté de dire qu'il est du droit de la Fédération de demander des comptes à ces deux équipes «phares» du football national. En bénéficiant, aux dépens du contribuable -droits de transmission parla télé publique etsubventions communales pour ne citer que ces mannes financières apparentes de l'iceberg- d'un confinement de luxe dans de somptueux hôtels et en se faisant tester contre le Covid-19 pratiquement chaque semaine sans avoir à faire d'interminables queues comme tout le monde, la moindre des choses était que le Raja et le Wydad jouent au foot et pensent à l'image d'un championnat considéré comme le premier au niveau africain.
Mohamed Bouarab


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.