RSF porte atteinte aux institutions nationales à travers des assertions mensongères et diffamatoires    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    SM le Roi félicite M. Faustin-Archange Touadéra    Projet de création d'une Superligue : Les menaces de la FIFA!    Les détenus d'Al-Hoceima transférés suite à des comportements contraires aux lois    CAMELEON veut révolutionner le monde de l'entreprise    Activité monétique : Le contactless et le e-paiement cartonnent    L'Office des changes accélère ses process digitaux    Casablanca : Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    SM le Roi reçoit SA Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    El Otmani appelle à accélérer le rythme de réalisation des programmes de transformation digitale    Younes Belhanda brille de mille feux avec Galatasaray    Le RAC et le TAS se neutralisent    Abdelghani Siffeddine : Un grand Rajaoui s'éteint    Mondial des clubs : Le Bayern affrontera Al Duhail ou Al Ahly en demi-finale    Calcio : Le Croate Mandzukic s'engage avec l'AC Milan jusqu'à la fin de la saison    CAN U17 : Ce jeudi, un trio arbitral marocain pour Tunisie-Libye    Un déficit de la balance commerciale de 10,6 milliards de dollars en 2020    Les écrans menacent-ils la vie de nos enfants ?    Stimuler vos défenses immunitaires    Comment fonctionnera le nouveau bachelor marocain    Dédiée à l'actualité lifestyle et la promotion des talents marocains : «Wejeune» fête ses 2 ans au Maroc    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Rencontre-débat avec Zainab Fasiki à l'IF de Fès    La Fondation Banque Populaire équipe des quartiers défavorisés    Mohamed Benabdelkader : "Nous sommes bien avancés dans la mise en place des textes de loi"    Digitalisation, Marjane holding met le turbo    Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise    France. Contre l'extrémisme turc, le remède marocain et émirati    Inde : prochaine référence dans la production de vaccins ?    « A Girl in a Blue Shirt » : Premier roman israélien traduit en arabe au Maroc    Dadju, le petit frère de Gims, s'installe à Marrakech    Vaccins contre le Covid-19 : victoire du « chacun pour soi »    CAN U20 : L'équipe nationale en concentration à Laâyoune    Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    Le RNI convoque son «parlement»    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc plaide pour un système multilatéral porteur d' efficacité et pourvoyeur de solutions
Publié dans Libération le 27 - 09 - 2020

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a plaidé en faveur d'un "système multilatéral de proximité, porteur d'efficacité et pourvoyeur de solutions".
Dans une allocution à l'occasion de la réunion ministérielle de l'Alliance pour le multilatéralisme, organisée virtuellement en marge du débat de haut niveau de la 75ème Assemblée générale des Nations unies, il a souligné que le Maroc a choisi, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, un multilatéralisme solidaire, inclusif, pragmatique et d'action. Evoquant "l'immensité" des défis qui attendent les générations présentes et futures, dont le développement d'un vaccin "sûr, efficace et accessible" contre le Covid-19, l'éducation et la récession économique, le ministre a affirmé que "la responsabilité de donner corps à l'idéal d'un multilatéralisme de l'action s'impose à nous".
"Pour le multilatéralisme, la pandémie a constitué un stress test grandeur nature, qui a interrogé – et interroge encore – l'efficacité du système en temps de crise globale", a relevé le ministre, faisant observer que deux conclusions structurelles semblent en découler.
"D'abord que le multilatéralisme n'a pas disparu et n'est pas près de disparaître. Pour une raison simple : il n'y a pas de meilleure alternative", a-t-il expliqué, notant qu'ensuite, "il ne suffit pas de préserver le multilatéralisme; il faut le rendre meilleur. Notamment, en tirant les leçons de la pandémie."
"Le Covid-19 constitue, assurément, un tournant dans l'histoire du multilatéralisme. Il doit y marquer, aussi, un point d'inflexion", a martelé Nasser Bourita, rappelant que s'il s'est "érodé", les fondements du multilatéralisme sont "solides". "Il s'appuie sur une assise institutionnelle – l'ONU – qui n'a cessé de se développer depuis 75 ans; il s'appuie, d'autre part, sur un fonds juridique, qui compte aujourd'hui quelques milliers de conventions internationales, dont l'ONU est la gardienne", a fait remarquer le ministre.
"C'est cet esprit constructif et réformateur que défend l'Alliance pour le multilatéralisme, et c'est cet esprit même que soutient le Maroc", a-t-il souligné. A l'occasion du 75ème anniversaire de la Charte des Nations unies, le ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et son homologue allemand, Heiko Maas, ont présidé cette réunion ministérielle de l'Alliance pour le multilatéralisme, sous forme de visioconférence, consacrée au renforcement de l'architecture multilatérale de santé et à la lutte contre les infodémies.
Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, a eu, en la même occasion, un entretien vendredi par vidéoconférence avec le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Le ministre a transmis au Secrétaire général les salutations et l'estime de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ainsi que l'appui du Souverain à son action et son leadership à la tête de l'Organisation des Nations unies, particulièrement durant les circonstances exceptionnelles et difficiles de la pandémie de Covid-19. De son côté, le Secrétaire général de l'ONU a chargé le ministre de transmettre ses chaleureuses et respectueuses salutations à Sa Majesté le Roi. Il a également exprimé sa gratitude et son appréciation au Souverain pour son appui constant à l'action des Nations unies dans différents domaines, notamment le développement durable, les droits de l'Homme, les changements climatiques, le maintien de la paix et la stabilité et la sécurité en Afrique. Nasser Bourita a rendu un vibrant hommage à l'action et aux initiatives d'Antonio Guterres dans le cadre de la réponse collective à la pandémie de Covid-19. L'entretien a permis de faire le point sur la coopération fructueuse et multidimensionnelle entre le Maroc et l'ONU, notamment dans les opérations de maintien de la paix, les questions du développement durable, de l'environnement et de la lutte contre le terrorisme, ainsi que sur les questions globales et transversales. Les discussions entre Nasser Bourita et le Secrétaire général de l'ONU ont, également, porté sur les derniers développements concernant la question du Sahara marocain. Enfin, l'entretien, qui a été cordial et chaleureux, a été l'occasion d'échanger sur les questions régionales d'intérêt commun, notamment la Libye, le Sahel et l'ensemble du continent africain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.