Coupe de la CAF: on connaît l'adversaire de Berkane en finale    Enseignant décapité en France: les derniers éléments de l'affaire    Vents poussiéreux et aveuglants s'abattent sur Settat (VIDEO)    Subvention des projets artistiques : El Ferdaous fait le point    Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de feu maître Ahmed Dghrni    Coronavirus : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech…la situation dans chaque ville    Maroc. L'école, un enjeu vital    Quatre tonnes de résine de cannabis saisies près d'Al-Hoceima    Investissements publics. Ce que prévoit le gouvernement pour2021    Tennis : Lajovic, Rublev et Zverev, le tiercé gagnant    Présidentielle US : Insultes, attaques, tous les coups seraient-ils permis en campagne ?    Les Etats-Unis saluent le leadership de S.M le Roi dans les questions d'intérêt commun    L'ONMT donne un coup d' accélérateur à son plan de relance touristique national    La FIFA inaugure un programme exécutif de lutte contre le dopage    Diego Costa absent face au Bayern    Larbi Naji, fidèle combattant de Berkane    L'Alliance du Pacifique réitère son appui au Plan d'autonomie au Sahara    Installation de la Commission des droits de l'Homme de Fès-Meknès    Moscou prêt à un gel russo-américain du nombre de têtes nucléaires    Athènes demande à l'UE d'examiner la suspension de l' union douanière avec Ankara    Asha, la nouvelle révélation marocaine de la chanson espagnole    El Jadida : Une mineure dénonce son père incestueux    Sahara marocain : Le «Polisario» poursuit ses provocations sous le regard de la MINURSO    Scandale de l'arbitrage : le Raja se plaint auprès de la CAF    Covid-19, pas de vaccin avant 2021    Il existerait six types différents de coronavirus [Etude]    Projet de loi de finances : ce qui est prévu pour la Santé    Convention entre Rabat et Madrid pour lutter contre la criminalité    Atlantic Free Zone. MEDZ et DMA signent pour une extension    Marrakech: le musée Yves Saint Laurent rouvre ses portes    Institut français du Maroc : le post-Covid-19 sera digital !    Les mesures restrictives prolongées à Jerada    Le match Zamalek-Raja sera-t-il reporté ? Les explications d'un ancien membre de la CAF    JESA en mission pour la réalisation d'une Cité Olympique à Abidjan    Benabdallah: «le quotient électoral n'est pas du tout une obsession des Marocains»    Relance économique: des mesures fiscales pour contrecarrer les répercussions du covid    Tourisme: l'ONMT passe à la vitesse supérieure    Un colloque dédié au secteur de la presse à l'initiative de l'ANME    Débat du siècle. Combattre l'économie turque mène en enfer    Le PLF-2021, un projet réaliste qui tient compte des «capacités objectives»    IDE : le Maroc s'accapare la 9ème place dans la région MENA en 2019 [Rapport]    Hakimi, l'ailier qui déborde d'ambition à l'Inter    Boujemaâ Lakhdar, le maître    Le Maroc récupère 25.500 pièces archéologiques rares    Cinemed. Les films marocains cartonnent au festival de Montpellier    "La lecture, acte de résistance": «Un élan de solidarité citoyenne pour sauver le livre»    Bolivie: Le dauphin d'Evo Morales vainqueur de l'élection présidentielle    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Real Madrid piétine mais gagne enfin Zidane peut souffler
Publié dans Libération le 27 - 09 - 2020


Une semaine après son 0-0 inaugural sur le terrain de la Real Sociedad, le Real Madrid a longtemps été accroché avant de l'emporter de justesse 3-2 samedi à Séville contre le Betis pour la 3e journée de Liga, mais les ajustements tactiques de Zinédine Zidane peinent à porter leurs fruits. De la vitesse sur les côtés, avec Vinicius et Rodrygo ? Cela n'a pas fonctionné dimanche dernier. Deux purs avant-centres associés, avec Karim Benzema et Luka Jovic ce samedi ? A peine mieux. "Zizou" peut souffler: samedi, leReal Madrid a marqué trois fois pour empocher sa première victoire de la saison... mais s'est tiré d'affaire de justesse, avec un but opportuniste de Fede Valverde (14e), un autre contre-son-camp d'Emerson (48e), directement exclu sur carton rouge quelques minutes plus tard (67e), et un penalty de Sergio Ramos (80e) offert par l'arbitrage vidéo, pour une main de Marc Bartra passée inaperçue dans la surface. "Ça a été un match où on a souffert, c'est sûr, mais à l'arrivée, cela fait trois points. (...) Ce que je cherchais, c'était à mettre en place un dispositif différent. (Ce 4-4-2 en losange), c'est une desmanières dont on peut jouer", s'est expliqué le technicien français en conférence de presse. Malgré trois réalisations samedi, après deux matches, l'entraîneur français n'a pas encore trouvé la solution pour insuffler du liant offensif à son onze. Et le Betis a répliqué coup sur coup, par le défenseur central international algérien Aissa Mandi de la tête (35e) et le milieu défensif international portugais William Carvalho (37e), trouvé par Nabil Fekir. Au stade Benito-Villamarin, là où la "Maison blanche" avait concédé sa dernière défaite en Liga, le 8mars(2-1), les hommes de Zidane ont encore eu de grosses difficultés à transformer leurs occasions samedi. Un but de Benzema annulé pour hors-jeu (2e) et une frappe envoyée sur la transversale (52e), une frappe manquée de Ferland Mendy (6e), deux gros ratés du capitaine Sergio Ramos (15e, 40e), un Jovic encore trop timide après un premier exercice raté... LeReal a tout essayé,mais a manqué d'efficience. Zidane avait encore bouleversé son dispositif favori (4-3-3) pour un 4-4-2 en losange... quis'est révélé inoffensif. Il a essayé d'y remédier, en discutant longuement avec son assistant David Bettoni en première période, puis en sortant Toni Kroos (visiblement gêné par des douleurs à l'arrière de la cuisse gauche) et Martin Odegaard à la pause, pour faire respectivement entrer Luka Modric et Isco. Maisrien n'y a fait.Comme lors des onze dernières journées de Liga 2019-2020 qui lui ont si bien réussi entre juin et juillet (dix victoires, un nul) avant son sacre, le Real a eu peu d'occasions samedi. La différence, c'est que cette saison, le Real ne les transforme pas, en concède beaucoup plus... et s'en sort d'un souffle. "On a reculé, on leur a laissé le ballon, et on a souffert. Quand tu laisses la balle à une équipe qui aime avoir la possession, elle crée des occasions. (...) Ça va nous servir, on va apprendre de cela. L'équipe a su réagir pour empocher lestrois points, c'est l'essentiel", a convenu le capitaine merengue Sergio Ramos sur Movistar+ au coup de sifflet final. Après deux matches, les Madrilènes ont empoché leur premier succès de la saison et totalisent quatre points heureux. Ils pointent provisoirement à la 5e place du classement en Liga, avant l'entrée en lice du rival catalan contre Villarreal au Camp Nou. Pour le Betis Séville de Nabil Fekir, cette prestation promet un bel avenir, malgré la défaite : après une saison 2019-2020 mitigée (15e en Liga), la formation a troqué ses ambitions de beau jeu à tout prix contre une volonté de résultats. Sous la direction de leur nouvel entraîneur chilien Manuel Pellegrini, les Andalous ont retrouvé une certaine solidité défensive. Et après trois journées, le Betis est provisoirement coleader du championnat d'Espagne avec Grenade (6 points)

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.