Casablanca. Saisie de smartphones Oppo à Derb Ghallef : une action diligentée depuis la France    Athlétisme : Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour un succès    Aïd Al-Mawlid : la région Fès-Meknès renforce ses mesures préventives    Les E.A.U. ouvrent un consulat à Laâyoune, un nouveau paradigme se profile    Messages d'Al-Sissi et Kaïs Saïed au roi Mohammed VI    Principales sociétés cotées : Baisse de la masse bénéficiaire ajustée    Reconfinement en France: l'essentiel des mesures annoncées (VIDEO)    LDC: vers un nouveau report de Zamalek-Raja?    Aïd Al Mawlid: le roi Mohammed VI célèbre une veillée religieuse    L'artiste-peintre Mohamed Melehi tire sa révérence    Algérie : Tebboune en Allemagne pour des «examens médicaux»    Evolution du coronavirus au Maroc : 3985 nouveaux cas, 207.718 au total, mercredi 28 octobre à 18 heures    Coronavirus : la France se reconfine    Mortelle incertitude    Les Verts visent l' exploit au pays du Nil    Installation des membres de la commission régionale des droits de l'Homme de Casablanca-Settat    CRI de Casablanca-Settat : un plan 2020-2022 qui promet plus de 22.000 emplois directs    Jack Ma, le retraité milliardaire d'Alibaba    Devant le silence du gouvernement, les blouses blanches montent au créneau    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Projection de "Mica " d'Ismail Ferroukhi au Festival du film d'El Gouna    Johnny Depp toujours en guerre contre "The Sun "    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Andalousies Atlantiques d'Essaouira. Une édition 2020 virtuelle    Agadir : Inauguration du 5ème Sela Park    Ahmed Belhassan, PDG des Huileries du Souss, n'est plus    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Le Prix de la littérature arabe : Deux auteurs marocains entrent en lice    Nos vœux    Communiqué du bureau politique du PPS    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Reda El Hajhouj signe au FUS pour trois ans    FC Barcelone: Bartomeu démissionne!    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Régionalisation: Laftit a fait une annonce    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Air Arabia lance une nouvelle liaison au départ de Casablanca    Fitch Ratings: le Maroc perd son «Investment grade»    Nadine Morano: « le Maroc est un pays ami, mais… »    Gérald Darmanin. De quoi je me mêle!    Vaccin anti-Covid: Sanofi et GSK font des promesses    Aïd Al Mawlid: le nord du Maroc renforce les contrôles    Vidéo : Pour lever la résistance au masque de protection contre le coronavirus    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    Atteinte aux sacralités de l'Islam : Le RNI exprime son indignation    France-Turquie. Les « fils de chiennes » ont encore frappé.    L'Intérieur veillera à son instauration dans plusieurs villes L'analyse des eaux usées, un nouveau protocole anti-Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc adresse un message d'encouragement, d'amitié et de solidarité au Mali
Publié dans Libération le 30 - 09 - 2020


Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a effectué mardi une visite à Bamako porteur d'un message d'encouragement, d'amitié et de solidarité envers les autorités maliennes et le peuple malien. "Un message d'encouragement par rapport à toutes les actions importantes qui ont été prises pour placer le Mali sur la voie d'une transition apaisée, prometteuse et permettant de construire le Mali de demain", a déclaré Nasser Bourita à la presse, lors de cette visite qui intervient sur Hautes instructions de SM le Roi. Par cette visite de solidarité, le Maroc réitère sa "disposition à accompagner le Mali dans cette phase importante de son histoire récente", a-t-il tenu à préciser. "Le Maroc a toujours mis l'intérêt du peuple malien au-delà de toutes les circonstances et les contextes politiques et aujourd'hui, dans ces circonstances très particulières, le Royaume, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi, est prêt à accompagner toutes les priorités et tous les programmes qui seront définis par les autorités maliennes durant cette période", a-t-il dit. Cette visite à Bamako est aussi un message d'amitié transmis aux différentes forces vives du Mali pour que tous les Maliens se mobilisent autour de la réussite de cette transition, que toutes les forces vives, tous ceux qui ont une influence, tous ceux qui peuvent aider aujourd'hui contribuent à ce que cette transition soit faite par les Maliens et pour les Maliens, a-t-il souligné. Le Maroc, a affirmé Nasser Bourita, considère que "les Maliens ont la capacité de gérer leurs problèmes et n'ont pas besoin d'une internationalisation de leur situation", soulignant que "le génie malien a prouvé qu'il est capable de faire valoir les intérêts suprêmes du Mali sur toutes autres considérations". Cette transition, a relevé le ministre, "doit tirer également les enseignements des expériences passées, des limites, des dérives et également de l'interventionnisme qui a détourné l'élan prometteur de 2012". "Aujourd'hui nous sommes confiants grâce à ce génie malien, grâce à l'engagement des autorités de la transition et grâce à la mobilisation de l'ensemble des forces vives, que le Mali saura sortir de cette transition", a-t-il conclu. Lors de sa visite au Mali, Nasser Bourita a été reçu en audience par le président de transition de la République du Mali, Bah N'Daw. Nasser Bourita s'est également entretenu avec le vice-président de transition, le Colonel Assimi Goïta, ainsi qu'avec le premier ministre de transition, Moctar Ouane. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a eu, par ailleurs, des entretiens avec des dignitaires maliens, notamment Bouyé Haïdara et l'imam Mahmoud Dicko. L'ensemble des interlocuteurs maliens, et à leur tête le président de transition de la République du Mali, Bah N'daw, ont tenu à exprimer leurs sincères remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la sollicitude permanente dont le Souverain a toujours entouré le Mali et son peuple. Ainsi, le dignitaire malien l'imam Mahmoud Dicko a-t-il affirmé que le soutien du Royaume du Maroc au Mali traduit une longue histoire qui unit les deux peuples. "Ce n'est pas une coopération qui date d'aujourd'hui, c'est depuis l'indépendance du Mali que le Royaume accorde le même soutien et le même accompagnement à l'endroit du peuple malien", a-t-il déclaré à la presse en marge de la visite à Bamako de Nasser Bourita. "Nous devons réaffirmer et consolider encore davantage ces liens qui unissent nos deux peuples", a souligné l'imam Mahmoud Dicko, notant que cette visite au Mali d'une forte délégation du Royaume du Maroc "traduit en réalité toute la sympathie et l'amitié à l'endroit du peuple malien, et surtout ce que le Commandeur des croyants Sa Majesté le Roi Mohammed VI représente pour le Mali". "A toutes les occasions où le Mali traverse des situations difficiles, le Maroc est le premier pays qui vient au secours du Mali" s'est-il réjoui. De son côté, le chef religieux malien Bouyé Haïdara a fait état de son "appréciation" de la qualité des relations ancestrales unissant le Royaume du Maroc et l'Etat malien, ainsi que du "rapprochement et de la sympathie" entre les deux peuples" et ce, depuis l'indépendance du Mali, ajoutant que "ces liens se sont enracinés depuis le règne de Feu Sa Majesté Mohammed V". Bouyé Haïdara a exprimé, à cette occasion, ses vœux de santé et de bien-être à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et de stabilité et de prospérité pour le Maroc, ainsi que ses salutations chaleureuses pour le Royaume, Roi, gouvernement et peuple.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.