Moncef Marzouki: le régime algérien prend en otage les séquestrés de Tindouf pour un "choix politique fallacieux"    Alerte Météo: vague de froid et rafales de vent au Maroc, les villes concernées    Conseil exécutif de l'Unesco: Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Election du Maroc au CA du PAM : une reconnaissance de l'action humanitaire du Royaume    Clôture de l'«Arab IoT & AI Challenge» à Rabat    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    OIT : Covid-19 a pesé sur les salaires    Cancel Culture : Le bûcher des réseaux sociaux brûle de bon feu    Nouveau dispositif d'avant-match (saison 20/21) : Pas de licence de joueur, pas de match !    L'ancien président français Giscard d'Estaing est mort du Covid-19    PLF 2021 : voici le détail des amendements proposés par la CGEM    Campagne de vaccination: forte mobilisation à Chichaoua    Décès d'Abarhoun: la FRMF prend en charge les frais de rapatriement de sa dépouille    La poésie en héritage : Abdellatif Laâbi, la mémoire et le futur de l'œuvre    Le ministère de l'Industrie prévoit un budget d'investissement de 1,2 MMDH en 2021    CFG Bank enregistre un PNB en hausse à fin septembre    Marzouki appelle les séparatistes du polisario à regagner la mère-patrie    L'UE souhaite améliorer le mécanisme des retours au Maroc des migrants irréguliers    Pour l'OSFI, la lutte contre la violence à l'égard des femmes est la bataille de tous les acteurs en vue d'instaurer une culture de l'égalité    Nasser Bourita : Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech    "Le Miracle du Saint Inconnu " de Alaa Eddine Aljem représente le Maroc dans la présélection des Oscars    Evolution du coronavirus au Maroc : 4346 nouveaux cas, 364.190 au total, mercredi 2 décembre à 18 heures    Le Maroc, sous la conduite de S.M le Roi, considère la cause palestinienne comme une question centrale    Bruxelles: une manif du polisario fait pschitt    Jeux Olympiques de Tokyo 2021 : A la rencontre des quatre cavaliers du Royaume    F1 : Russell remplace Hamilton chez Mercedes au GP de Sakhir ce week-end    Non à la suspicion meurtrière    Unesco: le Maroc soutient la candidature d'Audrey Azoulay pour un second mandat    Rachid Yazami, ce marocain qui entend révolutionner la recharge des batteries pour véhicules électriques    Décès de l'épouse du camarade Lemniddem    «La Covid-19 a grandement perturbé notre action»    Vers un remaniement ministériel avant les élections ?    Le président Tebboune va rentrer «dans les prochains jours»    Bill Barr n'a pas «vu de fraude» pouvant changer le résultat de l'élection    Loulichki: Le Maroc demeure un partenaire crédible pour les Etats-Unis    L'ONMT entame une tournée régionale pour amorcer le plan de relance    Ouverture des candidatures    Edition de livres: annonce de la prolongation des délais de soumission des candidatures    «Echo…Notations Cosmiques», nouvelle exposition de Azdine Hachimi Idrissi    Amical/U20: Match nul entre le Maroc et le Togo    Zidane en danger, Liverpool qualifié, le Bayern stoppé    DR Moncef Slaoui : « Une grande majorité de la population américaine pourrait être immunisée contre le Covid-19 d'ici juin 2021 »    Régularisation fiscale : les textiliens aboutissent à un compromis    La RAM offre une couverture pour les dépenses liées au covid-19    Le vaccin anti-covid sera-t-il obligatoire ? Khalid Ait Taleb tranche (VIDEO)    Merendina parle le langage de l'amour    Gad El Maleh est en deuil, il annonce le décès d'un être cher    L'international marocain Mohamed Abarhoun n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Luis Arce, vainqueur de la présidentielle en Bolivie
Publié dans Libération le 19 - 10 - 2020


Luis Arce, le candidat de la gauche et dauphin de l'ancien chef de l'Etat Evo Morales, a remporté dimanche la présidentielle en Bolivie dès le premier tour avec plus de 52% des voix, selon plusieurs sondages de sortie des urnes. L'ancien ministre de l'Economie, 57 ans, devance de plus de 20 points son principal rival, le centriste Carlos Mesa, et assure le retour au pouvoir du Mouvement vers le socialisme (MAS) après la démission en novembre 2019 d'Evo Morales, accusé par l'opposition de fraude électorale. La Bolivie "a renoué avec la démocratie", s'est réjoui le vainqueur lors d'une conférence de presse en compagnie de son vice-président David Choquehuanca. "Nous allons travaillé pour tous les Boliviens, nous allons mettre en place un gouvernement d'union nationale", a-t-il ajouté. La président par intérim, Jeanine Añez, a félicité M. Arce pour sa victoire : "Nous n'avons pas encore de décompte officiel, mais d'après les données dont nous disposons, M. Arce et M. Choquehuanca ont remporté les élections", a-t-elle déclaré sur Twitter. Selon un sondage diffusé par la chaîne privée Unitel, Luis Arce obtient 52,4% des voix, contre 31,5% pour l'ex-président Carlos Mesa (2003-2005), 67 ans. Un autre sondage rendu public par la Fondation catholique Jubileo crédite le candidat de gauche de 53% des suffrages, contre 30,8% pour son rival. Au même moment, plus de sept heures après la fermeture des bureaux de vote, les résultats officiels n'étaient connus que pour 6% d'entre eux. Depuis l'Argentine où il est réfugié, M. Morales a revendiqué la victoire de son parti : "Le MAS a gagné largement les élections, y compris au Sénat et à la Chambre des députés. Arce est le président de Bolivie", a-t-il déclaré devant la presse à Buenos Aires où il réside. Depuis la fin des opérations de vote qui se sont déroulées dans le calme, les appels à la "patience" des Boliviens se sont multipliés face à l'extrême lenteur de la divulgation des résultats officiels. "Pour une élection tant délicate pour le futur du pays, nous devons privilégier la certitude concernant les résultats électoraux", a déclaré le président du Tribunal suprême électoral (TSE), Salvador Romero, lors d'une conférence de presse. Tout en saluant la bonne tenue du scrutin, "une journée réussie pour la démocratie bolivienne", M. Romero a rappelé "que le décompte officiel se fait avec l'arrivée des procès verbaux" dans les tribunaux électoraux départementaux et que "cela prend du temps". Auparavant, Mme Añez, avait déjà demandé aux électeurs de faire preuve de "patience" et de "ne pas provoquer de violences". Le gouvernement avait indiqué plus tôt que le scrutin s'était déroulé "dans la tranquillité dans tout le pays", mis à part quelques incidents isolés. La lenteur de la diffusion des résultats officiels résulte de la décision samedi du tribunal électoral de ne pas utiliser un décompte rapide via des photos des procès verbaux envoyées depuis les bureaux de vote permettant d'avoir des résultats préliminaires, mais de privilégier un décompte manuel complet dans les centres départementaux, pour éviter les tensions.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.