Trois arrêtés relatifs aux dates d'élection des représentants des fonctionnaires et du personnel des secteurs professionnels, publiés au BO    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    SCO – Rennes : Oussama Falouh et Mohamed-Ali Cho dans le groupe angevin    Maroc/Covid-19 : 7 décès et 587 nouvelles contaminations en 24h    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Hakim Ziyech: j'ai confiance en moi    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Choukrane Amam demande au gouvernement de mieux informer le Parlement de ses évaluations de l'état d' urgence sanitaire
Publié dans Libération le 21 - 10 - 2020


Le président du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, Choukrane Amam, a exhorté le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, à mettre le Parlement au courant des évaluations périodiques faites parle gouvernement de l'état d'urgence sanitaire. Lors de la séance mensuelle consacrée aux questions orales adressées au chef du gouvernement sur la politique générale à la Chambre des représentants, tenue lundi et consacrée à «la politique gouvernementale à la lumière de l'évolution de la situation épidémiologique», il a souligné que les cas élevés de contamination aux niveaux national et international nécessitent des mesures d'accompagnement pour aider les citoyens qui souffrent de la pauvreté, tout en indiquant que les mesures qui ont été prises jusqu'à présent sont importantes et que le Maroc a fait de grands progrès, mais il a insisté sur le fait que le Parlement doit être mis au courant de ce qui se passe. Le président du Groupe socialiste a également affirmé que, d'un point de vue réaliste et non pessimiste, un équilibre doit être créé entre la préservation de la santé et celle de la vie économique et sociale, expliquant que la situation économique et sociale est très préoccupante, car des milliers de Marocains ont perdu leurs emplois.De plus, le gouvernement n'a pas prêté attention à beaucoup de personnes qui travaillent dans nombre de secteurs. A cet égard, Choukrane Amam a rappelé le discours de S.M le Roi Mohammed VI, lors de l'ouverture de la session législative, dans lequel le Souverain avait souligné la nécessité de faire face aux effets économiques, sociaux et psychologiques de la pandémie. Le président du Groupe socialiste a aussi considéré que l'aspect psychologique de la question est très important puisqu'il permet aux citoyens de ressentir que les institutions sont à leur côté dans la crise. Choukrane Amam a donné l'exemple de la région du Nord, où les Marocains travaillant dans le préside occupé de Sebta ont perdu leur travail, ce qui impacte négativement des milliers de familles, notamment dans les villes de Tétouan, de Mdiq et toutes les localités voisines. Pour cela, il a appelé le gouvernement à évaluer l'état d'urgence dans une logique de pertes et profits, car un certain nombre de décisions ont causé de graves dommages économiques, en particulier pour les catégories sociales les plus vulnérables, notamment dans les villes marginalisées et pauvres qui souffrent à la fois de la sécheresse et des répercussions de la pandémie.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.