Driss Lachguar se réunit avec la Commission provinciale des élections à El Jadida    Prévisions météorologiques pour le lundi 1er mars 2021    El Othmani rend visite à Ramid après une opération chirurgicale réussie    Covid 19: Décès de l'acteur égyptien Youssef Chaabane    Ligue des Champions / WAC-Kaizer (4-0) : Le Wydad... un match de référence !    IRT-MCO (1-2) : Une victoire pour se relancer !    Démission de Azami Idrissi des instances dirigeantes du PJD : le parti dit niet    Vaccination anti-Covid : Le Maroc toujours dans le top 10 mondial    Ligue des champions : le Wydad écrase les Sud-africains de Kaizer Chiefs (4-0)    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    Cannabis : La Tunisie emboîte le pas au Maroc    Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Participation du Maroc au Championnat d'Afrique de cyclisme en Egypte    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Signature d' une convention de partenariat entre le ministère de la Justice et la CNDP    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    Syrie : Biden entre en guerre    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Dakhla : L'ASMEX se dote d'une délégation régionale    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Victoire in extremis du HUSA, les FAR et le Chabab se neutralisent    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    Transavia annonce le lancement d'une nouvelle ligne aérienne entre le Corse et le Maroc    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Appel à Biden pour appuyer la décision américaine reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    HPS: des revenus en hausse en dépit de la crise    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Marrakech se dote du premier radiotélescope au niveau national    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc et l'Espagne condamnent fermement les actes de vandalisme et de violence ayant visé notre consulat à Valence
Publié dans Libération le 16 - 11 - 2020


Le Royaume du Maroc, par la voix de son ambassadeur en Espagne, Karima Benyaich, a condamné «avec la plus grande fermeté» les actes de vandalisme et de violence ayant visé son consulat à Valence. «Nous avons suivi les agissements criminels et irresponsables que le Polisario a commandités à travers une poignée de malfaiteurs qui a accroché ce que je qualifierai tout bonnement de torchon au niveau de l'enceinte du consulat général du Royaume du Maroc à Valence à la place du drapeau national», a-t-elle déclaré dimanche à la presse. «Suite à cet agissement lâche et abject, le consul général du Royaume du Maroc à Valence a immédiatement procédé à la restitution du drapeau national», a-t-elle précisé. «En tant qu'ambassadeur de Sa Majesté le Roi en Espagne, je tiens à exprimer notre indignation, condamnant avec la plus grande fermeté ces actes de vandalisme et de violence, qui, à l'instar de ce qui s'est passé à El Guerguarat, confirme le caractère mafieux et hors la loi de ses commanditaires». Karima Benyaich a tenu à rappeler que «ces actes délibérés et absolument inacceptables, font suite aux divers appels de provocation lancés cette semaine par les pseudo-représentants du Polisario, appelant ses sympathisants à manifester devant toutes les représentations marocaines se trouvant en Europe». Dans le même temps, a-t-elle ajouté, le Maroc "prend acte de la condamnation des autorités espagnoles qui ont considéré ces agissements comme illégaux et nonconformes au droit international et de l'engagement du gouvernement espagnol de ne plus permettre ces agissements qui ne font que confirmer le caractère criminel de ces milices». Le Maroc «prend également acte des mesures qui seront prises par les autorités espagnoles afin d'assurer le respect de l'intégrité et de l'inviolabilité de nos missions diplomatiques et consulaires en Espagne», a noté Karima Benyaich. La diplomate marocaine a tenu à souligner que «cette énième provocation ne fait que traduire les méthodes mafieuses du Polisario, sortant du cadre de la loi, de par leur caractère éminemment violent». Cette provocation, a-t-elle souligné, «exprime, une nouvelle fois, la fuite en avant du Polisario dans le contexte actuel et rappelle la nature même de cette organisation séparatiste criminelle et hors la loi qui ne cesse d'appeler ses sympathisants à commettre des actes de violence et de vandalisme où qu'il soit». Karima Benyaich a également tenu à souligner que «nous, l'ensemble des fonctionnaires de l'ambassade du Royaume et des 12 consulats généraux, réitérons notre attachement indéfectible et notre fidélité sans faille aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, ainsi que notre mobilisation permanente pour la défense de la souveraineté de la patrie et de notre intégrité territoriale». Le gouvernement espagnol a, lui aussi, «condamné catégoriquement» les actes de vandalisme commis, dimanche, par des forcenés du Polisario devant le consulat général du Maroc à Valence. «L'Espagne condamne catégoriquement les actes commis dimanche par certains participants à un rassemblement (...) devant le consulat général du Maroc à Valence», indique le ministère espagnol des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération dans un communiqué. Ces forcenés ont accédé au bâtiment du consulat pour tenter d'y placer l'étendard de la soi-disant RASD, "portant ainsi atteinte à l'inviolabilité, l'intégrité et la dignité du siège consulaire», souligne le ministère espagnol. «Aucune manifestation s'exerçant dans le cadre du droit de réunion ne peut dégénérer en actions illégales, à l'image de la tentative perpétrée ce dimanche, qui constitue une violation flagrante de la législation en vigueur», affirme la même source. «Le gouvernement cherche à avoir plus de clarifications sur les faits et continuera à prendre toutes les mesures appropriées pour assurer le respect de l'intégrité et de l'inviolabilité des missions diplomatiques accréditées dans notre pays», assure le ministère espagnol des Affaires étrangères. «L'Espagne condamne fermement toute action portant atteinte aux principes et aux valeurs des conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires de 1961 et 1963, dont elle est partie et ferme garante», ajoute le communiqué.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.