Collaboration entre la DGST et le FBI pour la neutralisation d' un soldat américain radicalisé    Le Maroc réitère son appel à la création d' une Plateforme des experts africains de la lutte contre les épidémies    Avancées substantielles du programme Compact II du Millenium challenge    La crise chamboule profondément l' activité des entreprises à fin 2020    Travail décent : une denrée rare en Afrique du Nord    Le Maroc et les USA organisent une réunion régionale sur la coopération en matière de lutte contre la prolifération nucléaire    Israël rouvre sa mission diplomatique au Maroc    Enfin, une victoire de l'EN avec la manière    Tuchel rebondit à Chelsea en quête de certitudes    Hommage appuyé au génie marocain dans la gestion de cette richesse vitale    1.776 douars ciblés par le Plan national de lutte contre la vague de froid    Derb jrane sous les décombres    Affaire "Hamza mon Bb" : Le verdict est tombé, prison ferme pour Batma    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Face à l'évolution du monde et de son voisin le Maroc, l'Algérie «semble absente»    Casablanca: La trémie des Almohades achevée « d'ici fin mars »    Madrid plaide pour le renforcement du dialogue et de la coopération avec le Maroc    La face cachée de la lune     Gomez quitte Bergame pour Séville    L'Inter de Lukaku vient à bout du Milan d'Ibrahimovic    Baadi positif à la Covid-19    L'acte d'accusation de Trump déposé dans un Capitole encore meurtri par les violences    9.900 détenus ont bénéficié de procès à distance du 18 au 22 janvier    Auschwitz. La Shoah et nous    Sinopharm arrivé au Maroc : le ministère laconique sur le nombre de doses    Le malheur des uns fait le bonheur de l'autre    Approbation de la création de 21 établissements    Tenue d'un webinaire international sous le thème "Préserver et transmettre la mémoire pour ancrer l'altérité"    "Bladifqalbi" mise sur la Toile    Le Parlement canadien désigne les "Proud Boys " comme une " entité terroriste "    Sofia Essaïdi crève l'écran sur TF1    Avenir du textile marocain : «après une baisse de près de 36%, le secteur a pu retrouver son dynamisme»    CGEM : Un travail participatif en faveur de la relance    JLM Alumni organise sa caravane solidaire habituelle ce week-end    Conseils de Ford : Les astuces proposées pour protéger sa voiture du froid    Une musique picturale mystique    Hommage aux plasticiens de la Cité des Alizés disparus    Zhour Maamri passe l'arme à gauche    Tir sportif : La 4ème édition du Grand prix du Maroc du 28 janvier au 6 février à Rabat    Première feuille de route pour Stellantis : L'électrique avant tout    CHAN / Rwanda-Togo (3-2) : Les Rwandais accompagnent le Maroc en quarts de finale    Emballage industriel : une nouvelle usine pour DS Smith Tecnicarton à Kénitra    La 1ère édition du FICIC, du 27 au 31 janvier en format digital    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    Le dialogue interreligieux au service des nouvelles générations : Les Oulémas travaillent sur la transmission de la mémoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Ramadan s ' attire les foudres du public
Publié dans Libération le 23 - 11 - 2020


La publication de photos du rappeur et acteur égyptien Mohamed Ramadan en compagnie de célébrités israéliennes a suscité une vive polémique en Egypte, certains l'accusant de trahir la cause palestinienne et d'encourager la normalisation des relations avec l'Etat hébreu. Deux clichés non datés, publiés samedi soir sur les réseaux sociaux en arabe du gouvernement israélien, montrent Mohamed Ramadan à Dubaï aux côtés du chanteur Omer Adam et du footballeur Dia Saba, tous deux de nationalité israélienne. L'Egyptien de 32 ans doit sa renommée dans le monde arabe à la musique —notamment en collaboration avec le Marocain Saad Lamjarred et le Congolais Gims— ainsi qu'à sesrôles en tête d'affiche de grossuccès à la télévision et au cinéma égyptiens. "L'art nous rassemble toujours", souligne la légende d'une des photos, sur laquelle figurent Ramadan et Adam avec l'influenceur émirati Hamad al-Mazroui. Ces quelques mots sont suivis des drapeaux destrois pays. Sur le second cliché, le chanteur pose avec le footballeur israélien. L'Egyptien est désormais accusé par de nombreux internautes de participer à une opération de communication des Emirats arabes unis et de l'Etat hébreu, qui ont signé en septembre un accord de normalisation de leurs relations. Le chanteur s'est défendu sur son compte Facebook: "Je ne peux pas demander à chacun son identité, sa nationalité", a-t-il indiqué, accusant certains d'essayer "pour la millième fois d'arrêter (son) "succès",sans vraimentse soucier de "la cause palestinienne". Un appel au boycott a fait de "#Mohamed_Ramadan" l'un des mots-dièse (Hashtag) les plus utilisés sur Twitter Egypte depuis samedi. "Rien d'autre que l'art ne vousréunit, en effet (...) Ni la religion, ni l'arabité, ni l'humanité, ni la terre, ni l'histoire ne pourraient jamais nous rassembler", fulmine une utilisatrice sur Facebook. "N'oubliez pas de l'inviter à chanter des chansons nationalistes le 6 octobre #boycott_Mohamed_Ramadan", tweete quelqu'un faisant allusion à la commémoration du début de la guerre de Kippour (1973) entre l'Egypte et Israël. Face la polémique, le directeur du syndicat des comédiens Achraf Zaki veut convoquer prochainement l'artiste qui a insisté sur le fait que les photos avaient été prises "dans un pays arabe".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.