Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    La loi sur les signatures électroniques désormais opérationnelle [Document]    Etats-Unis : Joe Biden a prêté serment    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    HCP : La confiance des ménages toujours en berne    Accord sur l'organisation de la 24ème assemblée générale de l'OMT à Marrakech : La signature est prévue début février    Comité des représentants permanents de l'UA : Le Maroc présent à la 41ème session ordinaire    Le RNI convoque son «parlement»    Détournement de fonds publics : Enquête judiciaire à l'encontre d'un policier à Beni Mellal    L'émission «Ahssan Pâtissier» débarque sur 2M    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    L'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    Honorable distinction d'un militant amazigh     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Edito: Le maire doit partir    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





George Clooney atteint d' une maladie rare
Publié dans Libération le 27 - 11 - 2020

De l'attaque des tomates tueuses aux publicités de la marque Nespresso, le visage de George Clooney a souvent suscité la fascination. Une chance, quand on sait que la tête de l'acteur a été mise à rude épreuve à de nombreuses reprises. Âgé de 14 ans, tout juste adolescent, il avait été victime d'une maladie rare, la paralysie de Bell, qui avait immobilisé la moitié de sa figure. "C'est très particulier, il y a plein de choses qui semblent évidentes dans la vie quotidienne et qui d'un jour à l'autre deviennent compliquées, s'est-il souvenu dans les colonnes du magazine So Film. Quand je voulais boire un coup à la bouteille, je devais tenir ma lèvre fermée pour ne pas m'en mettre plein le visage. Quand on vit ce genre de choses, c'est évident que ça vous oblige à affirmer votre personnalité et votre sens de l'humour. Je ne souhaiterais ça à personne."
Je me suis retrouvé avec une opération chirurgicale de douze heures au moment des fêtes de Noël Sa gueule d'ange a beau faire rêver dans les chaumières, elle revient de loin. N'allez pas croire que l'histoire s'arrête à la jeunesse de George Clooney. Sur le tournage de Syriana, en 2005, l'acteur s'est à nouveau cogné la caboche de manière dangereuse... les aléas du métier. "Cela m'a touché physiquement, explique-t-il. En fait, j'étais attaché à un bureau, je suis tombé et je me suis cogné la tête. Ma tête est comme une boule de bowling, elle est incassable, par contre ça m'a sérieusement blessé à la nuque...
Et ça m'a causé pas mal de problèmes au fil des ans. La semaine dernière, j'ai encore dû subir trois injections dans la nuque. Depuis, c'est plus compliqué pour moi de faire de faire certaines choses." Actuellement, George Clooney est à Los Angeles, où il est retenu en famille depuis le mois de mars. Il a supervisé le montage de Minuit dans l'univers tout en assurant des tâches plus terre-à-terre, de la lessive à la vaisselle qu'il déclare faire cinquante fois par jour. Prochainement, il pourra retrouver ses premières amours en assurant la promotion de son film. Espérons, toutefois, que le succès ne lui monte pas à la tête...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.