Défaite et repli du «Polisario» maquillés en redéploiement tactique ?    A propos de sa demande de décharge de ses fonctions ministérielles : Ramid fait volte-face    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    Talib viré du TAS    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le personnel des FAR reçoit la 2è dose du vaccin anti-Covid-19    Percevoir le cannabis tout autrement    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





David Fisher: Nous soutenons fortement le plan d'autonomie
Publié dans Libération le 19 - 01 - 2021


La reconnaissance par les EtatsUnis d'Amérique de la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara est un "développement naturel" des positions constantes des administrations US depuis le début des années 2000, a affirmé, lundi à Rabat, l'ambassadeur américain, David Fischer. Intervenant lors d'un point de presse organisé à la veille de la fin de son mandat au Maroc, il a rappelé que l'administration Clinton avait enclenché la réflexion sur une solution, alors que l'administration Obama avait commencé à inclure le Sahara dans le programme d'assistance au Maroc, ajoutant que la décision américaine de reconnaître la marocanité du Sahara est ainsi "un développement tout naturel". Interrogé sur l'éventuelle position de l'administration du président-élu, Joe Biden, vis-à-vis du Sahara, il a dit être "convaincu que nous en serons tous satisfaits". David Fischer s'est, par ailleurs, dit "très honoré" d'avoir été le premier ambassadeur américain à visiter le Sahara marocain, après que l'administration US a retracé la carte officielle du Royaume pour reconnaître ses "véritables frontières", soulignant qu'il apprécie à sa juste valeur "la place spéciale que le Sahara occupe dans le cœur de tous les Marocains". "Nous soutenons fortement le plan d'autonomie, et nous travaillerons avec les Nations unies et toutes les parties prenantes afin d'obtenir le résultat escompté", a déclaré le diplomate, affirmant que "plusieurs pays en Europe croient fermement que les Etats-Unis et l'ONU finiront par trouver une solution" à la question du Sahara marocain. Il y a, cependant, un processus à suivre pour aller de l'avant, a-t-il relevé. Revenant sur les relations marocoisraéliennes, David Fischer a fait remarquer que les derniers développements dans ce sens "sont le fruit d'un travail de longue haleine", ajoutant que les équipes des deux pays travaillent d'arrache-pied pour l'ouverture des ambassades respectives des deux pays une fois les formalités administratives et législatives remplies. Il a, par ailleurs, souligné que la question israélo-palestinienne doit être abordée "avec beaucoup de tact". "Tout le monde s'accorde à soutenir la résolution à deux Etats afin d'aller de l'avant. Nous sommes impatients de voir un progrès dans ce sens, et d'examiner de nouvelles idées, et nous soutenons l'ONU dans ces processus", a-t-il dit. Il a également précisé que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a jeté les fondations d'un partenariat encore plus étroit avec les Etats-Unis, a affirmé, lundi à Rabat, l'ambassadeur américain au Maroc, David Fischer. "Je tiens à remercier Sa Majesté le Roi pour les bases qu'il a jetées pour guider l'amitié américano-marocaine vers un partenariat toujours plus étroit", a-t-il noté. Le diplomate s'est dit "honoré" d'avoir servi dans un pays qu'il a qualifié de "l'un des plus merveilleux, des plus beaux, des plus hospitaliers au monde", rappelant que le Royaume est, de surcroît, "l'un des plus importants et des plus anciens amis des Etats-Unis d'Amérique". L'avenir du partenariat américanomarocain est aujourd'hui "plus fort que jamais", et "ne peut que se renforcer davantage", s'est réjoui l'ambassadeur, soulignant que "les relations entre les deux pays seront entre de bonnes mains". David Fischer s'est dit "100 pour cent convaincu" que la nouvelle administration du président entrant Joe Biden désignera une personne "hautement qualifiée pour occuper ce poste d'ambassadeur", que les relations bilatérales "ne feront que croître et prospérer ensemble comme elles l'ont fait pendant plus de deux siècles''. Revenant sur le soutien US au Maroc pour faire face à la pandémie de Covid-19, il a rappelé que le gouvernement américain a investi, par le biais de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), "plus de 9,5 millions de dollars dans la réponse du Maroc à la pandémie de Covid-19". Sur le plan de la sécurité, une question sur laquelle Rabat et Washington sont devenus des "partenaires encore plus proches", les deux pays ont signé, en octobre 2020, une feuille de route de 10 ans définissant "la coopération en matière de défense, symbole de notre partenariat stratégique à long terme", a indiqué David Fischer. L'ambassadeur s'est également arrêté sur la coopération bilatérale dans les domaines de l'éducation et de la culture, rappelant que les deux parties ont œuvré ensemble pour préserver "le patrimoine culturel inégalé du Maroc", notamment la signature d'un accord visant à protéger "les objets culturels marocains contre le vol et la contrebande". "La culture marocaine est incroyablement riche, et les Etats-Unis sont fiers d'aider les générations futures à vivre l'histoire culturelle du Maroc dans son intégralité", a dit le diplomate

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.