Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Déclaration de la Contribution Professionnelle: Souscription avant le 1er Avril 2021    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    LE BRESIL DAME LE PION AUX PAYS EUROPEENS    Répondre aux attentes des professionnels de l'artisanat    ACCENTUATION DU DEFICIT DE LIQUIDITE EN 2021    ONU : un revenu minimum provisoire peut aider les femmes à faire face à l'impact de la pandémie    Le changement du statut juridique du Sahara qui bénéficie au Maroc    Quotient électoral: Le parti de la justice et du développement isolé    Un Algérien se tue en s'immolant par le feu dans l' ouest du pays    Maria Chentouf, la superwoman au parcours inusité    Promouvoir la santé sexuelle et reproductive: L'UNFPA et L'OPALS investissent dans le «Self-Care»    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Attijariwafa Bank élue meilleure banque d'investissement au Maroc par Global Finance    Latifa Ibn Ziaten parmi les « 109 Mariannes » actrices de changement social    Chambre des conseillers: Ouverture de la session extraordinaire    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l'Algérie et l'Egypte    21 personnes arrêtées pour trafic international d'Iphones au Maroc    Les grandes puissances ont intérêt à s'unir    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    Sa passe pour le Moghreb Tétouan et le Chabab Mohammédia    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Alerte météo: fortes averses orageuses, chutes de neige et rafales de vent au Maroc    El Jadida: mise en échec d'une opération de trafic international de drogue et saisie de 3.300 kg de chira    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    Sidi Slimane    Real Madrid: Benzema se confie au sujet de Cristiano Ronaldo    Covid-19 en Espagne: aucune manifestation pour le 8 mars à Madrid    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Rajesh Vaishnaw nommé ambassadeur de l'Inde au Maroc    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    À Tindouf, deux détenus incarcérés au pénitencier Edhaibia fustigent des exactions contre les droits de l'homme    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Edito : Sprint final    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Lois électorales : Dernière ligne droite au Parlement    2ème édition du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Coupe du Trône : L'AS FAR élimine l'IRT pour affronter le Raja !    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde
Publié dans Libération le 20 - 01 - 2021

Netflix a conforté sa position de leader du streaming vidéo payant avec près de 204 millions d'abonnés dans le monde fin 2020, après une année favorable marquée par la pandémie et les confinements, et malgré une compétition accrue et une récente hausse de ses tarifs.
La plateforme a annoncé mardi avoir engrangé 37 millions d'abonnements supplémentaires sur toute l'année écoulée, dont 8,5 millions au quatrième trimestre, signe que la plateforme continue de gagner des parts de marché même si ce n'est plus au même rythme qu'au printemps dernier. Et elle ne compte pas en rester là. "Les Etats-Unis sont le marché où nous avons la meilleure pénétration, or Netflix ne représente que 10% du temps passé devant la télévision", a souligné Reed Hastings, le patron du groupe, lors d'une conférence aux analystes.
En deux ans, Netflix a quasiment doublé son nombre d'abonnés - de 111 millions début 2018 à 203,7 millions fin 2020 - et le revenu moyen par abonnement a progressé de 9,88 dollars à 11,02 dollars, a indiqué l'entreprise.
Le service s'est d'ailleurs permis de monter ses prix au Canada puis aux Etats-Unis au trimestre dernier, malgré la concurrence d'acteurs gratuits ou bien moins chers, comme Disney+. "Nous sommes très proches de parvenir à une trésorerie positive", a annoncé le groupe dans son communiqué de résultats. "Nous pensons que nous n'avons désormais plus besoin d'investissements extérieurs pour financer nos opérations au quotidien".
Le titre de Netflix bondissait de plus de 10% à Wall Street lors des échanges électroniques après la clôture de la Bourse.
Au quatrième trimestre 2020, la société californienne a dégagé un bénéfice net de 542 millions de dollars - inférieur de 40 millions à celui d'il y a un an - pour un chiffre d'affaires de 6,6 milliards, en hausse de 21,5%.
En 2020, comme de nombreux autres géants des technologies, la plateforme a largement bénéficié des restrictions de déplacement imposées dans divers pays pour lutter contre la pandémie. Mais l'année restera aussi comme celle de la maturation du secteur, avec l'arrivée de nombreux nouveaux concurrents directs qui ont aussi profité du confinement, de Apple TV+ à HBO Max, et surtout Disney+ qui a dépassé les 85 millions d'abonnés en un an. "C'est très impressionnant ce que Disney a fait, l'exécution a été impeccable", a déclaré Reed Hastings. "C'est génial pour le monde entier que Disney et Netflix soient en compétition. (...). Nous sommes à fond dans les dessins animés, nous allons essayer de les rattraper et même de les dépasser sur ce terrain, tout en gardant notre avance dans le divertissement en général. C'est très stimulant".
L'entreprise a aussi rappelé qu'elle se sentait tout autant en concurrence avec la télévision classique (dite "linéaire"), les jeux vidéo et les réseaux sociaux comme YouTube, TikTok ou Twitch. "Nous continuons à travailler dur pour faire grandir notre part de temps d'écran contre ces rivaux majeurs", précise le communiqué.
Pour 2021, la plateforme a prévu pas moins de 70 films avec de nombreuses vedettes, de Gal Gadot ("Wonder Woman 1984") à Dwayne "The Rock" Johnson ("Fast & Furious" ou "Jumanji"), en passant par Regina King, Adrien Brody, Meryl Streep, Sandra Bullock, Octavia Spencer, Jeremy Irons, mais aussi Leonardo DiCaprio ou Jennifer Lawrence. "Ce sera certainement plus que 70", a assuré Ted Sarandos, co-directeur exécutif du groupe, pendant la conférence. "L'appétit est là, et nous avons une audience mondiale avec des goûts très divers".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.