Les frontlineuses à l'honneur    Sénégal : l'opposant Ousmane Sonko relâché, les blindés de l'armée investissent la capitale    Lamia Tazi : « Malgré toutes les avancées, la représentativité de la femme dans les organes de décision reste faible »    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mars 2021 à 18H00    Covid-19: le Maroc s'approche des 4 millions de personnes vaccinées    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    En attendant l'officialisation de la décision à Rabat, Patrice Motsepe serait le nouveau patron de la CAF    Le Raja tenu en échec par le CAYB    Vers le report ou l' annulation de la CAN U17    Les perspectives dans l'industrie s'améliorent en janvier    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    Le Royaume cherche-t-il d'autres fournisseurs de vaccins?    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    Banques participatives : un bilan encourageant en 2020    Adesanya défait pour la première fois, Nunes GOAT!    «La bonne gouvernance et l'importance de l'entraîneur»    Adil Rachid se dit marginalisé par la Fédération...    OCP et Crédit Agricole du Maroc s'allient pour offrir une panoplie de solutions aux agriculteurs    Marie Zular, une juive marocaine qui s'est faite ambassadeur de l'art culinaire et des valeurs de solidarité de sa mère patrie    Al Bayane fête le 8 mars    De la «Mounassafa Daba» en poste de décision avant les élections 2021 ! : Une première pétition lui est dédiée    Usage légal du cannabis au Maroc: ce qu'il faut savoir sur le projet de loi    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Oussama Tannane dans le viseur de clubs allemands et italiens    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Guelmim-Oued Noun : La réforme de l'enseignement, tributaire de l'appropriation des projets stratégiques    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    Hausse de plus de 17% du parc des abonnés Internet en 2020    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    Le Maroc élu à la vice-présidence    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Exposition: sensualité et audace    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "
Publié dans Libération le 24 - 01 - 2021

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/53351198-40411011.jpg?v=1611516512" alt="Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "" title="Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/53351198-40411011.jpg?v=1611516512" alt="Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "" title="Projection virtuelle du documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays "" /
L' Association des rencontres méditerranéennes Cinéma Droits de l'Homme (ARMCDH) organise la projection virtuelle, du 28 janvier au 04 février 2021, du long métrage documentaire "Dans tes yeux, je vois mon pays" du réalisateur marocain Kamal Hachkar.
Le film, qui s'inscrit dans le cadre des Jeudis Cinéma Droits Humains du mois de Janvier 2021, est accessible sur la plateforme cinéma: films.armcdh.ma après inscription via le lien jcdh.armcdh.ma, a indiqué l'ARMCDH, notant que le film restera disponible sur la plateforme numérique de l'ARMCDH durant une semaine. Le réalisateur Kamal Hachkar sera présent en live pour débattre autour de son troisième opus sur l'identité, le vendredi 29 janvier à 20h00 sur la page facebook de l'ARMCDH et à travers l'application zoom, a précisé l'association dans un communiqué.
Sorti en 2019, le film "Dans tes Yeux, je vois mon Pays" raconte l'histoire de Neta Elkayam et Amit Haï Cohen qui vivent à Jérusalem et qui créent ensemble un groupe où ils se réapproprient et revisitent leur héritage musical judéo-marocain. À la scène comme dans la vie, ils explorent cette dualité identitaire, comme pour réparer les blessures de l'exil vécues par leurs parents, souligne le communiqué. "Dans tes Yeux, je vois mon Pays" les suit durant un voyage au Maroc, jalonné de rencontres musicales, qui va transformer leur perception de qui ils sont et de ce qu'ils veulent devenir. Se dessine alors le rêve de recréer des ponts avec le pays de leurs ancêtres. Cette projection-débat virtuelle est organisée dans le cadre du projet "le cinéma plateforme pour la promotion des droits de l'Homme et de la citoyenneté", cofinancé par l'Union européenne et l'Ambassade des Pays bas au Maroc, a poursuivi la même source.
Kamal Hachkar est un cinéaste indépendant franco-marocain. Né à Tinghir, il quitte son pays natal à l'âge de six mois avec sa mère pour rejoindre son père immigré en France. Toute son enfance a été jalonnée par les déplacements de son père ouvrier. De tous ces déplacements, il a gardé une tendresse particulière pour les déracinés. Titulaire d'une maîtrise en histoire de l'Université de la Sorbonne, il devient ensuite professeur d'histoire. En 2012, il réalise son premier long-métrage documentaire, "Tinghir-Jérusalem : les échos du mellah" : sélectionné au PriMed – le Festival de la Méditerranée en images en 2013- et dans de nombreux festivals du monde, et qui a remporté plusieurs prix et suscité un débat national sur les identités plurielles du Maroc. L'ARMCDH organise plusieurs événements par an : les Jeudis Cinéma Droits Humains (JCDH) et les Matinées Enfants (tous les mois à, Rabat, Casablanca, Kénitra, Khouribga et Agadir), la Master Class du cinéma et des Droits de l'Homme (trimestriellement), la nuit du court métrage des Droits humains ainsi que la Nuit Blanche du cinéma et des Droits de l'Homme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.