Les dates des premières élections fixées    Ramadan: une période propice pour le commerce des produits du terroir    En Israël, le retour à la vie normale se confirme    Témara : un membre de la JAOI interpellé pour émission de chèques sans provision    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    La prestation de Bounou , En-Nesyri contre la Real Sociedad    Pikala Bikes : le beau projet de Cantal Bakker à Marrakech    Blocage du canal de Suez: quel impact sur le Maroc ?    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Mariage: le Code de la famille fait toujours débat au Maroc    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un juge américain autorise l'extradition de complices présumés de Carlos Ghosn
Publié dans Libération le 29 - 01 - 2021

Un juge fédéral américain a donné jeudi son feu vert à l'extradition vers le Japon de deux Américains, arrêtés en mai 2020 et soupçonnés d'avoir aidé l'ex-patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, à fuir le pays. Le juge Indira Talwani a estimé que les arguments invoqués par Michael Taylor et son fils Peter Taylor, selon lesquels ils risquaient notamment d'être soumis à des conditions proches de la torture dans les prisons japonaises, n'étaient pas suffisants pour déroger au traité d'extradition liant Tokyo et Washington. "Même si les conditions carcérales au Japon pourraient être déplorables, et même si la procédure pénale à laquelle les Taylor seront soumis pourrait ne pas satisfaire le processus américain de diligence raisonnable", les conditions japonaises ne constituent pas "une dure souffrance ou une dure souffrance mentale et physique telle qu'envisagée par les textes", a écrit le juge dans sa décision de 29 pages.
Les deux hommes n'ont pas établi "qu'il était plus probable qu'improbable qu'ils soient soumis à des tortures au Japon", a-t-il ajouté. Le juge a par ailleurs souligné que les faits qui leur sont reprochés constituaient un délit aussi bien aux Etats-Unis qu'au Japon. Michael Taylor, ancien membre des forces spéciales américaines reconverti dans la sécurité privée, et son fils Peter avaient été arrêtés en mai 2020 après l'émission par le Japon d'un mandat d'arrêt contre eux. Peter Taylor avait été arrêté à Boston alors qu'il était en partance pour le Liban, pays où s'est réfugié l'ancien patron de l'alliance automobile Renault-Nissan et qui n'a pas de traité d'extradition avec le Japon. Considérés comme présentant un "grand risque de fuite", les deux hommes étaient incarcérés depuis, en attendant l'issue de la procédure d'extradition.
Les deux hommes, ainsi que le Libanais George-Antoine Zayek, sont accusés par le Japon d'avoir aidé le magnat déchu de l'automobile à échapper à la justice nippone lors d'une évasion spectaculaire le 29 décembre 2019. Visé par des plaintes pour malversations financières, Carlos Ghosn était alors en liberté sous caution.
D'après les documents judiciaires américains, les trois hommes l'ont apparemment aidé à se dissimuler dans une grande caisse noire, semblable à un caisson d'instrument de musique, qu'ils ont ensuite embarquée à bord d'un jet privé, le contrôle de bagages n'étant à l'époque pas obligatoire pour ce type d'appareil. Les avocats des Taylor ont immédiatement fait appel de cette décision, sans que l'on ne sache immédiatement dans quels délais cet appel pourrait être examiné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.