L'ASADEH appelle les autorités espagnoles à arrêter Brahim Ghali    Le Conseil de Sécurité désavoue le Polisario (papier d'angle)    Sidi Mohamed Abouchikhi, DG de Créditinfo Group : « Les usagers du service de centralisation des chèques irréguliers constateront rapidement une diminution du nombre d'impayés »    Entrepreneuriat : Bank Of Africa signe un partenariat avec Technopark    Une vingtaine de protestataires devant le siège du FUS: "Nous voulons des changements !"    Botola Pro D1 / 13ème journée: FAR-HUSA et RCAZ-MAS en ouverture    Foot français : Les Girondins de Bordeaux menacés de faillite    Espagne : Démantèlement d'une organisation criminelle exploitant des immigrés marocains    Vaccin russe anti-Covid : Berlin envisage de commander 30 millions de doses    "Allayla Sahratena": Du gharnati au Chaâbi, une belle soirée musicale vous attend samedi à 23h00    Maroc Telecom: Le nombre de clients en hausse de 6,8%    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité condamne le blocage à Guergarate    Le président du Sénat mexicain salue la qualité des relations entre Mexico et Rabat    Maroc/Israël : Une conférence de haut niveau à l'ONU, sur la sécurité alimentaire et l'agriculture innovante    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de 8,9 MMDH au au premier trimestre de 2021    Commission interministérielle : Un approvisionnement abondant durant le Ramadan    Look et Forme : Prendre soin de ses dents    Inzegan : un incendie ravage dix magasins dans deux souk    McDonald's Maroc relance l'opération #Mta7dine    Le DG de la SFI réitère son soutien à la dynamique du secteur privé marocain    L'hospitalisation du chef des séparatistes en Espagne vue par un politologue    Chelsea: Ziyech encensé par son coéquipier    2020, année la plus chaude jamais enregistrée en Europe    Secousse tellurique de 4,4 degrés au large d'Essaouira (Bulletin)    Sahara Marocain : Réactions aux consultations semestrielles du Conseil de Sécurité (vidéo)    Reportage/Tourisme : L'ONMT dévoile son nouveau plan pour la promotion de la destination Maroc    L'Institut CDG entame son cycle de webinaires pour la saison 2021 [Vidéo]    Mohammédia : Interpellation de deux Subsahariens pour faux et usage de faux    Direction de l'éducation d'Ain Chock : Convention pour promouvoir l'apprentissage du français et de l'anglais    Sahel : de no man's land à no man's power    Maroc/Météo: Temps nuageux ce vendredi 23 avril    Interview avec Safaa Baraka, réalisatrice    La Liga présente son dictionnaire espagnol-arabe de football    Laila Aziz, la styliste marocaine qui habille les stars hollywoodiennes (Forbes)    Sommet sur le climat : le chef de l'ONU appelle à l'action (Vidéo)    La Super Ligue se déballonne, le foot européen reprend son souffle    Des appels à changer « véritablement » l'Amérique    En-Nesyri relance FC Séville dans la lutte pour le titre    «Les femmes du pavillon J» élu meilleur long-métrage    Une exposition célèbre la calligraphie arabe    Le Maroc perd l'une de ses plus belles plumes    Kate Winslet se confie sur les débuts de sa fille Mia Threapleton en tant qu'actrice    Etat islamique : prison à vie pour l'auteur d'un attentat manqué à Manhattan    Le champ miné du Sahel    Urgent : Brahim Ghali, président de la rasd, hospitalisé en Espagne    Fouzi Lekjaa : "Prochain défi, la qualification pour la Coupe du monde"    Infosoir/ Entretien avec Soumaya Akaâboune, actrice émérite et star du feuilleton "Bab Lbhar" (vidéo)    Brexit : le Parlement européen se prononcera le 27 avril sur l'accord commercial UE-Royaume-Uni    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc fait l'évènement à Genève
Publié dans Libération le 25 - 02 - 2021


Les efforts déployés par le Maroc pour la réalisation du développement durable et la consécration des droits humains sous leurs différentes formes ont été mis en relief, mardi, à l'occasion d'un sideevent organisé par le Royaume en marge de la 46ème session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU. Cet évènement, organisé en mode virtuel sous le thème "Etablir une synergie entre les droits de l'Homme et la réalisation des objectifs du développement durable (ODD): Partage d'expériences et bonnes pratiques" a été l'occasion de mettre en avant la dynamique que connaît le Royaume dans divers domaines, à la faveur des projets structurants concrétisés aussi bien dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain que dans les différents programmes sectoriels, outre les perspectives liées au nouveau modèle de développement voulu par SM le Roi Mohammed VI comme un nouveau contrat social inclusif. Les participants à ce panel, modéré par l'ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Omar Zniber, ont discuté, par ailleurs, de différentes approches illustrant la manière dont les ODD couvrent tous les aspects des droits humains, y compris les droits économiques, civils, culturels, politiques, sociaux et le droit au développement, ainsi que la corrélation entre la réalisation des ODD et le système des droits humains. S'exprimant à cette occasion, le ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a relevé que le Maroc s'est engagé depuis le début du millénaire dans des projets de développement structurants et des chantiers sociaux d'envergure, dont les fondements ont été consolidés avec l'adoption des objectifs et du programme mondial du développement durable que le Royaume veille à mettre en oeuvre selon une approche participative entre tous les acteurs sur la base de la promotion des droits de l'Homme, la cohésion sociale, l'adoption d'une économie verte, la consécration de la régionalisation avancée et le développement de partenariats stratégiques, notamment avec les pays du Sud. Le ministre a relevé, dans ce sens, que le Maroc a procédé également à la mise en place d'une loi-cadre pour l'environnement et le développement durable, à l'adoption d'une stratégie nationale de développement durable 2030, à la création d'un comité national de coordination et d'évaluation, et au développement d'une plateforme spéciale des statistiques. Conscient de l'interdépendance entre la réalisation des droits de l'Homme et la mise en oeuvre des objectifs de développement durable, le Maroc a adopté le Plan d'action national dans le domaine de la démocratie et des droits de l'Homme dont les objectifs stratégiques consistent en l'intégration des principes et les standards des droits de l'homme dans les politiques, plans et programmes de développement économique, social et culturel, a dit M. Ramid, soulignant que le Royaume a récemment conclu un dialogue national pluriel pour concevoir un nouveau modèle de développement qui s'appuiera sur les mêmes fondements. Conformément à son engagement international et régional, le Royaume, a souligné le ministre, a présenté son rapport national volontaire sur le niveau de réalisation des objectifs de développement durable sur le continent africain, conformément au premier plan décennal de mise en œuvre de l'Agenda 2063 et de la Déclaration de Marrakech issue de la cinquième session du Forum africain pour le développement durable en 2019. De son côté, M. Zniber a mis en avant les efforts accomplis par le Maroc sur la voie de la réalisation des objectifs du développement durable et les progrès considérables accomplis en matière d'infrastructures, de justice sociale et de développement humain, conformément à la vision clairvoyante de S.M le Roi Mohammed VI, mettant en exergue le leadership régional et continental du Royaume sur les questions de développement durable. Il a cité à cet égard l'approche adoptée par le Maroc pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus, notant que cette approche a érigé le Royaume en exemple à suivre, notamment pour ce qui est des efforts déployés pour préserver la santé des citoyens et en faire une priorité absolue. L'ambassadeur a évoqué, de même, l'essor que connaissent nos provinces du Sud qui offrent, a-t-il noté, un exemple concret de développement durable dans le cadre d'une approche globale favorisant la promotion des droits économiques, sociaux et culturels. Prenant la parole, le rapporteur spécifique sur le droit au développement, Saad Al Farargi, s'est félicité de la tenue de cet évènement organisé par le Maroc sur le développement et les droits de l'Homme, soulignant que "le Royaume offre l'une des expériences uniques que nous devrions suivre de près et qui est riche en enseignements". Il s'est attardé, en outre, sur le concept du droit au développement et l'apport de la coopération internationale, en particulier la coopération Sud-Sud, au renforcement des capacités dans les domaines des droits de l'Homme, et la poursuite de la mise en œuvre de l'agenda 2030. "La coopération Sud-Sud est devenue un élément vital de l'architecture de coopération internationale pour le développement durable", a-t-il soutenu, relevant qu'une telle coopération est prometteuse pour l'avenir et doit être encouragée et soutenue. Quant à Miho Shirotori, responsable de la Division du commerce international et des produits de base à la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED), elle a mis en avant le rôle de la CNUCED dans la promotion des droits de l'Homme et la mise en oeuvre des ODD à travers le prisme économique, mettant l'accent sur le commerce, l'investissement, la finance et la technologie dans la réalisation du développement. Mme Shirotori a mis l'accent, d'autre part, sur les défis liés à la sécurité alimentaire pour de nombreux pays dans le monde, et les enjeux liés au droit à la nourriture dans le système commercial international. Pascale Fressoz, présidente de «Alliance internationale pour les objectifs de développement durable», s'est dite impressionnée par les réalisations accomplies au Maroc dans la mise en oeuvre des ODD et la réalisation du développement humain, mettant en avant l'importance accordée à la dimension humaine dans tous les programmes au Royaume. Dans son intervention axée sur le rôle de la société civile dans la réalisation du développement durable, Mme Fressoz a passé en revue les initiatives de l'Alliance dans ce domaine. Elle a plaidé, en outre, en faveur de la mise en place de nouveaux modèles et programmes de développement basés sur la formation, le renforcement des capacités, l'inclusivité du développement durable, l'innovation, la promotion de la participation des femmes et la sensibilisation des populations à leurs droits. Le débat a été également enrichi par les interventions de MM. Ayache Khellaf, secrétaire général du Haut-Commissariat au plan (HCP), Mohamed Khamlichi, du Conseil économique, social et environnemental, et du professeur Mahjoub El Hiba, expert du Comité des droits de l'Homme de l'ONU.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.