Coupe du Trône: le Wydad file en quarts de finale (VIDEO)    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Cinq clubs anglais se retirent de la controversée « Super League »    Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    ONU : Omar Hilale décrie la propagande fallacieuse de l'Algérie et du "polisario" sur la situation au Sahara    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    Conseil de gouvernement: Du nouveau pour l'AMO des indépendants    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    DGAPR : la grève de la faim annoncée par les détenus Soulaimane Raissouni et Omar Radi "n'a aucun lien avec les conditions de leur détention"    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Omar Hilale met à nu les assertions fallacieuses d'Alger et du Polisario
Publié dans Libération le 25 - 02 - 2021

Dans une lettre adressée au Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et aux membres du Conseil de sécurité, l'ambassadeur, représentant permanent du Maroc à l'ONU, Omar Hilale, a mis à nu, avec photos et vidéos à l'appui, les mensonges et allégationsfallacieuses colportées par l'Algérie et le Polisario, au sujet de la situation au Sahara marocain. «Depuis sa renonciation au cessez-le-feu et aux accords militaires, le Polisario mène, conjointement avec l'Algérie, une campagne hystérique visant à induire en erreur la communauté internationale au sujet d'un prétendu «conflit armé» et de supposées violations des droits de l'Homme au Sahara marocain», a souligné Omar Hilale, ajoutant que «ce groupe armé appelle ouvertement à des actes de violence contre les personnes et de sabotage des installations civiles au Sahara marocain».
Mettant en relief le calme et la stabilité qui règnent au Sahara marocain, et l'absence totale de tout conflit armé, le diplomate a noté que le Polisario, à travers des soi-disant «communiqués militaires» pitoyables, repris par la seule agence de presse officielle de l'Algérie, tente de véhiculer l'image mensongère d'un prétendu «conflit» au Sahara marocain. Or, la réalité est tout autre. Et d'ajouter que «la guerre fictive du Polisario, qui entretient des connexions avérées et documentées avec les groupes terroristes et les trafiquants de tous genres dans la région sahélo-saharienne, est démentie par la stabilité sur le terrain, ainsi que par les agences de presse et chaînes de télévision internationales qui ont démontré, preuves à l'appui, que les informations et images publiées parle Polisario sont«fake» et concernent d'autres conflits et nullement le Sahara marocain». Le diplomate a, en outre, dévoilé les allégations fallacieuses de violations des droits de l'Homme au Sahara marocain, avancées par le Polisario et l'Algérie. « Les allégations de restriction à la liberté de circulation au Sahara marocain sont dénuées de tout fondement. Elles s'inscrivent manifestement dans le cadre de l'instrumentalisation éhontée du déploiement des autorités publiques marocaines dans le contexte actuel lié à l'état d'urgence sanitaire relatif à la pandémie de la Covid-19», a-t-il précisé, notant que «l'adhésion citoyenne de la population du Sahara marocain aux mesures sanitaires a permis d'enregistrer les chiffresles plus bas de contamination au niveau du Royaume».
Omar Hilale a réaffirmé au Secrétaire général et aux 15 membres du Conseil de sécurité que «la population du Sahara marocain jouit d'une totale liberté de circulation telle que garantie par la loi, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du Maroc». «C'est cette pleine jouissance de ce droit qui permet aux quelques prétendus activistes séparatistes de se rendre librement en Algérie et aux camps de Tindouf, où ilssuivent un endoctrinement idéologique et des entraînements militaires. C'est le plein respect des droits de l'Homme par le Maroc qui leur permet également de se rendre à l'étranger afin de participer à des manifestations et réunions anti-marocaines, et retourner au Sahara marocain,sans qu'ils ne soient nullement inquiétés», a-t-il expliqué, regrettant que «cet état de droit et de libertéssoit exploité par ces élémentsséparatistes dansleur campagne de dénigrement et de mensonges, ainsi que dansleur incitation à la violence contre les personnes et les biens ». Dans ce cadre, et concernant la dénommée Saultana Khaya, séparatiste à la solde du Polisario et de l'Algérie, Omar Hilale a dénoncé «la mise en scène de l'intéressée qui s'inscrit dans la stratégie du Polisario d'instrumentaliser les droits de l'Homme à desfins politiques, inculquée à ses agents lors de leurs différents périples en Algérie et dans les camps de Tindouf, durant lesquels ces derniers reçoivent également des cours de maniement d'armes et d'endoctrinement idéologique et participent à des exercices militaires des milices du Polisario». Et de préciser que la dénommée Saultana Khaya «n'est nullement une activiste pacifique des droits de l'Homme, mais une partisane des actions violentes, voire militaires. Elle a participé à ces cours et exercices militaires des séparatistes, du 1er au 12 janvier 2019, durant lesquels elle a appelé à la violence armée contre les civils au Sahara marocain ». Des photos montrant l'intéressée en treillis militaire et brandissant un fusil kalachnikov ont été envoyées au Secrétaire général de l'ONU et aux membres du Conseil de sécurité. S'agissant du cas de feu Mohamed Salem Fahim, lâchement instrumentalisé par le Polisario et l'Algérie, le représentant permanent du Maroc a informé, en détail, que le défunt a été victime d'un accident mortel de la route, qui fait l'objet d'une procédure légale en cours, et ce conformément à la loi en vigueur en pareilles circonstances Pour ce qui est des allégations mensongères cycliques au sujet de certains prisonniers de droit commun, dont ceux condamnéssuite aux évènements de «Gdem Izig», ayant notamment fait en 2010, 11 morts et des dizaines de blessés parmi les forces de l'ordre, auxiliaires et pompiers marocains, l'ambassadeur Hilale a précisé qu'elles sont dénuées de tout fondement et que ces détenus bénéficient des mêmes droits prévus par la loi, sans discrimination. Il a ajouté qu'aucun de ces prisonniers n'a observé dernièrement une quelconque grève de la faim. Enfin, Omar Hilale a fait un réquisitoire accablant, détaillé et documenté des violations des droits de l'Homme et du droit international humanitaire dansles camps de Tindouf en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.