Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    ANP : baisse de 2,3% du trafic global à fin mars    Baccalauréat : L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Environnement : Adoption du décret d'application de la loi sur les aires protégées    Foot espagnol : Un 16ème but d'En-Nesyri décisif !    Foot féminin européen : Le PSG affronte le Barça en demi-finale de la Ligue des Champions    Ligue des Champions : Le PSG pourrait être désigné vainqueur !    Open d'Espagne de taekwondo G1: le Marocain Achraf Mahboubi remporte la médaille d'or    Les fintechs, au cœur de la stratégie de CFC    Oxford Business Group publie un rapport sur la transformation numérique du Royaume    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Prix à la consommation: salée ou pas, la facture de ce ramadan ?    La Bourse de Casablanca débute en baisse    José Mourinho viré de Tottenham    Super League: la nouvelle compétition qui chamboule le foot    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    France/Covid-19: les aides coûteront entre 10 et 11 milliards € à l'État en avril    Forum des zones industrielles: La 3è édition du 14 au 16 décembre à Tanger (OADIM)    New Delhi confinée pour une semaine à compter d'aujourd'hui    « Ch'hiwa Bel Khef »: Pasticcio (VIDEO)    Généralisation de la protection sociale : Le gouvernement accélère    Covid-19 en France: nouvelles révélations sur le variant brésilien    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Edito : Cour promotionnelle    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Covid-19 : La vaccination avec Johnson & Johnson devrait reprendre rapidement aux Etats-Unis (Conseiller médical)    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Maroc - Espagne : Une crise latente, malgré une bonne volonté de façade    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    La conjoncture et l'enjeu    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "
Publié dans Libération le 28 - 02 - 2021

img class="responsive" style="display:none" src="https://www.libe.ma/photo/art/grande/54288221-40904028.jpg?v=1614526193" alt="L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "" title="L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "" / img class="not-responsive" src="https://www.libe.ma/photo/art/default/54288221-40904028.jpg?v=1614526194" alt="L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "" title="L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "" /
Colère et indignation. Dans un verdict d'appel rendu récemment, dont "Libération" a reçu une copie, Rugby Africa (RA) n'y est pas allée par quatre chemins pour taper du poing sur la table et fustiger les agissements "frauduleux" de la Fédération Royale marocaine de rugby. Petitrappel desfaits.Dans notre édition du 11 mars 2020, nous vous retraçions les péripéties qui ont plonger le rugby national dans le noir le plus complet. Tout a commencé avec les multiples reports de l'assemblée générale élective. En l'occurrence, le report de l'AG initialement prévue le 30 novembre 2019, décrit par la commission d'appel de Rugby Africa comme « brusque, inopiné et injustifié» et qui s'apparente à « un acte arbitraire de passe-droit, qui a porté un grand préjudice au fonctionnement normal de la FRMR et à toute la discipline du rugby au Maroc». Acela, on pourrait pêle-mêle ajouter le manque de coopération de la FRMR via des documents envoyés en arabe ou enfrançais à RugbyAfrica, une institution anglophone, mais aussi via un autre épisode rocambolesque. Steph Nel, l'émissaire de Rugby Afrique est « parti au Maroc dans le cadre d'une mission de bons offices, parce que le président de la FRMR ne répondait pas au courrier de RA et parce qu'il ne restait pratiquement aucun contact entre les deux institutions», précise la commission d'appel. Trois jours durant lesquels l'émissaire a tenté partous les moyens et à maintes reprises de contacter M. Tahar Boujouala, à l'époque, président de la Fédération, en vain. Pis, les locaux de la FRMR étaient fermés.
Autant d'irrégularités quifurentlogiquement sanctionnées : 1- la suspension deDrissBoujouala ensa qualité demembre sortant du comité directeur de la FRMRde toute implication dansles activités du rugby pour une durée de cinq ans. 2-la suspension de toutesles équipes nationales duMaroc,toutes catégoriesincluses, de l'ensemble des compétitionsinternationales de rugby à XV et à VII jusqu'à fin 2021. Cette dernière décision est révocable, à condition que la FRMR remette de l'ordre dansla boutique. Mais depuis, le courant n'esttoujours pasrétabli entre les deux instances. Dans ledit verdict, qui fait suite au recours déposé par Driss Boujouala, Rugby Africa s'indigne du fait qu'à ce jour "aucune information ou réponse n'a été reçue de la part de la FRMR ou des autorités de tutelle". A savoir le ministère de la Jeunesse et des Sports qui brille par son absence et un silence assourdissant dans cette affaire, laissant ainsi le champ libre aux frères Boujouala pour non seulement ignorer les appels du pied de l'instance continentale mais aussi pour défier les décisions disciplinaires qui les concernent en "prenant des mesures manifestement contraires à l'autorité de la chose jugée. Cette attitude négative et dilatoire risque de semer le désordre et de fragiliser l'autorité morale des institutions", s'inquiète Rugby Africa, tout en regrettant "l'organisation par le président de la FRMR d'une assemblée générale élective entachée de nombreuses irrégularités".
On se croirait vraiment dans un très mauvais soap opera. Rendez-vous compte, ladite assemblée générale a porté à la présidence de la FRMR Driss Boujouala, frère de Tahar Boujouala, président sortant. D'ailleurs ce dernier se positionne au poste de vice-président du comité directeur "alors même qu'il est sousl'effet d'une suspension de toute implication dansles activités du rugby pour une durée de cinq ans", s'indigne la commission disciplinaire de R.A.Et de préciser :"Le président sortant, Tahar Boujouala, a bénéficié d'une parfaite complicité de son frère Driss Boujouala, pour organiser une assemblée générale et orienter son résultat. En conséquence, tous les deux sont responsables et complices dans la création d'une situation de fait accompli". RugbyAfrica et WorldRugby sont on ne peut plus clairs: seul un changement de gouvernance permettra au rugby national de retrouver les joutes internationales. Certains l'ont peut-être oublié. Le rugby est un sport qui a fait rêver des générations parle passé et passionne aujourd'hui des pratiquants par milliers. A présent, ilsse retrouvent sur la touche, sans compétitions et ballons à se mettre sous la dent. De plus, les dirigeants de leur fédération ont perdu toute crédibilité aux yeux de World Rugby et Rugby Africa. Il ne serait d'ailleurs en aucuncas étonnant que les subventions accordées par ces instances soient gelées. Enfin, si ce n'est déjà le cas.
Chady Chaabi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.