Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Signature d'une convention pour l'acquisition des pièces d'art pour le futur musée juif de Fès    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Création d'un institut de formation professionnelle    Un chantier révolutionnaire au profit de larges franges de citoyens    Le FMI félicite le Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    La conjoncture et l'enjeu    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quel rôle pour l'épargne privée dans la relance ?
Publié dans Libération le 04 - 03 - 2021

L' épargne privée, composée des épargnes des ménages et des entreprises, est appelée à contribuer significativement à la relance économique après la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19). Mais quel rôle cette catégorie d'épargne pourrait-elle jouer? Pour Mohammed Belkasseh, consultant financier chez Arithmetica Advisory, la contribution de l'épargne privée à la relance de l'économie nationale part du contexte de l'enclenchement par le Royaume d'un important programme d'investissement en vue de soutenir sa croissance, rapporte la MAP. Cela confère à l'épargne publique le poids d'un vrai levier de financement complémentaire nécessaire à la dynamique socioéconomique post-coronavirus escomptée, a-t-il souligné, ajoutant que cette épargne viendra, entre autres, pallier la limitation de la capacité de financement de l'Etat due notamment à la baisse des recettes fiscales à cause de la crise sanitaire. Et de soutenir: "En vue de permettre à l'épargne privée de jouer pleinement son rôle, il serait question de relever au moins trois freins handicapant sa mobilisation. Cela part du constat d'un faible volume de financement par le marché des capitaux comparativement au financement bancaire classique et à l'autofinancement". Il s'agit du taux de bancarisation qui demeure faible par rapport aux attentes, du réseau de distribution des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), lequel reste limité pour drainer le maximum d'épargne possible, ainsi que du manque d'incitations fiscales suffisamment encourageantes pour les épargnants, a précisé M. Belkasseh. Par ailleurs, il est attendu que l'épargne privée serve à alimenter le Fonds Mohammed VI pour l'investissement, désormais acteur majeur du financement de l'initiative nationale pour la création de la richesse et de l'emploi, où une attention particulière a été portée aux structures de taille moyenne. Les entreprises publiques et privées sont ainsi appelées à se faire financer auprès du marché en vue d'élargir l'offre obligataire, a préconisé l'expert. "De plus, compte tenu du potentiel énorme de financement qu'ils recèlent, il serait opportun d'une part d'inclure dans les OPCVM des solutions de produits financiers participatifs. Ceci permettrait en même temps d'accompagner la dynamique de ce type de finance au Maroc et de surmonter toute sorte de freins culturels propre à l'épargnant. D'une autre part, en s'imprégnant du contexte de relance mondiale, il est urgent de mobiliser des secteurs phares comme le pharmaceutique et le digital", a-t-il poursuivi.
Quels sont les meilleurs instruments pour promouvoir et mobiliser l'épargne privée ?
La mobilisation de l'épargne privée demeurerait fondamentalement possible via la promotion des offres des OPCVM dans le cadre notamment des plans d'épargne retraite, enfants, logement, etc, a estimé M. Belkasseh. Le pari de l'accès massif du grand public à ce genre de produits serait aussi conditionné par une éducation financière à inclure impérativement dans le schéma directeur national de l'enseignement en général et celui supérieur en particulier, a-t-il fait valoir. Il s'agit de déployer le maximum d'efforts accompagnateurs mais encore sensibilisateurs aux innombrables atouts qu'offre l'industrie de la gestion d'actif à l'épargnant lambda, a expliqué le consultant financier. Cet épargnant pourrait alors mieux percevoir que la gestion des risques dans ce type de placement est maîtrisée dans le cadre d'un climat de transparence totale affichant l'ensemble des caractéristiques des OPVCM commercialisés, leurs stratégies d'investissement ainsi que l'ensemble des modalités de souscription/rachat publiées régulièrement dans les notes d'information. Aussi, grâce à une forme d'institutionnalisation du métier de gestionnaire de fonds, la comparaison entre l'ensemble des offres est-elle rendue facile y compris pour les commissions pratiquées, a indiqué M. Belkasseh, ajoutant que l'investisseur pourrait ainsi cibler luimême le type de placement qui lui convient selon le volume de cash engagé, la durée et son aversion au risque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.