Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    ANP : baisse de 2,3% du trafic global à fin mars    Baccalauréat : L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Environnement : Adoption du décret d'application de la loi sur les aires protégées    Foot espagnol : Un 16ème but d'En-Nesyri décisif !    Foot féminin européen : Le PSG affronte le Barça en demi-finale de la Ligue des Champions    Ligue des Champions : Le PSG pourrait être désigné vainqueur !    Open d'Espagne de taekwondo G1: le Marocain Achraf Mahboubi remporte la médaille d'or    Les fintechs, au cœur de la stratégie de CFC    Oxford Business Group publie un rapport sur la transformation numérique du Royaume    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Prix à la consommation: salée ou pas, la facture de ce ramadan ?    La Bourse de Casablanca débute en baisse    José Mourinho viré de Tottenham    Super League: la nouvelle compétition qui chamboule le foot    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    France/Covid-19: les aides coûteront entre 10 et 11 milliards € à l'État en avril    Forum des zones industrielles: La 3è édition du 14 au 16 décembre à Tanger (OADIM)    New Delhi confinée pour une semaine à compter d'aujourd'hui    « Ch'hiwa Bel Khef »: Pasticcio (VIDEO)    Généralisation de la protection sociale : Le gouvernement accélère    Covid-19 en France: nouvelles révélations sur le variant brésilien    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Edito : Cour promotionnelle    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Covid-19 : La vaccination avec Johnson & Johnson devrait reprendre rapidement aux Etats-Unis (Conseiller médical)    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Maroc - Espagne : Une crise latente, malgré une bonne volonté de façade    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    La conjoncture et l'enjeu    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fatma El Ghalia Charradi, la férue du théâtre et de l' action associative
Publié dans Libération le 07 - 03 - 2021

Passionnée du théâtre et de l'action coopérative et associative, avec des ambitions hors limites, Fatma El Ghalia Charradi, alias "Doustoura", est convaincue que la réussite sur les plans professionnel et personnel est l'aboutissement du travail acharné et de la confiance en soi. Vétéran du théâtre dans les provinces du Sud, Mme Charradi a entamé son premier pas dans ce domaine en 1977, à l'école "Hafsa Bent Omar" à Tan-Tan et dès son retour à Dakhla en 1982, elle créa le groupe "Oued Eddahab du théâtre et des arts", où elle a interprété avec brio une pléthore de pièces théâtrales.
Depuis lors, elle a décidé de suspendre sa carrière d'actrice de théâtre et de se consacrer cœur et corps à l'action associative, un rêve qu'elle caressait depuis des années, tout en restant attachée à l'art dramatique.
Passionnée innée du théâtre, elle a créé en 2008 le groupe "Noor du théâtre et des arts" et animé des pièces théâtrales dans plusieurs villes du Royaume, d'autant plus qu'elle a adhéré à la section du syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques dans la région de Dakhla Oued Eddahab en 2014.
Parallèlement à son amour pour "le père des Arts", Mme Charradi a pris part à des soirées artistiques portant sur la poésie du Tebraa (un récital de poésie créé et chanté par la femme hassanie). Mariée et mère de cinq enfants, Mme Charradi confie dans un entretien accordé à la MAP, à l'occasion de la journée mondiale de la femme que son implication dans la vie associative remonte à 2004, en présidant l'association féminine du développement durable qui s'assigne pour objectif de contribuer à la promotion des droits socioéconomiques, culturels et politiques de la gente féminine. Avec tant de fierté et d'enthousiasme, elle cite les actions entreprises par cette association au profit de la femme et qui portent particulièrement sur la sensibilisation en matière de santé et d'éducation et d'alphabétisation.
Et parce que la cause de la femme lui tient à cœur, Mme Charradi qui est membre de la commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Dakhla-Oued Eddahab, dirige également le Centre d'écoute et d'orientation des femmes victimes de violence depuis 2005, destinée à accueillir et prendre en charge les personnes victimes d'agressions physiques, sexuelles ou psychologiques, d'autant plus qu'elle est devenue à partir de 2010, membre de la cellule féminine des femmes et filles victimes de violence au tribunal de première instance à Dakhla.
"Soucieuse d'affûter mon expérience associative et en matière des droits de l'Homme, j'ai pris part à nombre de rencontres au Maroc et à l'étranger, en l'occurrence ma double participation au programme du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) au Portugal et au Forum social mondial (Tunis), ainsi que la première et deuxième édition du forum sur le plaidoyer civil pour la marocanité du Sahara (Marrakech)", a-t-elle renchéri. Mme Charradi a aussi bénéficié d'une série de formations au sein du Conseil national des droits de l'Homme, de l'Institut international de Genève et de l'Institut républicain international (IRI), ce qui lui a permis d'avoir un large éventail de connaissances sur l'approche genre, les mécanismes de démocratie participative et les techniques de communication et le leadership féminin, ainsi que les techniques et mécanismes de plaidoyer. Aux côtés de ses activités associatives, elle est aussi présidente de la coopérative féminine pour la production et la commercialisation du couscous khoumassi, depuis 2012.
Fondée par 7 femmes rurales, la coopérative a été créée grâce à l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) avec le soutien du plan Maroc vert. La récipiendaire du prix d'excellence pour la catégorie "produits à base de céréales" trois années successives (2016, 2017 et 2018) au Salon international de l'agriculture au Maroc (SIAM), estime que "c'est une consécration pour la coopérative qui aujourd'hui confirme son savoir-faire et son sérieux", notant que cette structure a contribué à assurer un revenu stable aux femmes qui en sont membres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.