Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    La famille de la Sûreté nationale célèbre le 65è anniversaire de la création de la DGSN    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Dubaï : Ouverture du « Marché du voyage arabe » avec la participation du Maroc    Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison (radio)    Le laboratoire national de la police scientifique, un projet structurant inauguré à Casablanca    Evolution du coronavirus au Maroc :127 nouveaux cas, 514 944 au total, dimanche 16 mai 2021 à 16 heures    Le groupe ODM rachète la «Polyclinique Atlas Casablanca»    65 éme anniversaire de la création de la DGSN : Des hommes et des femmes au service de la société .    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Le tunisien Fathi Jebal, nouvel homme fort du MAS    Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les transferts d'argents des migrants résistent à la crise du COVID-19 (Banque Mondiale)    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    65 ans d'existence et d'abnégation    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Sit-in de solidarité avec le peuple palestinien    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Calcio : La Juve toujours en course pour une place en C1    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Coupe de la CAF: le RAJA ramène un nul précieux de Johannesburg    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc à l'honneur au Festival international des Monodrames de Carthage
Publié dans Libération le 01 - 04 - 2021

Le Maroc a été l'invité d'honneur de la troisième édition du Festival international des Monodrames de Carthage, organisé du 25 au 28 mars à Tunis et à Hammamet.
Lors de la clôture de ce rendez-vous international, l'ambassadeur du Maroc en Tunisie, M. Hassan Tariq s'est dit "fier" de voir le Maroc choisi comme invité d'honneur de cette manifestation, qui ne cesse de se développer, de proposer des nouveautés et de gagner de notoriété, au fil des ans.
Il a mis l'accent la solidité des relations théâtrales entre tous les pays et sociétés arabes, rappelant dans ce sens la profondeur de la relation qui unit les dramaturges marocains à leurs homologues tunisiens.
Le diplomate a relevé que le dramaturge marocain feu Tayeb Saddiqi s'est produit dans presque toutes les villes tunisiennes.
Tout en exprimant son soutien à cette expérience théâtrale arabe, il a rappelé que le théâtre a toujours été un appel au dialogue, à l'ouverture et au partage, ainsi qu'un moyen de lutter, dans le cadre d'une bataille existentielle, contre toutes les formes d'extrémisme et de réclusion.
Il a expliqué qu'en organisant cette manifestation après une suspension de plusieurs mois à cause du nouveau coronavirus, le théâtre prouve encore une fois qu'il est capable de vaincre cette terrible épidémie, et qu'"il est capable de nous emmener là où il y a l'être humain et là où se trouvent les valeurs humaines les plus fortes et les plus profondes".
Pour sa part, le dramaturge et acteur Ikram Azouz, directeur du festival, a indiqué qu'après la Palestine et l'Irak lors des précédentes éditions, le Maroc a été choisi comme invité d'honneur de cette édition.
Il a, par ailleurs, mis l'accent sur les spécificités de cette édition qui cherche à dynamiser la scène culturelle et artistique arabe, rappelant les défis de la conjoncture sanitaire à cause de la pandémie du Covid-19, qui a largement impactée les professionnels du secteur culturel.
Lors de cette soirée haute en couleurs, les costumes traditionnels marocains ont été à l'honneur lors d'un défilé de mode de la styliste Ismahane Trari organisé sous le signe "Joie de voisinage".
Dans une déclaration à la MAP, la styliste de la haute couture marocaine résidante à Hammamet a souligné que l'objectif consiste à faire connaître les costumes traditionnels marocains, notamment le Caftan, au public tunisien.
Elle a ajouté que ce défilé de mode est une occasion pour prévaloir la diversité et la richesse de l'artisanat marocain, à travers une collection reflétant l'authenticité de cet art marocain ancestral.
Elle s'est déclarée "fière" de cette expérience étant donné que le caftan marocain est très apprécié dans ce pays maghrébin.
La cérémonie de clôture, à laquelle ont assisté plusieurs personnalités notamment du monde de la culture et de la politique, dont le consul général du Royaume à Tunis, M. Ali Benaissa et le célèbre compositeur et interprète irakien, Nasser Shemma, a été agrémentée par une soirée artistique animée par la chanteuse marocaine Oufae Khaless.
Dès l'entrée en scène, le courant est passé entre Ouafae Khales et son public tunisien qui reprenait en chœur des reprises de classiques des maîtres de la chanson marocaine, dont "Alach ya Ghzali" de Maati Belkacem, "Marsoul Al Hob" de Oubdelouahab Doukkali, "Yak Ajerhi" de diva Naima Samih et "j'en ai marre" de Najat Atabou.
Des spectacles de théâtre, en compétition et hors compétition, représentant huit pays arabes étaient au line-up de ce Festival international des Monodrames de Carthage.
Le spectacle "Hareb mena addawla al islamya" (fugitif de l'Etat islamique), interprété par le Tunisien Mounir Laamari et mis en scène de Walid Daghsni a remporté le grand prix de ce festival, alors les 2ème et 3ème prix sont revenus respectivement à l'Irakien Hossein Haref et au Bahreïni Jamal Ghilan.
Le Maroc a été présenté lors de ce festival par les spectacles "Ana w hya, hya w ena" (Moi et elle, elle et moi) d'après un texte du dramaturge marocain Abdelkrim Berechid, et "Etbaaani" (suis moi) de Rachid Belhajjar.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.