Driss Lachguar se réunit avec la Commission provinciale des élections à El Jadida    Prévisions météorologiques pour le lundi 1er mars 2021    El Othmani rend visite à Ramid après une opération chirurgicale réussie    Covid 19: Décès de l'acteur égyptien Youssef Chaabane    Ligue des Champions / WAC-Kaizer (4-0) : Le Wydad... un match de référence !    IRT-MCO (1-2) : Une victoire pour se relancer !    Démission de Azami Idrissi des instances dirigeantes du PJD : le parti dit niet    Vaccination anti-Covid : Le Maroc toujours dans le top 10 mondial    Ligue des champions : le Wydad écrase les Sud-africains de Kaizer Chiefs (4-0)    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    Cannabis : La Tunisie emboîte le pas au Maroc    Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Participation du Maroc au Championnat d'Afrique de cyclisme en Egypte    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Signature d' une convention de partenariat entre le ministère de la Justice et la CNDP    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    Syrie : Biden entre en guerre    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Dakhla : L'ASMEX se dote d'une délégation régionale    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    Victoire in extremis du HUSA, les FAR et le Chabab se neutralisent    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    Transavia annonce le lancement d'une nouvelle ligne aérienne entre le Corse et le Maroc    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Appel à Biden pour appuyer la décision américaine reconnaissant la souveraineté du Maroc sur son Sahara    HPS: des revenus en hausse en dépit de la crise    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale    Anniversaire : SAR la Princesse Lalla Khadija souffle sa 14ème bougie    Marrakech se dote du premier radiotélescope au niveau national    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Argentine-Allemagne, un grand classique sans rivalité
Publié dans Libération le 03 - 07 - 2010

Argentine-Allemagne, samedi en quarts de finale du Mondial-2010, est un grand classique des Coupes du monde, qui fut notamment l'affiche de deux finales (1986 et 1990), mais il n'existe pas de féroce rivalité footballistique ou géopolitique entre les deux.
Le milieu allemand Bastian Schweinsteiger a eu beau essayer d'allumer la mèche en critiquant les Argentins "irrespectueux", en référence à une bagarre à la fin du quart de finale du Mondial-2006 remporté par l'Allemagne aux tirs au but, il a fait +pschitt+. Les Argentins ont sobrement répondu: "qu'il s'occupe de lui, pas de nous", par la voix de Javier Pastore, refusant d'alimenter la polémique.
Allemagne-Argentine n'a pas le côté sulfureux des Allemagne-Angleterre, sur fond de Deuxième Guerre mondiale alimenté par les journaux tabloïds anglais, ou des Angleterre-Argentine, sur fond de Guerre des Malouines, mais charrie tout de même son lot de souvenirs.
Les deux équipes se sont affrontées cinq fois en Coupe du monde, et l'Argentine n'a gagné qu'une fois, la finale de 1986 (3-2), où Maradona, serré de très près par la doublette Andreas Brehme - Karl-Heinz Förster, ne s'est échappé qu'une seule fois: pour donner le ballon du but vainqueur à Jorge Burruchaga (83).
L'Allemagne s'est imposée trois fois, dont une aux tirs au but lors du dernier Mondial-2006 en quarts de finale (1-1, 4 t.a.b. à 2).
L'Allemagne réunifiée de 1990 a notamment pris sa revanche sur 1986 en s'imposant (1-0) à Rome sur un penalty (discuté) de Brehme. Cette deuxième finale Allemagne-Argentine d'affilée s'acheva, certes, sur les larmes de Diego Maradona, mais les vraies grandes rivalités footballistiques dataient des demi-finales.
L'Argentine avait éliminé l'Italie à Naples, et Maradona avait été sifflé par "son" public, qui l'avait adulé lorsqu'il portait le maillot napolitain.
L'Allemagne et l'Argentine se sont rencontrées pour la première fois en Coupe du monde en 1958, lors du premier match de poule. Les Argentins avaient vite ouvert le score (Corbatta, 2) mais s'étaient inclinés (3-1), victimes d'Helmut Rahn, auteur d'un doublé, et d'un but du jeune Uwe Seeler, 22 ans, qui disputa aussi les trois Coupes du monde suivantes.
L'Allemagne tenante du titre finit quatrième, et l'Argentine, qui n'était pas encore une grande puissance footballistique, même si elle fut finaliste de la première Coupe du monde en 1930, ne franchit pas le premier tour.
Les deux pays se sont affrontés une nouvelle fois huit ans plus tard, en 1966, encore lors de la phase de poules. Le match nul (0-0) n'a pas laissé de grands souvenirs. Il reste le quart de finale du Cap pour écrire la légende.
Samedi à 15h00
Argentine-Allemagne


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.