Affaire Brahim Ghali: ce qu'a dit Ouahbi au journal espagnol La Razon    Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce samedi 15 mai (Maroc/Covid-19)    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Climat: l'éducation à l'environnement au coeur des préoccupations de l'Unesco    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    VIDEO// Invitée du JT Info Soir, Sofia Mestari dévoile les détails de son nouvel album en préparation    Prison d'Ain Sebaa 1: Soulaimane Raissouni a refusé de contacter sa famille à deux reprises    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    L'ambassadeur de Palestine au Maroc salue le soutien constant de SM le Roi à la cause palestinienne    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    La finale de la Ligue des champions africaine au Maroc    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Melkisation de terres collectives dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz: MCA-Morocco et le CAM se mobilisent pour l'éducation financière    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Météo: le temps prévu ce samedi 15 mai au Maroc    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les TPE lourdement impactées par les délais de paiement
Publié dans Libération le 21 - 04 - 2021


Dans le contexte de la crise sanitaire, lié à la pandémie de la Covid-19, la très petite entreprise (TPE) a été lourdement impactée en matière de délais de paiement, a indiqué récemment le directeur études et communication à Inforisk, Amine Diouri. Intervenant lors d'un webinaire sous le thème "Délais de paiement: Situation et plan de sauvetage" organisé par la Chambre de commerce suisse au Maroc, M. Diouri a relevé qu'en matière de délais de paiement, la petite ou moyenne entreprise (PME) ne "souffre pas dans les mêmes ordres de grandeur" que la TPE. Il a, à cet effet, souligné que si l'on regarde la situation des grandes entreprises, on s'aperçoit que la situation est assez paradoxale, dans la mesure où les délais fournisseurs sont au-dessus des délais clients, en l'occurrence la grande entreprise paye plus tardivement qu'elle ne reçoit son argent. En outre, l'expert a indiqué que le crédit inter-entreprise s'est situé au delà de 400 milliards de dirhams (MMDH) en 2019, dépassant l'encours de crédit desservi aux entreprises non financières privées depuis plus de dix ans, ce qui fait de lui la première source de financement des entreprises marocaines. Evoquant la crise, M. Diouri a fait savoir qu'en début de pandémie, les entreprises ont eu beaucoup plus de difficultés à retrouver leurs créances et les délais de paiement se sont encore allongés de 40 à 49 jours. M. Diouri a, par ailleurs, rappelé que la résilience des entreprises qui ont réussi à surmonter l'année 2020 en matière de défaillances, revient aux aides de l'Etat, notamment à travers Damane Relance, Damane Oxygène, ou tout autre programme ayant permis de contenir ce besoin de BFR supplémentaire qui est né avec cette pandémie. Pour sa part, Ahmed Belfahmi, chef de division à la Direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP), a relevé que les établissements et les entreprises publiques (EPP) constituent la principale composante de l'Etat, en termes de commandes publiques, d'investissements et de problématiques également. Il a, à cet effet, indiqué que bien qu'il soit un acteur majeur dans la croissance économique et porteur de grands chantiers et projets, le secteur des EPP comporte des limites, notamment liées à l'extension du portefeuille public, la concentration des performances et des faiblesses des transferts vers l'Etat, le risque de surendettement, ainsi que la dépendance du Budget général de l'Etat (BGE) et l'essoufflement des modèles économiques. "C'est dans ce sens que le ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration a mis en place des actions concrètes, à même de maîtriser les délais de paiement des EEP, avec comme défi le maintien de la tendance positive de surmonter les difficultés de trésorerie", a-t-il soutenu. Il a été aussi question d'accompagner les EEP via l'accélération des transferts budgétaires du BGE et l'activation des procédures d'apurement de leur crédit de TVA, outre le suivi des différentes réclamations des fournisseurs déposées au niveau de la plateforme AJAL, a-t-il ajouté. De son côté, le directeur général d'Euler Hermes ACMAR, Hicham Alaoui Bensaid, a noté qu'en pleine période de pandémie, le risque de contrepartie a mécaniquement augmenté dans des proportions très substantielles, se traduisant au Maroc notamment par une projection de hausse des défaillances des entreprises. Après avoir explicité la place de l'assurance-crédit dans la gestion des risques face aux impayés, M. Bensaid a souligné l'impératif de disposer d'un bon système de prévention de risque, afin d'apporter une réponse circonstanciée et proportionnée à la conjoncture actuelle. Et de soutenir: "Autant notre engagement en matière de prévention structurelle des risques que notre solvabilité financière ainsi que celle de nos actionnaires, nous ont permis d'allier amont et aval de la chaîne de valeur, apportant ainsi un certain confort dans une conjoncture incertaine".

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.