Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    OCI : Les attaques israéliennes contre les Palestiniens aggravent les risques d'instabilité dans la région    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maradona va-t-il rester ?
Publié dans Libération le 05 - 07 - 2010

Diego Maradona dit réfléchir à son avenir en tant que sélectionneur après l'humiliation subie par l'Argentine, balayée (4-0) par l'Allemagne en quart de finale du Mondial-2010: "El Diez", qui n'a pas été épargné par les critiques depuis le début, partira-t-il après ce coup de massue? La tête des mauvais jours -"C'est comme prendre un coup de poing au visage"-, Maradona a expliqué après cette débâcle qu'il n'avait "pas encore décidé" de son avenir. Avouant traverser le "plus dur moment" de sa carrière, il a juste ajouté: "Je dois discuter avec ma famille, les joueurs, la fédération, ça dépend de beaucoup de choses". Son contrat court jusqu'en 2011, au terme de la Copa America, que l'Argentine organisera.
Mais le poids de la déception d'un pays qui n'a plus été en demi-finale du Mondial depuis 20 ans et celui des critiques qui vont sans doute resurgir vont-ils le pousser vers la sortie? Car son parcours à la tête de la sélection a été pavé de scepticisme.
C'est d'abord l'excitation qui l'emporte le 28 octobre 2008 quand "El pibe de oro" est nommé en remplacement d'Alfio Basile, qui avait démissionné en raison des médiocres prestations aux qualifications du Mondial.
Mais très vite arrive le temps des doutes sur la capacité de cet ancien drogué à diriger une sélection. Et l'interessé de répondre: "Ceux qui parlent de mon inexpérience me font bien rire. Le football n'a pas changé. L'eau chaude a déjà été inventée".
Le terrain livre des vérités qui changent du jour au lendemain: encensé après le net succès contre le Venezuela (4-0), "El Diez" est par exemple dans le collimateur après l'humiliation (6-1) face à la Bolivie début avril 2009. Après un parcours en dents de scie, l'Albiceleste se qualifie finalement avec une victoire 1 à 0 en octobre 2009 en Uruguay. Maradona, revanchard, lâche des propos indécents à ses détracteurs devant micros et caméras après ce match. Ce qui lui vaudra une suspension de deux mois infligée par la Fifa.
101 joueurs testés en 16 mois. Au-delà de ce dérapage, l'Argentine retient surtout que Maradona a testé 101 footballeurs en seize mois et reste dubitative. Puis sa liste pose questions. Pourquoi se passer de joueurs comme Lucho Gonzalez ou Lisandro, ou prendre des inconnus comme le gardien Romero? Pourquoi prendre les vieux Palermo (36 ans) et Veron (35 ans)? Pourquoi ne pas emmener Cambiasso, brillant avec l'Inter Milan? Mais le tournoi arrive et l'équipe de Maradona gagne ses quatre premiers matches. Au terme des 8e de finale, l'Albiceleste est même l'équipe la plus offensive du tournoi avec 10 buts.
Cette fois, Maradona, qui aura 50 ans en octobre, reste plus correct face à la presse: "J'aimerais bien que les journalistes qui se sont trompés s'excusent". Mais l'Allemagne a tout balayé et fait resurgir cette question: Pourquoi Messi crève-t-il l'écran au FC Barcelone et quitte le Mondial sans avoir marqué un but? Etait-il mal positionné par son sélectionneur? Maradona n'a-t-il pas su répondre au défi tactique allemand au milieu? "Pourquoi n'allez-vous pas voir la fédération argentine pour montrer votre projet ?", a-t-il répondu irrité à cette dernière question samedi. Et lui, a-t-il un autre projet?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.