Salon du cheval d'El Jadida : Un apport indéniable à la filière équine nationale    Surf : Le magazine américain «Traveller» consacre un carnet de voyage au village de Taghazout    Don d'organes, quelle est la procédure ?    Fatema Nouali Azar : «Nous n'avons aucune crainte quant à la pérennité du Festival»    Catalogne: La mobilisation se poursuit après de nouvelles violences    Pour sa première implantation au Maroc : Giovanni Galli opte pour le Morocco Mall    Cartes d'abonnement. Après le Raja, succès chez le WAC    Climat: Des ONG fustigent les banques impliquées dans l'entrée en Bourse d'Aramco    Tensions dans le Golfe: La diplomatie aux abonnés absents, regrettent des experts    Brexit : l'UE et le Royaume-Uni tombent d'accord    Rien à attendre    Elide Fire: La boule anti-feu fait son entrée au Maroc    Communiqué du Bureau politique du PPS    Le Maroc s'incline face au Gabon en amical    Argentine: Le social au cœur de la campagne    Malika Demnati expose «le vivre ensemble» à Dar Souiri    Affaire Hajar Raissouni : Grâce royale pour les condamnés, un grand pas en avant    Hilale: L'autonomie est l'unique et seule solution à la question du Sahara    Pouvoir d'achat. Cinq chiffres confirment le pessimisme des ménages    Afriquia : «1.000 idées» pour développer l'entrepreneuriat    La lettre « agressive » de Trump à Erdogan    Témara : Un policier utilise son arme pour arrêter un multirécidiviste    Salé : Mise en échec d'une opération d'immigration illégale    La FAO salue les efforts du Maroc pour éradiquer la malnutrition    Crédit Agricole du Maroc : L'emprunt obligataire de 850 millions DH acté    La raison ou la haine ?    ONU: Hilale dévoile les violations des droits de l'Homme à Tindouf    Législation. Les députés tracent leur feuille de route    Des traces de la plus ancienne organisation collective et sociale trouvées au Maroc    Djamel Belmadi : Les supporters ont fait un travail magnifique    Avec Halilhodzic, on aura tout vu : une victoire, deux nuls et une défaite    Création d'un groupe d'amitié avec le Maroc au sein de la Chambre mexicaine des députés    Diplomatie, anticorruption et décentralisation : Les dossiers du futur président tunisien    Erdogan: La Turquie ne déclarera jamais de cessez-le-feu sans avoir atteint ses objectifs    Insolite : Un parachutiste heurte un lampadaire en plein défilé militaire    La Cité des métiers et des compétences de Laâyoune ouvrira ses portes en 2021    60% des femmes en Europe disent avoir subi le sexisme au travail    Le cercle diplomatique de Rabat organise une journée de diagnostic et de sensibilisation au cancer du sein    Divers    Le HCP et l'UNFPA renforcent leur partenariat    L'ONDA partage à Accra son expérience en matière de transformation numérique des aéroports    Euro 2020 : L'Espagne se qualifie au forceps    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    Surf: Le magazine américain "Traveller" consacre un carnet de voyage au village de Taghazout    "Candidats au suicide" de Hamza Atifi cartonne en Jordanie    Le Prince Moulay Rachid préside l'ouverture de la 12e Salon du cheval    Islamophobie: La tribune des 90 personnalités françaises devient une pétition à succès    Ainsi parlait Zarathoustra!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Interview exclusive du ministre palestinien de l'Emploi
Ahmed Majdalani : “La Palestine veut tirer profit de l'expérience du Maroc”
Publié dans Libération le 22 - 07 - 2010

On sait les Palestiniens incorrigiblement optimistes, la poursuite de leur noble résistance face à l'occupant israélien en est une épreuve éloquente. Un territoire sous un siège inclément, quand il n'est pas à la merci des lâches bombes israéliennes, le tout aggravé par le blocus économique imposé à Gaza, depuis l'arrivée au pouvoir de Hamas en 2007, par l'un des gouvernements israéliens les plus extrémistes, en l'occurrence le gouvernement Natanyahu. On imagine mal comment nos frères palestiniens pourraient tenir face à ce blocus. Or voilà, le ministre palestinien de l'Emploi se veut plus que rassurant. Dans une interview exclusive à «Libé», à paraître dans notre édition week-end, Ahmed Majdalani affirme que l'économie palestinienne est en bon état de santé. Tous les indicateurs sont au vert, en dépit de l'embargo et de la crise financière et économique internationale. Un taux de croissance qui plafonnerait à 8 % et qui est appelé à avoisiner, en cas de levée de l'embargo en 2011, le seuil de 11 %. Un recul très significatif du taux de chômage, malgré un récent texte de loi interdisant aux Palestiniens de travailler dans les colonies israéliennes, le boycott des produits en provenance des mêmes colonies …
Sur cette reprise remarquable, digne d'être citée en exemple, et sur d'autres questions d'ordre politique, dont l'avenir du processus des négociations avec Israël, celui de la réconciliation palestino-palestinienne également, le rôle accru à jouer par les forces de gauche, arabes notamment, avec à leur tête l'USFP ; sur tous ces points, ainsi que sur d'autres en rapport avec la situation palestinienne, Ahmed Majdalani apporte un éclairage très édifiant.
Sur l'objet de sa visite au Maroc, qui s'inscrit dans le cadre de la coopération maroco-palestinienne, le ministre Majdalani dévoile des perspectives prometteuses. « La Palestine veut tirer profit de l'expérience pilote que le Royaume du Maroc capitalise en termes d'emploi, de formation professionnelle, de dialogue social … », a déclaré le ministre Majdalani, à la veille de ses entretiens jeudi avec son homologue Jamal Rhmani, ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle.
Maintenant, est-il besoin de présenter Ahmed Majdalani ?
Ministre de l'Emploi sous le gouvernement Salam Fayyad, Ahmed Majdalani assume également plusieurs autres responsabilités en tant que SG du Front de lutte populaire palestinien (parti de gauche), membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) … En dépit de cette lourde responsabilité, M. Majdalani trouve encore le temps de vaquer à ses occupations d'universitaire (docteur en économie et en philosophie). Un parcours universitaire atypique, ajouté à une riche expérience politique, à découvrir absolument dans l'interview exclusive qui paraîtra, demain dans notre édition du week-end.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.