Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Vers un accompagnement juridique pour les startups    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    L'équipe marocaine de basket-ball en fauteuil roulant remporte la Coupe d'Afrique    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Il fait l'actu : Mostafa Terrab, PDG du Groupe OCP    Bombardier fait du Maroc son hub pour l'Afrique et l'Europe    La gare LGV de Casablanca, un site stratégique    Microcrédit : Un encours de 6,6 milliards de dirhams à fin juin    Brasseries du Maroc : retour sur le marché des boissons gazeuses    Drame d'Essaouira : Saad Eddine El Othmani souligne la nécessité d'encadrer les actes de bienfaisance    2ème phase de la régularisation des migrants : Plus de 25.000 demandes recensées    Air Arabia réajuste les horaires de vols entre Fès et Marrakech    Pistorius écope de 13 ans ferme    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    Un incident maîtrisé à Atlanta Assurances    Visa For Music: La musique Gnaoua enchante le théâtre national Mohammed V    Tanger Med: Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et de 10 kg d'héroïne à bord d'un autocar venant de Belgique    Traite des êtres humains: Un sit-in devant l'ambassade de la Libye à Rabat    Sahara : Köhler se dit «encouragé»    Une réponse militaire proche à l'Iran et Hezbollah ?    La CGEM lance le guide des produits financiers pour l'Afrique    La DGAPR édite un «Guide du prisonnier»    Brexit: Londres et l'UE doivent « avancer ensemble » pour un accord, insiste May    Tunisie : Sauvetage de 22 immigrants clandestins, dont 9 Marocains    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    AGRESSIONS DES ENSEIGNANTS: QUAND LA SALLE DE COURS DEVIENT UN RING!    Allemagne: Tout, sauf des élections !!!    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Qualification Mondial Basketball Chine 2019    Le rôle de la société civile dans le développement local en débat à Benguérir    Dalkurd, le club suédois qui fait la fierté des Kurdes    Birmanie et Bangladesh s'accordent sur le retour des Rohingyas    Les stars africaines se mobilisent contre l'esclavage en Libye    Les jeux vidéos réduiraient le risque de démence chez les personnes âgées    Insolite : Le musée de Bangkok    Symposium "Cancer du sein au Maroc'' à Marrakech    Ligue des champions : Barça et Chelsea qualifiés    Le WAC s'offre le DHJ et sa première victoire de la saison    Nouvelles dates des éliminatoires de la CAN 2019    L'enregistrement des enfants étrangers à l'état civil passé au crible à Rabat    Les meilleurs films de tous les temps    Le Festival de Cannes change ses habitudes pour sa 71ème édition    Le tifinagh a toujours été présent dans la culture amazighe    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le système informatique de la banque est tombé en panne hier : Mauvaise surprise pour les clients de la BMCI
Publié dans Libération le 04 - 08 - 2010

Les clients de la Banque marocaine de commerce et d'industrie (BMCI) ont eu hier une mauvaise surprise. Le système informatique de la banque est tombé en panne. Aucune opération bancaire n'a pu être effectuée durant un laps de temps assez long. La panne s'est produite le matin et aucune communication sur sa nature n'a été initiée. Elle a affecté tous les systèmes bancaires de BMCI, qu'ils soient à destination des consommateurs ou des entreprises. Les agences du Groupe qui ont ouvert hier, ont dû effectuer manuellement leurs opérations les plus urgentes en attendant que le système soit restauré. Les clients malchanceux ont été contraints, eux, de prendre leur mal en patience et d'attendre la remise en marche des serveurs de la banque.
Pourtant, selon certains témoignages concordants, les pannes du système informatique de la banque sont récurrentes et ce n'est pas la première fois que pareil problème se produit.
Pis, les guichets automatiques de cette banque fournissent souvent à la clientèle des données tellement anciennes qu'elles en deviennent inexploitables. Les soldes indiqués sur les facturettes de ces automates ne prennent souvent pas compte des opérations récentes effectuées par les clients, d'où risque pour ces derniers d'avoir des incidents et, partant de subir les rigueurs de Bank Al-Maghrib.
La mise en place il y a sept ans environ, d'ATLAS II, système propriétaire, développé par BNP Paribas, à l'attention de l'ensemble de ses filiales afin de simplifier la cartographie applicative et de réduire les temps de traitement et d'analyse, en particulier pour les aspects liés à la finance, ne semble donc pas avoir porté chance à la BMCI.
Ayant eu pour objectif de rendre le système informatique modulaire et évolutif et d'assurer sa pérennité ainsi que de faciliter la maintenance fonctionnelle, ce nouveau système a certes permis à la BMCI d'améliorer le temps de traitement et la disponibilité de l'information et de disposer d'une base de données enrichie (tiers, comptes, attributs, renseignements commerciaux, etc.) et d'un reporting groupe automatisé, mais il semble avoir privé la clientèle de cette banque du premier de ses droits, à savoir celui d'effectuer toutes les opérations bancaires au moment où elle le désire et surtout d'être bien informée du cours de ses opérations. Y compris au niveau des GAB.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.